Transavia

Création d’une base européenne, achat de nouveaux avions… Air France/KLM veut aller vite pour développer sa filiale à bas coût, Transavia dont les excellents résultats contrastent avec ceux plus en dents de scie du groupe franco-hollandais. Mais comment ? Cela reste une vraie question !

La compagnie aérienne low cost Transavia inaugure aujourd’hui une nouvelle liaison entre Lyon et Alger, sa première destination en Algérie.

A partir de ce 14 juillet 2015, la filiale d’Air France spécialisée dans le vol pas cher propose deux vols par semaine entre l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry et Alger-Houari Boumediene, opérés en Boeing 737-800 de 189 places. Les départs sont programmés mardi et jeudi à 15h05 pour arriver à 16h00, les vols retour quittant l’Algérie à 17h00 pour se poser à 19h45.

Les élections des représentants au CHSCT arrivent très prochainement. Nous souhaitons vous expliquer via ce bulletin le rôle du CHSCT ainsi que celui de ses représentants au sein de notre entreprise. Tout d'abord, le développement de Transavia va engendrer un effectif de plus de 500 salariés.

Après 5 ans de procédure, nous sommes arrivés à un accord avec la direction concernant le règlement des heures supplémentaires non payées en 2007/2008, ainsi qu'au versement du maintien de salaire des femmes enceintes remontant à la même époque pour les personnes s'étant associées à notre action aux prud'hommes. Il s'agit donc d'une conclusion hautement positive d'un travail laborieux et tenace de la part de votre équipe SNPNC.

 

Sans rentrer dans la polémique, je rappelle que le SNPNAC n'avait pas voulu entrer en action, et pensait nous laisser passer devant pour réclamer par la suite l'identique. Mr Khalfi a effectivement tenté de réclamer la même chose, et s'est vu débouté. En effet, le manque de structure juridique au sein du SNPNAC est une énorme lacune, dont on voit les limites précises encore aujourd'hui. Les délais de recours sont maintenant épuisés, il sera donc impossible aux PNC lui ayant fait confiance de récupérer cet argent.

La compagnie aérienne low cost Transavia France invite ses passagers à faire un break à Marrakech, Essaouira,Agadir ou Oujda, avec des promotions à partir de 55 euros TTC l’aller simple au départ de Paris-Orly Sud,Nantes et Lyon.

Jusqu’au 10 novembre 2014 à 9h59, la filiale d’Air France spécialisée dans le vol pas cher propose à ses clients de découvrir les quatre villes marocaines, « entre authenticité et traditions marocaines, paradis des surfeurs et farniente, même pendant la saison hivernale ».

La filiale low cost du groupe, Transavia, devrait ouvrir ses premières bases hors France et Pays-Bas, à Porto, Lisbonne et Munich. Le projet suscite déjà des inquiétudes chez les personnels. C’est une demi-surprise, mais qui devrait faire du bruit. Selon des sources concordantes, Air France-KLM doit dévoiler jeudi soir, à l’issue du conseil d’administration, les premières bases européennes, hors de France et des Pays-Bas, de sa filiale low cost Transavia.

Alexandre de Juniac, le PDG d’Air France-KLM, avait déjà indiqué en juin son intention de développer Transavia sur d’autres marchés européens que la France et la Hollande. Mais la surprise du chef, qui n’en est pas vraiment une pour les principaux représentants du personnel mis dans la confidence, c’est que ces nouvelles bases européennes seront confiées à une nouvelle entité, Transavia Europe, différente des deux Transavia actuelles, française et hollandaise, et qui devrait progressivement chapeauter autant d’entités nationales que Transavia aura de bases. 

Chers Collègues,

C’est avec plaisir et détermination que je reprends le poste de Christine Roussel au poste de délégué syndicale du SNPNC au sein de TRANSAVIA. Je la remercie pour son travail accompli tout au long de ses mandats.

C’est avec plaisir que je vous annonce la nomination d’Isabelle AVIS au poste de Déléguée Syndicale SNPNC. Elle occupera dorénavant, le poste que j’ai occupé durant ces six dernières années, elle sera, comme moi, à vos cotés pour vous soutenir et défendre nos intérêts PNC chez TO.

La Direction de TO refuse d'ouvrir les négociations au sujet de l'utilisation de la messagerie professionnel par les organisations syndicales! Malgré les demandes orales et écrites du SNPNC (voir lettre du 31/03/2014), elle se satisfait du fait qu'un présentoir soit mis à la disposition des organisations syndicales en salle PPV. Elle nous demande de ne pas utiliser notre messagerie professionnellle à des fins syndicales.

2 lettres ont été envoyées à la Direction AF pour essayer de résoudre les graves difficultés de nos collègues PNC -ex Personnel sol AF:

-Lettre à Luc BARGETON concernant le nom et le contact de leur référent AF en cas de problèmes.
-Lettre à Xavier BROSETA concernant le respect de leurs accords de "mutation groupe temporaire" du Personnel Sol AF vers le PNC TO.