XL Airways : élections DP/CE

Chers collègues,

Le mandat de vos élus SNPNC arrive à son terme dans 1 mois. L'action syndicale fut pour nous durant ces 4 dernières années un grand écart permanent, entre l'intérêt supérieur de XL AIRWAYS et celui de ses PNC du fait de la conjoncture générale, mais aussi de la situation singulière de notre entreprise. La défense de nos intérêts est un combat permanent que nous avons mené tous les jours, tout en nous  assurant de la survie de l’Entreprise, puis des conditions de son rachat.

C'est donc l'occasion pour nous de dresser le bilan de ces 4 années, de mettre en lumière le travail accompli, mais aussi de vous donner les perspectives et nos objectifs futurs. Pour les 4 ans à venir, le SNPNC va évoluer et se renouveler afin de rester pleinement investie et combative. Les défis qui nous attendent sont nombreux. Tant en matière de rémunération, que de planification, de conditions de travail, de sécurité, de gestion des carrières ou d'épanouissement de chacun. Nous sommes déterminés à faire évoluer positivement la condition du PNC XL AIRWAYS.

 

 # 4 ans, le bilan

4 années passées à vous représenter, pour défendre et améliorer les conditions de travail des PNC, avec en outre la satisfaction que l'entreprise et nos emplois soient pérennisés. A l’heure du bilan, parlons résultats :

 

TITULARISATIONS 

Il s'agissait de la priorité du mandat qui s’achève. La tâche ne nous a pas été facilitée par la conjoncture, ni par l'évolution de la flotte (passée de 6 à bientôt 4 avions). Toutefois, notre abnégation a payé, puisque nous avons d’ores et déjà obtenu la titularisation de 6 CCP, 8 CDC et 57 PNC. Au 1er Mai 2017. Il est prévu d’obtenir maintenant la titularisation de 7 CCP, 7 CDC, 38 PNC ainsi que 30 PNC à 83%.

 

Ce qui portera, en moins de 4ans, le nombre de titularisations à : 13 CCP, 15 CDC, 95 PNC à 100% ainsi que 30 PNC à 83%.

 

PLANIFICATION 

Le nombre de JSS a certes été théoriquement réduit de 5 par an. Cela dit, il est maintenant semestrialisé, et arrondi au nombre supérieur chaque semestre. Mais nous avons aussi obtenu : 

 

- Pas de planification possible la veille d'un JSS après 20h.

- Pas de planification possible le lendemain d'un JSS avant 8h.

- Des blocs de 5 JSS, 2 fois par semestre.

- La suppression des JSS isolés.

 

Mais aussi...

- La mise en place des MDC en e-learning.

- L'obtention d'une 1/2 journée supplémentaire programmée pour les PNC faisant le e-learning Air Transat.

- La limitation des astreintes (réserves à préa-vis court) à 6 / an, au lieu de 20.

- La mise en place de réserves à préavis longs rémunérées comme les préavis courts.

Et surtout...

- L'arrêt des retours MEP dans la foulés sur Long courrier.

- Le planning à 4 semaines.

 

CONDITIONS DE TRAVAIL À BORD

La configuration de nos avions est pour le moins... densifiée. Tant pour les passagers que pour les PNC.

Nous avons toutefois obtenu un certain nombre d'évolutions positives comme : 

- L'arrêt du ramassage des couvertures.

- L'arrêt du plombage.

- La réduction des inventaires.

  

Mais aussi...

- L’obtention d'un poste de repos équipé de 5 sièges de classe 2 sur SQ et SEU.

- L’obtention d'un crew rest sur le 4ème A330.

 

Et encore...

- La mise en place de pelles à glaçons, cuillères à chocolat, verseuses avec poignées.

- La mise en place de rideaux de repos sur tous les avions y compris les avions affrétés Hifly et Air Transat et sur le XLF en cas de défaillance du Crew Rest pour nos repos non obligatoires. 

 

RÉMUNÉRATION

Malgré la conjoncture et les difficultés de l'entreprise, nous avons obtenu : 

- La multiplication par 8 du paiement des astreintes.

- La revalorisation de l'indemnité repas Suède à 40€ et revalorisation des indemnités repas SFO, LAX et MIA à 30€.

- La mise en place du TTAF.

- La défense individuelle des salariés.

 

La population PNC est la seule à ne pas avoir connu de licenciement pour raisons professionnelle ou pour faute ces 4 dernières années.

 

# Et maintenant ?
 

Maintenant que notre entreprise est sécurisée, nous allons pouvoir avancer encore plus vite dans l'intérêt des PNC. Pour les 4 années à venir, de nombreux chantiers nous attendent. Notre équipe est déterminée à continuer de donner au PNC sa place dans l'entreprise et améliorer notre quotidien sur de nombreux aspects.

 

GESTION DU PLANNING

Il nous faut sortir de l'ère de la préhistoire ! Les outils mis à la disposition de la prod PN pourraient prêter à sourire s’ils n'avaient pas tant d'influence sur notre vie. La profession de PN n'est pas anodine du point de vue du rythme de travail. Des évolutions devront intervenir. Trop souvent, des PN "volontaires" pour des rotations longues n'en font pas et inversement. Idem pour les "rythmes". Certains sont volontaires pour voler beaucoup, au - delà de leur forfait mensuel, d'autres non. Et la réalité montre que l'entreprise n'a jamais pris la mesure de l'importance de ces aspects.

 

Dans les plus brefs délais nous exigeons :

- L'augmentation des desideratas (repos et vols) accordés.

- La protection des desideratas en régul-ation.

A terme, un certain nombre de réflexions devront être menées. Par exemple : 

- Rythme : un système de souhaits de rythmes de travail par PN.

- Préférence vol : un système de souhaits de types de rotations par PN.

- Bourse d’échange de vol : un système de permutation de plannings entre PN.

Cette question n'est d'ailleurs pas cantonnée aux seuls intérêts du PN. L'Entreprise trouvera forcement son compte si chaque PN est globalement serein quant à la planification de son activité.

 

GESTION DES CARRIÈRES

C'est un chantier important qui devra être débattu avec l'encadrement.

Le nombre de contrats de CCP/CC devra être en adéquation avec l'activité. Le recours aux " faisant fonction " devra être limité aux aléas.

Un système d'évaluation régulier et objectif, dans toutes les fonctions devra être mis en oeuvre. On ne peut plus alterner laxisme et sanctions sans aucune logique. La gestion des ressources humaines ne se décrète pas. Elle s'accompagne et s'organise!

Les critères pour postuler à une fonction doivent aussi être formalisés durablement et ne plus changer tous les 4 matins. 

 

POLITIQUE CDD

La vague de titularisations en cours ne doit pas faire oublier la gestion calamiteuse de ces dernières années.  La mutation du modèle sur long-courrier uniquement, va entraîner de fait un lissage de l'activité à l'année. Les besoins pourront donc être anticipés bien en amont. L'opacité organisée sur les attributions de contrat devra cesser. Et vite! Nous avons par la passé trop souvent été trompés par notre Direction. Nous demandons, dès la saison été 2017, et ce de façon définitive :

 

- L'établissement d'une liste d'ancienneté consultable par tous.

- Un droit d’accès à l’historique  des dates de contrats.

 

D'une façon générale, il ne peut pas y avoir de discrimination ou de différence de traitement entre les CDD et les CDI. Cela concerne bien évidemment les réassorts d'uniformes ou encore la planification.

Enfin, dès lors qu'une croissance durable interviendra, les titularisations devront suivre.

 

CONDITIONS DE TRAVAIL À BORD

- Produit :

Nous demandons la création d'une Commission "produit" afin d'associer le PNC aux évolutions du service à bord,  pour aider et compléter le travail de la "Team Project". 

- Trolleys : 

C'est l'un de nos outils de travail les plus fréquemment utilisés. Le parc vieillissant,
de nouveaux modèles d'une fiabilité et d'un poids optimisé (ex : trolleys dutyfly) s’imposent. Il est grand temps pour XL d'investir ! 

- Crew Rest : 

La multiplication des vols triangulaires et la perspective de fréquentes alternances Est -Ouest avec la possibilité d'ouvertures de lignes vers l'Asie, nous conduit à exiger la présence d'un poste de repos de classe 1 (couchettes isolées) sur tous les avions.

 

RÉMUNÉRATION

Dans le contexte de croissance retrouvé par notre Entreprise, tant dans l'activité que sur les résultats, une hausse de la rémunération est indispensable. Ce sera d'ailleurs la priorité absolue de notre mandat. Plusieurs mécanismes doivent être mis en oeuvre : 

 

- Sur la partie fixe et sur les PHV : 

ex : une hausse, ne serait-ce que de 1€ de la PHV conduirait à une augmentation de chaque PNC de 65€ et même plus avec les PHV complémentaires.

- Sur l'intéressement VAB/BOB : 

La suppression des discrepencies imputées aux PNC a déjà produit ses effets sur le début de l'année 2017. Il faudra aller au-delà, en maximisant le chiffre d'affaires, mais aussi en rediscutant les taux.

- Sur la participation aux bénéfices : 

Le retour à bonne fortune de l’Entreprise doit s'accompagner d'une récompense aux personnels qui ont largement participé à ce redressement.

- Sur la correction de l'injustice : 

Le temps passé en CDD a considérablement augmenté. Ce qui retarde d'autant l'évolution salariale par échelon. Supprimer le "bas" de la grille des salaires corrigera cette injustice.

 

POUR VOTER EN LIGNE CLIQUEZ SUR LE LIEN SUIVANT MIS EN PLACE PAR L'ENTREPRISE :  https://xlairways.alphavote-avex.com/


 

Fichier attachéTaille
PDF icon 2886-4pages-elections-xl-v2.pdf1.44 Mo