International-EurECCA

Le 18 Juin dernier, les pilotes européens et les représentants des équipages de cabine ont manifesté leurs vives inquiétudes au sujet des nouvelles règles proposées pour les limitations des temps de vol lors d'une audition parlementaire au Comité Transports de l'Union Européenne.

 

Le SNPNC FO condamne fermement le vote du gouvernement français en faveur du projet de règlement relatif aux temps de vol des équipages (FTL) . Pour le SNPNC cette position met délibérément en danger la vie des passagers et des équipages au seul profit de la logique économique. Ce texte nivelle par le bas les conditions de travail des navigants , défiant volontairement l’applicat ion d es normes protectr ices des textes internationaux et les chartes fondamentales européennes en la matière.

Voici un exemple de rotation, parmi tant d’autres, autorisée par cette future règlementation européenne sur nos conditions de travail: PARIS – BANGKOK – SAIGON – PHNOM PENH, suivi d’un retour immédiat en MEP SAIGON – BANGKOK – PARIS. Soit un TSV de 17h55 en 3 étapes pour un temps de travail global de 41 heures et 45 minutes consécutives !!!! Noter qu’une MEP dans la foulée ne comptera plus dans le TSV mais seulement dans le « temps de travail »

Mandatée par la Commission Européenne, l’EASA (Agence Européenne de la Sécurité Aérienne), a publié une proposition de réglementation concernant les « limitations des temps de vol et de service et exigences en matière de repos » pour les personnels navigants. Tel que rédigé, le texte met fondamentalement en danger la sécurité des vols, et par conséquent celle des passagers et des membres d’équipage.

L’AESA (Agence Européenne de la Sécurité Aérienne) vient de formuler sa proposition de réglementation concernant les « limitations des temps de vol [Flight Time Limitations (FTL)] et de service et exigences en matière de repos » pour les personnels navigants techniques [(PNT) - pilotes] et commerciaux [(PNC) - hôtesses et stewards].

Mandatée par la DG MOVE, l’EASA (Agence Européenne de la Sécurité Aérienne), a publié une proposition de réglementation concernant les « limitations des temps de vol et de service et exigences en matière de repos pour les personnels navigants. Il convient que les différents acteurs européens prennent conscience des éventuelles conséquences désastreuses en termes de sécurité et de santé au travail et en termes sociaux pour les personnels navigants.

Un Forum, pour quoi faire? Le Forum de dialogue mondial chargé d’examiner les effets de la crise économique mondiale sur l’industrie de l’aviation civile s'est tenu à Genève du 19 au 22 février 2013. Pour les représentants des personnels et ITF (International Transport Federation) en particulier, son objectif principal était d'obtenir des Employeurs, des gouvernements et du BIT (Nations Unies) une plateforme structurée, pérenne et régulière de discussion au niveau mondial, pouvant être prise en compte par l'OACI et les Etats, un peu à l'image de ce qui existe au niveau européen.

Après plusieurs mois de négociations difficiles dans un climat extrêmement tendu, le SNPNC et  l’UNSA PNC, grâce à un travail commun, sont aujourd’hui en mesure de vous annoncer qu’un consensus a été trouvé avec l’Entreprise. Dans le cadre du projet Transform 2015, il nous paraissait essentiel de renégocier un nouvel Accord Collectif protecteur à durée déterminée. Nous ne pouvions accepter le projet  proposé à signature en juillet 2012 qui était véritablement destructeur pour notre rémunération, nos règles d’utilisation et n’apportait aucune garantie sur la gestion de l’emploi. Nous sommes donc repartis de notre Accord Collectif actuel 2008-2013  afin de préserver les fondamentaux de notre métier de PNC et de trouver de nouvelles pistes d’économies indolores à l’image des pilotes.

MERCI à tous ceux d'entre vous qui ont pu se mobiliser à nos côtés mardi 22 janvier pour une manifestation commune Pilotes et PNC contre les FTLs dans les aérogares de CDG. Nous avons sensibilisé les passagers à l'enjeu de cette réglementation pour leur sécurité en leur distribuant des tracts explicatifs, des tee shirts et en engageant la conversation avec eux.  Ce rassemblement a été très populaire. A Bruxelles, la manifestation commune ETF-ECA a également été un succès. 

L’AESA (Agence Européenne de la Sécurité Aérienne) vient de publier sa proposition finale de réglementation concernant les limitations de temps de vol (FTL : Flight Time Limitations). Tel que rédigé, le texte met clairement en danger la sécurité des vols et par conséquent celle des passagers ainsi que la santé des PN. L’AESA défend ce texte d’inspiration ultra libérale au seul service des contingences économiques des compagnies aériennes, s’affranchissant de tout débat social.