XL : Le SNPNC passe à la phase suivante

La question de la rémunération doit être posée 

8 ans sans augmentations, doublé d'un racket sur les VAB, des indemnités repas qui ne couvrent pas le réel montant de la restauration dans un certain nombre d'escales... Les PNC sont en droit d'attendre un juste retour de leurs efforts de ces 8 dernières années. 

 

Les effectifs sont clairement insuffisants dans toutes les fonctions

Nombre de vols en compo peq réduites en explosion, nombre de vols avec un CCP ou un CDC faisant fonction ahurissant sur 2016, journées non couvertes par des astreintes...

IL EST URGENT DE TITULARISER ET DE DIMENSIONNER L'EFFECTIF SAISONNIER CORRECTEMENT DANS TOUTES LES FONCTIONS.

 

Banalisation des fonctions de chef de cabine

Le recours massif aux vols à la mission représente une banalisation des postes de CCP et de CDC. Il s'agit peut-être d'une attaque sournoise de la Direction sur ces fonctions. CELA SUFFIT !

 

Contrats CCP et CDC 

Nous avons démontré de manière factuelle avec des chiffres basés sur l'activité 2016 que les besoins sont là. La Direction a fait un (petit) pas vers nous en faisant 3 contrats de CCP et 3 contrats de CDC pour l'hiver ainsi que des contrats sur les vacances scolaires. C'est une proposition à minima, les effectifs doivent être en adéquation avec l'activité. Nous pensons que ce n'est pas encore le cas.  Des titularisations et des contrats sont nécessaires pour couvrir les vols, certains CCP et CDC ont étés formés il y a 8 ans et l'entreprise piétine leur investissement. STOP !

 

Arrêter cette  logique productiviste

Des enchaînements de vols à la limite du supportable 10 mois par an, puis du rétropédalage à l'automne quand l'entreprise se rend compte qu'elle doit passer les JSS en urgence. Outre la menace que cela peut faire peser sur la sécurité des vols, cette attitude montre clairement ses limites, les PNC sont fatigués, moins efficaces à bord, et le volume d'arrêts maladies a explosé, ce qui pénalise in fine l'entreprise aussi ! DU GRAND N'IMPORTE QUOI ! 

 

La question des titularisations PNC doit maintenant aboutir

Le petit jeu des manipulations doit cesser. Des communications répétées sur des titularisations imminentes, des rumeurs diverses et variées sur du contrat à temps partiel extraordinaire avec des clauses blindées dont personne n'a vu la couleur... La Direction, qui a cherché à passer en force sur le temps partiel et le syndicat qui en a fait ses choux gras juste pour faire mine d'être partie prenante et exister, devraient avoir honte d'utiliser la détresse et l'attente de nos collègues pour arriver à leurs fins. Aujourd'hui encore, bien que l'entreprise ait finalement fait un (petit) pas vers nous sur le 100% en proposant 14 postes, C'est INSUFFISANT. La Direction nous a annoncé des propositions en Janvier, nous les attendons de pied ferme ! Un 4ème avion va rejoindre la flotte. 

 

Le 80%, une fausse bonne idée en l'état et une menace pour tous les PNC. 

Vous avez été abreuvés de fausses informations savamment orchestrées par la Direction et distillées par une autre organisation syndicale. D'abord, jusqu'à aujourd'hui la Direction ne nous a pas proposé plus que 2 à 3 mois off pour les autres sans clauses réelles et sérieuses de passage à 100%. Bien loin de ce que vous avez pu lire ou entendre. Ces communications n'avaient d'autre but que de vous faire accepter l'idée du temps partiel. Certains parlent de titularisations "massives" à temps partiel... Quelle lumineuse idée ! Car une fois ce  déséquilibre "massif" créé, qu'est ce qui empêchera l'entreprise de commencer à scier la branche sur laquelle les 100% sont assis?? Puisque ils auront au préalable étés remplacés par des 75- 80%?? 75-80% qui se mettront un doigt dans l'oeil pour passer à 100%! Utiliser l'attente des gens en balançant de fausses informations est une honte, menacer l'ensemble de la population PNC historique en proposant une fausse bonne idée est une grave erreur.

 

LE PNC DOIT RETROUVER LE RESPECT QUE LUI DOIT L’ENTREPRISE !

 

Fichier attachéTaille
PDF icon 2800-tractxlv3.pdf1.21 Mo