VOUS CHERCHEZ QUOI, TERNER ? Des relations sociales d'un autre age

A la suite de la réunion avec les représentants PNT, notre Directeur Général, Franck TERNER, s’est adressé à nos collègues pilotes.

Dans ce « Message adressé à tous les pilotes AF », il ne cache pas qu’il est prêt à « poursuivre des discussions concrètes sur [leurs] demandes », mais que la Direction a essuyé « un refus argumenté par le fait que pour signer un protocole acceptant la totalité des revendications, y compris la revalorisation de 6% des grilles de l’ensemble des personnels (Sol, PNC, Pilotes) ce qui est par ailleurs la revendication de l’Intersyndicale. Une négociation ne peut pas être un ultimatum… ». En clair, la Direction dit à nos collègues PNT, que s’ils faisaient pression pour que leurs représentants quittent l’Intersyndicale, ils obtiendraient un certain nombre d’avantages.

Observation liminaire : nous serions à la place des équipes syndicales d’ALTER, du SNPL et du SPAF, nous goûterions fort modérément que la Direction passe par-dessus les Représentants du personnel et s’adresse directement aux PNT, dont l’énorme majorité est syndiquée, pour laisser entendre notamment qu’il ne leur est pas fidèlement rendu compte des négociations.

S’agissant de nous, ce n’est pas tant l’INTERSYNDICALE PNC que l’ensemble du PNC qui a quelques raisons d’exprimer sa colère à l’égard d’un tel discours.

Non seulement on ne lui fait aucune proposition, puisque la demande de 6%, qui n’est, on le rappelle, que le rattrapage de la perte de pouvoir d’achat depuis 2011,

date du gel de nos rémunérations, est clairement rejetée.

Pire encore : dans les carottes que propose le Directeur Général, il y a la question du développement de Transavia. Il s’agit en fait de revoir le périmètre à la hausse. Un tel projet a un nom : l’attrition d’AF et tout particulièrement de son PNC, le nombre de lignes transférées à JOON n’étant sans doute ni assez rapide, ni suffisant.

Diviser pour régner, c’est de bonne guerre, c’est l’alpha et l’oméga des Directions pour casser un mouvement uni. Mais quand ses manœuvres trahissent un tel mépris de notre population, celle-ci ne peut répondre que par la contestation et le conflit social.

Nous savons que ni nos amis du SOL, ni nos amis PNT ne seront dupes d’une telle communication qui traduit surtout l’inquiétude de la Direction devant la réussite d’un mouvement unitaire toujours aussi suivi.

LES 10/11 17/18 et 23/24 AVRIL, RÉPONDONS AU MÉPRIS ET AUX MENACES PAR UNE GRÈVE MASSIVE ET SURTOUT UNIE.

MOBILISATION LE 11 AVRIL A 10H00 DEVANT LE SIEGE AF, Coté RER.

PNC, REJOIGNEZ-NOUS EN UNIFORME

Fichier attachéTaille
PDF icon 3111-reponseternerpilotesavril18.pdf1.14 Mo