A la une

Le SNPNC-FO a pris part ces dernières semaines à des négociations concernant les frais de santé. En effet, la réforme dite “100 % santé” voulue par le gouvernement a rendu nécessaire la conclusion d’un avenant à notre Accord mutuelle.

 

Que de nouvelles en cette période estivale !

Habituellement la publication des comptes semestriels constitue l’information primordiale du milieu d’été. Mais cette année entre l’évolution substantielle de la flotte Air France, l’aval des pilotes concernant les accords TRANSAVIA et périmètre moyen-courrier Air France, l’actualité du groupe a été particulièrement riche...

Le Syndicat National du Personnel Navigant Commercial (SNPNC-FO) a décidé de se prononcer contre la privatisation des aéroports d’ADP. À ce titre, nous demandons à l’ensemble des Hôtesses de l’air et Stewards français de soutenir la proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris, dans le cadre du Référendum d’Initiative Partagée (RIP).

Communiqué de presse.

RÉGIME DE RETRAITE PN : MENACES CONFIRMÉES

C’est peu de dire que depuis l’arrivée de Ben Smith à la tête du groupe Air France, les choses ont changé.

La page Joon est définitivement tournée, le climat social semble apaisé, la perspective de renouer avec la croissance et un projet d’avenir pour Air France et ses personnels se dessine avec à la clé, de nouvelles embauches chez les PNC.

LE SYNDROME AÉROTOXIQUE C’EST QUOI ?

 Suite à notre consultation pour connaitre votre position en faveur ou non de la signature de l'avenant 4, nous vous informons que notre organisation syndicale l'a signé le 6 juin 2019, en adéquation avec le résultat de la consultation, indiquant 58% des PNC en faveur de sa signature. Vous trouverez l'avenant au format PDF au bas de cette page

Nous sommes conscients que si l'avenant 4 permet quelques avancées, il ne résout pas les problèmes majeurs en terme de planification.
Nous ne renonçons pas à nous battre pour améliorer nos conditions de travail actuelles. 

La compagnie irlandaise au modèle contesté réinstalle trois avions à Marseille-Provence.

Michael O’LEARY, Président de la Compagnie RYANAIR, en conférence de presse à l’aéroport de Marseille Marignane ce mercredi 12 juin 2019, a notamment fait la déclaration suivante : «On s'est engagé quand on a annoncé le lancement de nos bases françaises à avoir des contrats français soumis à la législation française avec des taxes françaises et un salaire minimum français et même au-delà».

Les organisations syndicales UGICT PNC, SNPNC-FO et UNSA SMAF ont jugé inacceptables :

• Le retard des visites médicales du travail
(plusieurs milliers de PNC n'ont pas rencontré le médecin du travail depuis plusieurs années en contravention avec le code du travail )

• L’absence de remboursement des frais de déplacement aux visites d'aptitudes obligatoires au CEMPN.