CRPN

• D’abord parce qu’en dépit de certains discours rassurants de nos interlocuteurs du Haut-Commissariat à la Réforme des Retraites, la pérennité de notre Caisse de Retraite du Personnel Navigant n’est toujours pas garantie, alors que notre Régime est indépendant et autofinancé, et qu’il répond à la situation spécifique de notre profession –s’agissant d’exigences de compétences en matière de sécurité et de pénibilité.

Avant d’entamer ce que nous espérons être un vrai round de négociation avec le gouvernement en vue de préserver nos spéci cités, nous avons participé ce vendredi 11 octobre à un débat parlementaire avec une conférence de presse autour du collectif SOS Retraites.

Lundi 16 septembre, vous avez été nombreux a répondre à l'appel à manifester pour défendre les retraites des PNC.

MANIFESTATION POUR SAUVER NOTRE RETRAITE.
Rdv à PARIS le 16 septembre 2019 à 13H00
Place de l'Opéra
#CestDuVol #CRPNenDanger

Communiqué de presse intersyndical

Le 16 septembre 2019, nous appelons l'ensemble des PNC français à manifester aux cotés des Avocats, déjà rejoints par les Pilotes et les Médecins, pour s'opposer à la disparition de nos régimes de retraite complémentaires autofinancés, bien gérés et solides. 

Communiqué de presse.

RÉGIME DE RETRAITE PN : MENACES CONFIRMÉES

L’ ensemble des syndicats PNC français ont décidé d’unir leur force pour défendre le système des retraites de notre corporation.

Notre caisse de retraite, financée uniquement par les cotisations des navigants, est en grand danger DANS LE CADRE DE LA RÉFORME DES RETRAITES VOULUE PAR LE GOUVERNEMENT.

La retraite des navigants, autonome et autofinancée est menacée de disparition.
- Baisse potentielle des pensions de 40%
- Fin du départ à 55 ans compensant la pénibilité du métier de PNC
Explications en vidéo.

La CRPN a simplifié les modalités de création de l’espace personnel. L’envoi du code confidentiel par courrier postal est remplacé par l’envoi d’un mail d’activation.

En 2015, trois centrales syndicales (la CFDT hébergeur de l’UNPNC, la CGC hébergeur de l’UNAC et la CFTC) ont signé avec le patronat un accord prévoyant de fusionner les régimes de retraite complémentaire AGIRC et ARRCO à compter du 1er janvier 2019 (*).