Communiqué de Presse

Après un premier mouvement de grève de 24 heures massivement suivi le 1er juin 2012, au sein de CityJet  filiale 100% d’Air France, le SNPNC - FO dépose un nouveau préavis de grève, l’arrêt de travail sera illimité et commencera le mardi 5 juin 2012 à minuit.

Au sein de cette filiale d’Air France, le SNPNC - FO dénonce le gel des salaires depuis plusieurs années.

Le SNPNC - FO exige la mise en place immédiate de plateaux repas pour les membres d’équipage.

Le SNPNC - FO dénonce l’absence de dialogue social au sein de la compagnie CityJet.

Après un premier mouvement de grève de 24 heures massivement suivi le 1er juin 2012, au sein de City Jet 100% filiale d’Air France, le SNPNC-FO dépose un nouveau préavis de grève, l’arrêt de travail sera illimité et commencera le mardi 5 juin 2012 à minuit.

La section Air France du Syndicat National du Personnel Navigant Commercial dénonce l’octroi de la prime de 400 000 € à l’ancien Directeur Général Pierre Henri Gourgeon.

A l’heure où des efforts considérables à hauteur de 20 % sont  exigés par la Compagnie et qu’un plan social menace l’emploi des personnels navigants commerciaux, il est inacceptable et immoral que l’ancien Directeur Général puisse bénéficier d’un tel traitement de faveur.

Une délégation du SNPNC se rendra à l'Assemblée générale des actionnaires devant se tenir le jeudi 31 mai afin de manifester son opposition.

Le SNPNC dénonce les avantages scandaleux en matière de facilité de transport accordés à l’ancien Directeur Général d’Air France, Pierre - Henry GOURGEON.

Monsieur GOURGEON, dont les salaires et indemnités de départ ont déjà profondément choqué les salariés d’Air France, a non seulement bénéficié d’une gratuité totale en classe Affaires pour lui et sa famille, mais a été, de surcroît, autorisé à voyager le 18 février prochain vers l’îl e Maurice (MRU), destination frappée d’un embargo total à cette période sur laquelle aucun salarié ne peut normalement prendre de billet à réduction.

 Le SNPNC - FO condamne les interventions de la CFDT ( au regard de l’article paru dans le JIR du 16 Avril ) , visant plus à semer le trouble qu'à se maintenir dans une dynamique de cohésion et d'entente. Le SNPNC - FO ne cautionne pas l’article paru dans le JIR du 16 avril dernier, visant plus à semer le trouble qu’à se maintenir dans une dynamique de cohésion et d'entente.

Le SNPNC-FO condamne les interventions de la CFDT ( au regard de l’article paru dans le JIR du 16 Avril ) , visant plus à semer le trouble qu'à se maintenir dans une dynamique de cohésion et d'entente.  Le SNPNC-FO ne cautionne pas l’article paru dans le JIR du 16 avril dernier, visant plus à semer le trouble qu’à se maintenir dans une dynamique de cohésion et d'entente.

Manifestation le mercredi 29 février 2012 à 14h00 devant la Direction Générale de l’Aviation Civile
Le SNPNC - FO qui représente les Équipages de Cabine dans toutes les compagnies aériennes françaises appelle tous les personnels des compagnies aériennes françaises à une manifestation contre la délocalisation des emplois des salariés de la compagnie AIR MED ITERRANEE au profit de sa filiale Hermès Airlines.

Le SNPNC-FO qui représente les Équipages de Cabine dans toutes les compagnies aériennes françaises appelle tous les personnels des compagnies aériennes françaises à une manifestation contre la délocalisation des emplois des salariés de la compagnie AIR MEDITERRANEE au profit de sa filiale Hermès Airlines.

Le SNPNC - FO qui représente les équipages de cabine dans toutes les compagnies aériennes françaises, dénonce le licenciement de 75 Personnels Navigants Hôtesses et Stewards français par la Direction d’Air Méditerranée. Le SNPNC - FO s’oppose à la délocalisation de ces emplois vers une filiale grecque, Hermès Airlines, avec la complicité de la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC).

L’intersyndicale des métiers du transport aérien or ganisera un rassemblement le 22 février à 12h30 devant l’Assemblée Nationale. Ce rassemblement vise à marquer l’opposition de l’i ntersyndicale à la proposition de loi du député Diard restreignant le droit de grève. Un point presse aura lieu à l’issue du rassemblement.

LES BUREAUX