Finnair et Norwegian rejoignent A4E

La compagnie aérienne Finnair et la low cost Norwegian Air Shuttle ont rejoint « Airlines for Europe » (A4E), l’association lancée en janvier par Air France-KLM, Lufthansa, IAG, easyJet et Ryanair.

Se voulant un interlocuteur privilégié de la Commission européenne sur des sujets comme les taxes d’aéroport ou le développement du Ciel Unique, et plus généralement peser sur la nouvelle stratégie pour l’aviation présentée en décembre par la Commission, A4E s’est trouvée deux nouveaux membres : la compagnie nationale finlandaise et la spécialiste norvégienne du vol pas cher. Pour le CEO de Finnair Pekka Vauramo, il est « vital » pour les compagnies aériennes de participer aux discussions « d’intérêt commun ». Le dirigeant de Norwegian Bjorn Kjos insiste lui sur le fait que seule une « concurrence saine peut créer un choix plus vaste et des prix moins élevés pour les passagers », mais que compagnies traditionnelles et low cost « peuvent se retrouver pour affronter ensemble leurs problèmes » – comme le refus des Etats-Unis de lui accorder une licence malgré l’accord de ciel ouvert signé avec L’Europe, qui bloque entre autres l’ouverture d’une ligne entre l’aéroport de Cork et Boston.

Rappelons qu’Airlines for Europe a pris le pas sur l’AEA (Association of European Airlines), nettement plus large mais qui s’était déchirée sur le sujet des subventions réelles ou fantasmées perçues par les compagnies du Golfe. Ce conflit avait d’ailleurs conduit le groupe IAG, qui regroupe British Airways, Iberia, Vueling et Aer Lingus, à quitter l’AEA jugée trop protectionniste et sensible aux arguments des groupes franco-néerlandais et allemand (IAG fait aussi partie de l’alliance Oneworld, comme Qatar Airways…). Alitalia, dont Etihad Airways est actionnaire, avait suivi le même chemin deux mois plus tard. Mais A4E ne touchera pas à ce sujet, seul objectif de l’autre nouvelle association, E4FC.