Violeta BULC, la commissaire aux transports qui marche sur le feu... sans se brûler

Pari réussi pour Jean-Claude Juncker. Le nouveau président de la Commission européenne a obtenu, mercredi 22 octobre, le soutien d’une large partie du Parlement européen lors du vote d’investiture de la nouvelle équipe de commissaires.

Après plus de 3 heures de discussion, les parlementaires ont voté en faveur du nouveau collège de commissaire, à 423 voix pour, 209 contre et 67 abstentions, ce qui octroie au nouveau président une confortable majorité.

La nouvelle candidate slovène s'est tirée de son audition, lundi 20 octobre, avec originalité.

L'audition de Violeta Bulc était considérée comme cruciale pour toute la Commission emmenée par Jean-Claude Juncker. Il semble à présent que la Commission Juncker puisse entrer en fonction le 1er novembre.

Le premier ministre slovène Miro Cerar avait choisi Violeta Bulc pour remplacer Alenka Bratušek après que la nomination de celle-ci ait été rejetée par 112 eurodéputés.

Le profil de Violeta Bulc est pour le moins particulier et haut en couleur. Grande joueuse de basketball dans sa jeunesse, l'entrepreneur de télécom de 50 ans détient une ceinture noire de taekwondo, a suivi une formation en chamanisme et fait la promotion de la marche sur braises sur son site . Une nomination qui intrigue dans la sphère bruxelloise...

À la fin de l'audition, Violeta Bulc a reçu les félicitations des sociaux-démocrates, aussi bien que celles des membres du PPE. « Vous savez que j'ai appris à marcher sur le feu. À certains moments j'ai cru que j'allais me brûler durant l'audition, mais ça n'est pas arrivé », a-t-elle dit, non sans humour, aux eurodéputés.

Si Alenka Bratušek avait parlé slovène durant presque toute son audition, Violeta Bulc s'est exprimée dans un très bon anglais. Elle n'a pas eu l'air nerveuse du tout et certains commentaires sur Twitter comparent son audition à une discussion tranquille au coin du feu.

Bien qu'elle n'ait disposé que de quatre jours pour préparer son audition de confirmation et ne soit pas familière du secteur des transports, Violeta Bulc s'est montrée fidèle à la première impression qu'elle avait fait à Jean-Claude Juncker le 15 octobre : elle apprend vite.

La candidate slovène a dévoilé une personnalité atypique et émotive. Elle a ainsi déclaré à différentes occasions aimer la nature, les voyages en avion et les îles grecques. À plusieurs reprises, elle a également fait valoir que les solutions à des problèmes épineux émergeaient « quand on met autour de la table des personnes de bonne volonté ».

La confirmation de Violeta Bulc peut être considérée comme une victoire personnelle pour Guy Verhofstadt, le leader des libéraux de l'ADLE, qui a pris le risque de soutenir sa nomination malgré les critiques qui voulaient que la Slovénie choisisse des candidats plus expérimentés dans le domaine.

 

 

Fichier attachéTaille
Icône PDF CV Violeta BULC107.17 Ko