restructuration

 

BAISSE DE 30% DES EFFECTIFS

Engager un bras de fer ne nous effraie pas

Le 28 mai dernier notre CEO a indiqué qu’une baisse des effectifs jusqu’à 30% était programmée,  créant ainsi une situation d’extrême angoisse pour nombre d’entre nous.  Le 30 juin la première étape concernant les PNC est annoncée, outre la fermeture plus que probable des bases de NCL, STN et SEN, une baisse drastique des effectifs est programmée à Berlin et sur d’autres bases au Royaume Uni.  À ce jour aucune annonce n’a été faite pour la France, mais ne soyons pas dupes, la direction avance étape par étape…  

Pour le SNPNC, et on s’y engage dès à présent, ici c’est la France, pas le Royaume-Uni, et encore moins l’Irlande, et, avant d’engager des discussions, il va falloir nous convaincre des besoins réels, nous fournir des chiffres que nous demanderons au CSE d’expertiser.  Le SNPNC n’acceptera pas de projections sans preuve et sans contre-expertise.  Il est primordial que chacun comprenne que la direction va utiliser la peur pour faire passer ses projets.