easyjet

Depuis l'arrivée des nouveaux avions A320-186 et A320-186R, de nombreux accidents de travail sont survenus.  Et, suite aux retours des organisations syndicales PNC, dont le SNPNC, mais aussi suite à des constatations du CHSCT,  plusieurs problèmes concernant les nouvelles cabines ont étés identifiés.

La visite de l'inspection du travail accompagnée d'un ergonome du 27 avril 2017, visite initiée par le SNPNC et sollicitée conjointement par les deux organisations syndicales PNC représentatives à easyJet, a consisté à faire constater par l'inspection du travail ces problèmes, mais aussi à expliquer en quoi ceux-ci dégradaient les conditions de travail des PNC opérant sur les A320/186.

Vous trouverez, en bas de cet article, le Compte Rendu de cette inspection.  

 

Si vous travaillez sur 320 186, vous reconnaîtrez les lieux à la lecture de ce CR, et si votre base n'est pas dotée de ces avions, la lecture de ce CR vous donnera un avant-goût !

Compte rendu visite Inspection du Travail du 27/04/2014

 

Étaient présents Mr Kevin Larvor et Mr William Bourdon représentants du CHSCT.

Avions visités par l'inspection du travail et le CHSCT :

-G-EZPW à destination de CPH, numéro de vol 3825

-G-EZPL à destination de TLV, numéro de vol 3737

 

Suite aux retours des organisations syndicales PNC, dont le SNPNC, mais aussi des constatations du CHSCT,  plusieurs problèmes concernant les nouvelles cabines ont étés identifiés.

 

La visite de ce matin a consisté à faire constater par l'inspection du travail ces problèmes, mais aussi d'expliquer en quoi ceux-ci  dégradaient les conditions de travail des PNC opérant sur les A320/186.

 

Premier point, l'avion dans lequel nous avons commencé notre visite ne comportait pas de tapis dans les galleys avant et arrière. Les élus ont expliqué le danger que cela implique, à savoir un sol glissant sujet à de nombreuses blessures (cf Registre des AT), mais également l'incapacité pour les PNC d'appliquer les procédures de la compagnie, en situation d'urgence de manière optimale, en raison revêtement de sol potentiellement impraticable. Les deux élus présents ont signalé à l'inspection du travail qu'ils ont déjà alerté la compagnie à ce sujet à de nombreuses reprises, manifestement sans effet.

 

            Constatations communes aux deux avions:

GALLEY AVANT :

 

Les actions de 2014 arrivent en fin de vesting period d'ici quelques jours (25 avril 2017), elles vont ensuite entrer dans la holding period de deux ans minimum si vous ne les transférez pas sur le PEE lorsque Groupama vous posera la question.  Pour éviter que ces actions soient détenues en certificat, un compte global nominee est nécessaire*.

Le SNPNC a préparé un mode d'emploi pour vous aider à ouvrir votre nominee.

Si vous avez intégré easyJet après la période permettant l'obtention de performance shares pour 2014, ouvrez quand même votre nominee, ainsi les performance shares de 2015 et 2016 pourront y être versées automatiquement en 2018 et 2019 .  

Il existe un "on line form" destiné à ouvrir le nominee,  mais il est fastidieux et le formulaire papier, lui, fonctionne encore.
Vous devez ouvrir un nominee sinon vos actions seront détenues, au H89,  pour deux ans sous forme de certificat ( une sorte de bon au porteur) et ces certificats vous seront ensuite envoyés à votre domicile et... vous ne saurez pas quoi en faire.
Le document .pdf situé en bas de page vous explique ligne par ligne ce qu'il faut indiquer dans le document.

 

Le SNPNC a levé son préavis de grève, à easyJet,  ce jour, 14 octobre 2016.

Vous trouverez en pièce jointe les détails de l'accord de fin de conflit, repris sur un bulletin de plusieurs pages.

4 points importants, obtenus et signés, sont à retenir :

  • Paiement d'une prime de rachat d'instabilité planning basée sur l'ancienneté. Le détail est disponible sur le document en bas de page.
  • Création d'une prime d'instabilité planning au check-in en cas de secteurs supplémentaires vs programmation initiale, prime en sus des primes de secteurs.
  • Mise en place du trial sur les SBY, pour les volontaires, comme annoncé il y a quelques jours.
  • Mise en place des réunions de suivi.

Lorsque vous travaillez en qualité de navigant professionnel (PERSONNEL NAVIGANT TECHNIQUE OU COMMERCIAL) vous devez vous inscrire au registre du personnel navigant professionnel dès la signature du premier contrat de travail (CDD, CDI ou mission d'interim) - source DGAC

Nous sommes "tombés" sur une vieille interview de Carolyn McCall, qui semble dater de 2014 ou 2015, et nous l'avons opposée à la situation actuelle.  C'est intéressant !

Un peu de rire nous fera du bien à tous dans cette période bien difficile...

 

 

 

 

 

 

Dans le processus de conflit collectif déclenché par le SNPNC le 10 juin 2016, il s’agit de la sixième réunion de ce processus, afférent aux effectifs/ sous-effectifs et Rosters.  Nous avons obtenu les chiffres définitifs quant aux CDI, avec 97 titularisations PNC sur le France.  L'ensemble des informations est disponible dans le résumé situé en bas de page, et en accès libre.

 

Dans le processus de conflit collectif déclenché par le SNPNC le 10 juin 2016, il s’agit de la cinquième réunion de ce processus, afférent aux effectifs/ sous-effectifs et Rosters.

Le but de cette réunion est d’obtenir les chiffres analysés concernant NCE et TLS, ces derniers se trouvent sur le Compte Rendu disponible en bas de cette page

Le SNPNC a fait par aileurs connaître sa position sur le 3 crew operation sur 319 pour l’été :

La CEO d'easyJet, Madame C Mc Call, a organisé un webcast ce matin depuis le siège de la Compagnie, H89 à Luton, au Royaume Uni.

Il est rassurant de constater que la Compagnie n'est pas restée les bras croisés en attendant le résultat du referendum du 23 juin, et que le plan B, qui consiste notamment en la création d'un CTA européen, est activement amorcé.  Maintenant, en cas de confirmation de création de ce CTA EU, quel pays, ou quels pays sera/seront retenu(s), pour l'instant pas de détail.

Au SNPNC, nous restons vigilants et attentifs sur les nouvelles qui arriveront dans les semaines et les mois à venir, cette période d'incertitude n'est jamais un bon signe, car la Compagnie l'utilisera afin de ralentir toute négociation non essentielle à ses yeux, en prétextant que "tout est bloqué"...Of course !

Nous avons aussi adressé des questions à Madame Mc Call, une fois ses réponses reçues nous les publierons dans la section adhérents.

Nous avons rédigé un résumé en français que vous trouverez en bas de page.

 

Le Royaume Uni se dirige vers la sortie de l'UE depuis le résultat du référendum du 23 juin dernier.  C'est un choix issu des urnes.

Quelles seront les conséquences du Brexit à easyJet ?

Il est bien précoce de s'engager sur des hypothèses, sauf à vouloir se faire peur.  

L'atout du SNPNC dans cette situation :

Le SNPNC est le seul syndicat PNC officiellement présent au European Works Council, le CE européen d'easyJet, pour la France.  Ce "representative body" sera le premier informé des suites que la Compagnie envisage de donner au Brexit, et notre présence à l'EWC est donc un atout majeur pour les adhérents du SNPNC à easyJet.  Les délégués du SNPNC ont, par ailleurs, tissé, au fil des années, un solide réseau aussi bien au Hangar qu'auprès des syndicats des autres pays où easyJet a des PNC basés.

Dans le processus de conflit collectif, déclenché par le SNPNC le 10 juin 2016, la première réunion de ce processus, et la deuxième sur le sujet des effectifs/ sous-effectifs et Rosters s'est déroulée ce jour, le 17/06/2016 au Dôme, à CDG.  Le Compte Rendu est disponible dans le document en bas de page.

Addendum au compte rendu, le SNPNC a reçu ce soir à 21:30, la confirmation officielle que les CDD en 2è année seront aussi CDI'sés, titularisation conditionnée par un dossier PNC sans "performance issue".

Etaient présents :