Base Orly : Un cri dans la nuit

Depuis l’ouverture de la nouvelle base PN à Orly Ouest en juin 2016, les organisations professionnelles se battent dans les différentes instances (CE, CHSCT, QDP, SGRF, …) pour que cette nouvelle structure tienne compte des besoins propres à notre population et des alertes que nous avons tout de suite formulées.

Le moins que l’on puisse dire c’est que dans un premier temps la Direction a peu tenu compte de nos échanges... C’est pourquoi le SNPNC a décidé d’adresser deux courriers à Monsieur Gilles GATEAU (DGA-RH et Politique Sociale), envoyés les 25 décembre 2016 et 10 Avril 2017, afin d’exposer à nos hauts dirigeants l’urgence de la situation.

Le SNPNC a donc été reçu le 26 Avril 2017 par MM. CARON (DGA-Service en vol) et TOUATI (Chef des divisions France et Europe). Forts de vos remontées nos délégués Court-Courrier ont mis l’accent sur le sentiment de mal être et le manque de considération que nous éprouvons tous au quotidien. Le SNPNC a insisté sur la nécessité d’investissements massifs et rapides (P2 utilisable, PIF dédié, espace réserve adapté et décent, offre de restauration améliorée, ...) cf Bulletin SNPNC 04/16 « Nouvelle base PN Orly : la Direction doit nous entendre ».

Sans crier victoire (nous connaissons trop bien le mode de fonctionnement d’AF pour ça) nous avons proposé plusieurs solutions et avons ressenti, chez nos interlocuteurs, une volonté de faire évoluer positivement nos problématiques.

Des actions ont donc été lancées par l’entreprise et une réunion sera programmée afin de nous informer et de nous consulter.

Notons que M.TOUATI a, par la suite, convoqué les autres organisations professionnelles, dans un souci d’équité. Le SNPNC se félicite de cette initiative qui renforcera nos actions.

EN ATTENDANT QUE LA DIRECTION TIENNE SES ENGAGEMENTS EXPRIMÉS CES DERNIERS JOURS,

nous vous joignons la réponse de monsieur Gateau à notre courrier du 10 avril 2017,

téléchargeable au bas de cette page en PDF.

 

 

Fichier attachéTaille
PDF icon 2901-tractorlymaiv2pdf.pdf272.19 Ko