Les goinfres ne laissent même une miette aux salariés

Les semaines s’enchaînent et les scandales aussi. Nos dirigeants que nous appellerons plus justement « les goinfres » multiplient les propositions indécentes. La dernière en date, un texte mis à signature, issu des NAO (négociations annuelles obligatoires) proposant ni plus ni moins que :

0% D’AUGMENTATION GÉNÉRALE POUR LA 6EME ANNÉE CONSÉCUTIVE.

Deux réunions à prétexter (encore) que nous coûtons trop cher, que l’environnement économique est incertain et qu’il convient de refuser toutes nos demandes. Ceci afin d’arriver à 0% d’augmentation de nos salaires, 0% d’augmentation de la PUA et 0€ de prime exceptionnelle. 3 fois zéro pour les PNC, pendant que nos dirigeants s’augmentent sans honte de 40% dans un contexte économique dit « difficile ».

 

Surréalisme et provocation

La première réunion des NAO s’est déroulée dans une ambiance surréaliste. Après avoir manifesté à l’extérieur devant des escadrons de CRS, des salariés désespérés entraient dans la salle St Exupéry du siège. En présence d’une dizaine de policiers, eux aussi entrés dans la salle (du jamais vu à Air France), la conversation s’est poursuivie pendant plus d’une heure. Nos interlocuteurs refuseront d’apporter des réponses concrètes à nos questions. Une voiture étant même garée à l’extérieur de la salle, prête à évacuer les 5 représentants de la Direction.

 

Alors que des délégués appelaient Gilles GATEAU par téléphone afin de dénouer la situation, notre DRH après avoir répondu brièvement, choisit de faire le mort pour la journée. Celui-ci enverra le lendemain à vos représentants une lettre fustigeant l’intervention des salariés venus réclamer leur dû. Tout comme le 5 octobre 2015, nos responsables, fidèles à eux-mêmes, ont une nouvelle fois affiché tout leur mépris.

Les réunions NAO étaient aussi l’occasion de revenir sur la « politique GP » que l’Entreprise renvoie systématiquement à d’autres instances, d’autres lieux ou à une date ultérieure. Nos interlocuteurs sont formels : nous ne parlerons pas des GP... non plus.

 

Zéro + Zéro

L’indécence de nos dirigeants ira jusqu’à nous envoyer un FLASH ACTU dans la foulée, nous informant de cette augmentation de 0%. Comble de l’ironie : l’Entreprise menace d’appliquer une augmentation de 0% de manière unilatérale si vos syndicats ne signent pas l’accord qui conclue à... 0% d’augmentation !

 

Alors chers collègues PNC voici ce que propose la Direction aux PNC  :

-un Accord dégradé proposé à signature
-la menace de notre disparition via un projet de dumping social et d’externalisation : BOOST
-un refus catégorique de traiter le problème des GP

-des augmentations à 0€ pour la sixième année consécutive

NOUS AVONS PLUS QUE JAMAIS TOUTES LES RAISONS DE NOUS MOBILISER !

PNC TOUS EN GRÈVE LES 18 – 19 ET 20 MARS

 

 

Fichier attachéTaille
PDF icon 2857-lesgoinfresunemietteisok.pdf128.18 Ko