Communiqué de Presse

Le 09 octobre 2013, le Parlement européen réuni en séance plénière (671 députés présents) a voté favorablement le Règlement de la Commission européenne sur les nouvelles limitations de temps de vol et de service du personnel navigant FTL alors même que la Commission Transport avait voté contre ce texte le 30 septembre. 387 Pour, 218 Contre et 66 Abstentions (nous vous transmettrons la liste nominative du vote de chaque député français après extraction).

Le texte - FTL (Flight Time Limitations) sera soumis au vote des députés européens réunis ce mercredi 9 octobre en séance plénière à Strasbourg.

Les 45.000 hôtesses et stewards représentés par le SNPNC ainsi que 7 autres syndicats européens, en adéquation avec les positions de nos collègues pilotes confirment leur opposition à la proposition de règlement de la Commission européenne sur les temps de vol des équipages et se désolidarisent complètement de la position minoritaire d’ETF.

Le 30 septembre 2013, la proposition de la Commission Européenne sur les limitations des temps de vol et de repos des personnels navigants (FTL Flight Time Limitations) a été rejetée par les Eurodéputés de la Commission Transport (TRAN) à une très large majorité (21 voix pour la motion de rejet, 13 voix contre).

La détermination du SNPNC/FO et le formidable soutien des hôtesses et stewards d’Air France ont permis de faire aboutir nos revendications légitimes.

Notre préavis de grève du 20 au 24 novembre est donc levé in extremis. En s’obstinant à rester sourde à la colère de ses équipages de cabine jusqu’à la dernière limite, la Direction a joué avec le feu.

Les yeux rivés sur leurs indicateurs économiques, isolés dans leurs bureaux, les dirigea nts d’Air France ont négligé la dimension humaine de l’Entreprise.

Le SNPNC - FO se félicite du vote de rejet de la proposition de la Commission européenne sur la limitation des temps de vol et de repos des Personnels Navigants de Cabine par l es députés européens lors de la Commission Transpor t du 30/09/2013 . C’est à une large majorité, 21 voix pour, 13 voix contre, que les députés européens ont choisi la sécurité des passagers et des personnels de cabine au détriment de la logique financière .

Après avoir consulté ses instances, la section AF  du SNPNC (Syndicat National du Personnel Navigant de Cabine) appelle les Hôtesses et Stewards de la Compagnie Aérienne privée Air France, à un mouvement de grève de 5 jours reconductibles, du 20 au 24 novembre 2013.

Le SNPNC FO, syndicat majoritaire des hôtesses et stewards en France, a décidé d’appeler les PNC, Hôtesses et Stewards de HOP ! BRITAIR, filiale d’AIR FFRANCE à un arrêt de travail du 30 août au 7 septembre 2013 .

Le SNPNC FO condamne fermement le vote du gouvernement français en faveur du projet de règlement relatif aux temps de vol des équipages (FTL) . Pour le SNPNC cette position met délibérément en danger la vie des passagers et des équipages au seul profit de la logique économique. Ce texte nivelle par le bas les conditions de travail des navigants , défiant volontairement l’applicat ion d es normes protectr ices des textes internationaux et les chartes fondamentales européennes en la matière.

Le SNPNC - FO, syndicat majoritaire des hôtesses et stewards easyJet en France, a décidé de déposer un préavis de grève à la Compagnie Eas yJet. Ce préavis court du vendredi 19 juillet 2013 à 00h01 au samedi 20 juillet 2013 à 23h59. Le SNPNC - FO dénonce notamment la volonté manifeste de la compagnie easyJet de créer du dumping social en France, en n'y créant pas d'établissement au titre fiscal pour ses opérations aériennes.

Le SNPNC - FO dén once également les éléments su ivants :

Le SNPNC-FO, syndicat majoritaire des hôtesses et stewards easyJet en France, a décidé de déposer un préavis de grève à la Compagnie EasyJet. Ce préavis court du vendredi 19 juillet 2013 à 00h01 au samedi 20 juillet 2013 à 23h59.