Brève

Vous pouvez dès à présent retrouver toutes les photos des manifestations et autres rassemblements auxquels participent vos délégués du SNPNC sur FLICKR : Cliquez ici.

Retrouvez-nous également sur Instagram : Cliquez ici.

La CEO d'easyJet, Madame C Mc Call, a organisé un webcast ce matin depuis le siège de la Compagnie, H89 à Luton, au Royaume Uni.

Il est rassurant de constater que la Compagnie n'est pas restée les bras croisés en attendant le résultat du referendum du 23 juin, et que le plan B, qui consiste notamment en la création d'un CTA européen, est activement amorcé.  Maintenant, en cas de confirmation de création de ce CTA EU, quel pays, ou quels pays sera/seront retenu(s), pour l'instant pas de détail.

Au SNPNC, nous restons vigilants et attentifs sur les nouvelles qui arriveront dans les semaines et les mois à venir, cette période d'incertitude n'est jamais un bon signe, car la Compagnie l'utilisera afin de ralentir toute négociation non essentielle à ses yeux, en prétextant que "tout est bloqué"...Of course !

Nous avons aussi adressé des questions à Madame Mc Call, une fois ses réponses reçues nous les publierons dans la section adhérents.

Nous avons rédigé un résumé en français que vous trouverez en bas de page.

 

Le Royaume Uni se dirige vers la sortie de l'UE depuis le résultat du référendum du 23 juin dernier.  C'est un choix issu des urnes.

Quelles seront les conséquences du Brexit à easyJet ?

Il est bien précoce de s'engager sur des hypothèses, sauf à vouloir se faire peur.  

L'atout du SNPNC dans cette situation :

Le SNPNC est le seul syndicat PNC officiellement présent au European Works Council, le CE européen d'easyJet, pour la France.  Ce "representative body" sera le premier informé des suites que la Compagnie envisage de donner au Brexit, et notre présence à l'EWC est donc un atout majeur pour les adhérents du SNPNC à easyJet.  Les délégués du SNPNC ont, par ailleurs, tissé, au fil des années, un solide réseau aussi bien au Hangar qu'auprès des syndicats des autres pays où easyJet a des PNC basés.

 

La première réunion portant sur l'égalité professionnelle à easyJet, s'est déroulée le 21 juin 2016.

Notre délégation de 4 PNC (Hélène Desbordes, Jean-Philippe Barra, Soizig Le Garignon et Laurent Nicolas) a pu présenter les demandes du SNPNC.

MANIFESTATION DE BASTILLE A NATION. REJOIGNEZ-NOUS A 14H00

Voici des mois que le SNPNC/FO manifeste une opposition ferme et déterminée à la Loi EL KHOMRI, devenue « Loi travail » pour essayer de la rendre plus présentable. Voici des mois que des Représentants de votre syndicat participent aux nombreuses manifestations contre ce texte et vous informent sur son contenu, extrêmement dangereux pour tous les salariés de toutes les entreprises, des grands Groupes à la TPE.

Dans le processus de conflit collectif, déclenché par le SNPNC le 10 juin 2016, la première réunion de ce processus, et la deuxième sur le sujet des effectifs/ sous-effectifs et Rosters s'est déroulée ce jour, le 17/06/2016 au Dôme, à CDG.  Le Compte Rendu est disponible dans le document en bas de page.

Addendum au compte rendu, le SNPNC a reçu ce soir à 21:30, la confirmation officielle que les CDD en 2è année seront aussi CDI'sés, titularisation conditionnée par un dossier PNC sans "performance issue".

Etaient présents :

Le SNPNC avait demandé à être reçu par la Direction concernant les changements de planning, et, afin d'exprimer à easyJet notre observation d'un sous-effectif PNC notamment sur CDG.

La réunion s'est déroulée le 10 juin 2016, étaient présents :

V. Alran RH, W. Facey OCC, M. Brown, L. Moriarty, D. Houdin, W. Bourdon, JP. Barra, L. Nicolas

Voici des mois que le SNPNC/FO manifeste une opposition ferme et déterminée à la Loi EL KHOMRI, devenue « Loi travail » pour essayer de la rendre plus présentable. Voici des mois que des Représentants de votre syndicat participent aux nombreuses manifestations contre ce texte et vous informent sur son contenu, extrêmement dangereux pour tous les salariés de toutes les entreprises, des grands Groupes aux TPE.

Chers Collègues,
Nous venons tout juste d'apprendre que la réglementation AF en matière de billet fin de carrière change : en effet, en application du Code du travail, toute action portant sur la rupture du contrat de travail doit être prescrite dans les deux ans à compter du jour où le droit peut s'exercer.

​Pour ceux qui ne le savent pas, nous sommes dans la période des négociations annuelles (N.A.O) portant sur les salaires, conditions de travail.  Ces dernières arrivent bientôt à terme.
Nous avons participé à de très nombreuses réunions, et sommes arrivés à un possible accord avec easyJet.

Les grandes lignes, en deux scénarios possibles :