Tract

Vos délégués SNPNC/FO se rendent dans les différentes instances, CE, CHSCT, QDP, SGRF, Sécurité des Vols... pour défendre au mieux les intérêts des PNC. Voici les éléments phares que nous avons choisi de vous faire partager.

Les résultats du PDV PNC 2016 sont tombés : 235 PNC supplémentaires vont quitter l’entreprise dans les prochains mois. Ces 235 PNC, compte tenu des rythmes d’activité de chacun, représentent les 200 postes en équivalent plein temps dont la Direction souhaitait se débarrasser. Dire que le PDV 2016 a répondu aux attentes des PNC semble un faible mot. Car en deux mois, juillet et août, ce ne sont pas moins de 382 PNC qui ont concrètement manifesté leur volonté d’en finir avec AIRFRANCE en postulant à ce plan de départs.

La grève de cet été, particulièrement bien suivie contrairement à ce que la Direction a laissé entendre, a démontré la détermination des PNC à obtenir un  Accord collectif durable et comportant des améliorations significatives.

Le premier A380 a été livré chez Air France en Octobre 2009. La compagnie compte aujourd’hui dans sa flotte 10 de ces appareils. Cependant, depuis sa première mise en ligne, de nombreux PNC nous ont rapporté des problèmes de santé consécutifs à une rotation sur ce type avion (céphalées, saignements de nez, sensations de jambes lourdes, nausées, fatigue accrue…).

Chers adhérents, chers collègues,

Depuis quelques mois et la création de la Section Syndicale SNPNC au sein de notre Compagnie, nous avons demandé à plusieurs reprises à l’Entreprise de revoir à la fois nos conditions de travail mais aussi et surtout notre rémunération.

C’est ainsi que des courriers ont été envoyés de façon à entrer en négociation avec la Direction.

L'intersyndicale Air France est scandalisée par la décision de la Ministre El Khomri qui vient casser la décision de l'Inspection du Travail et autorise par là même le licenciement de notre collègue Vincent Martinez.

Le rapport d’activité de l’année 2015 présenté lors du Conseil d’administration de la CRPN le 23 juin 2016 affiche un bénéfice net de 110 M€ pour l’exercice clos le 31 décembre 2015 (164 M€ au 31 décembre 2014). Ce bénéfice en baisse s’inscrit toujours dans l’instabilité traversée par les entreprises françaises de transport aérien, d’une part, mais aussi dans le ralentissement marqué des marchés financiers, d’autre part.

Selon la Direction d’Air France le coût de la grève PNC a été de 90 millions (Interview Frédéric Gagey, France Info du 2 Août 2016). Pendant qu’elle maximise le coût de la grève dans la presse, en interne, elle refuse d’entendre le message lancé par ses salariés et nie la mobilisation des PNC. Ce sont pourtant plus de 1200 vols qui ont été annulés sur la période, sans compter les nombreux vols partis en composition d’équipage réduite…

Le mouvement de grève qui a commencé mercredi dernier 27 juillet et qui s’est achevé mardi 2 août a été un succès, puisqu’il a été suivi en moyenne par 60 % des PNC programmés, avec des pics à 70%. Les seules déclarations de PNC grévistes dont nous avons été en copie sont supérieures aux chiffres de grévistes annoncés par la Direction. Ne vous laissez pas abuser par la Direction, qui n’a fait, durant cette semaine que minimiser votre participation au conflit. Ce sont plus de 1200 vols qui ont été soit annulés, soit limités, puisque, confrontée à des compositions d’équipage réduites, l’Entreprise n’a eu d’autre choix que de débarquer en catastrophe des centaines de passagers.