Les salariés de l'aviation méritent toute notre attention !

Les organisations du personnel des salariés de l'aviation civile, sont prêtes à aider les dirigeant européens pour remodéliser et repenser le système dans son ensemble.

Six mois après le début de la pandémie COVID, les salariés de l'aviation - pilotes, équipage de cabine, ingénieurs, contrôleurs, personnels ATM et AIS, ont un message important pour les ministres européens des transports, qui se réunissent le 28 septembre: la stratégies de développement de l'aéronautique civile, les infrastructures, les services et les personnes méritent une attention prioritaire des dirigeants européens!
Durant le verrouillage du ciel en Europe, presque tous les vols de passagers ont été cloués au sol, tandis que les vols cargo ont livré des produits médicaux essentiels. Ces mois d’activité sobres ont mis à nu de nombreux déséquilibres et nous ont rappelé la raison d’être de l’aviation: relier les peuples et les cultures, fournir des biens, maintenir nos économies en marche, servir l’intérêt public.

Mais la crise a également révélé de profondes faiblesses structurelles dans notre industrie, créées par des années de réduction des coûts, encouragées par une génération de chefs de file de l’industrie, désireux d’alimenter une «course vers le bas». Et des autorités qui peinent à réguler ce système. Si ces faiblesses restent non résolues et perdurent après le COVID, l'industrie - et ses personnels - auront du mal à se rétablir. Notre industrie échouera tout simplement à remplir sa mission: servir l'intérêt public.

Revenir au «business as usual» après COVID n’est pas une option.


Retrouvez notre publication sur notre site web : https://eurecca.eu/post/covid-19-aviation-time-rethink

 

Fichier attachéTaille
Icône PDF 3686-timetorethinkjointstatement.pdf667.03 Ko