Intersyndicale

1

En direct du Conseil d'Administration N°6 - Mai 2012

Pour la première fois, nous nous adressons collégialement à vous, tous métiers et toutes catégories professionnelles confondus. En effet, en tant qu’Administrateurs représentant les salariés du Groupe Air France, et au-delà de nos appartenances syndicales, nous considérons que la situation l’exige.

Le respect du Code de commerce oblige le Conseil d’administration à se prononcer sur la poursuite de l’activité ou la dissolution d’Air France !

Voici l’exposé de la résolution telle qu’elle sera présentée à l’Assemblée générale extraordinaire d’Air France convoquée le 31 mai 2012.

ATTEINTE AU DROIT DE GREVE. Le coup de grâce : dernier acte parlementaire mercredi 22/02. Hier au soir les députés ont adopté le projet de loi porté par le député Eric Diard visant à restreindre le droit de grève en mettant en place notamment l'obligation faite aux salariés de prévenir leur employeur 48 heures avant le début du conflit. Notre combat n'est pas fini, un recours juridique auprés du Conseil Constitutionnel est à l'étude auprés de nos avocats.

Mobilisation des salariés du transport aérien...

1

Les membres de l’intersyndicale ont unanimement décidé de ne pas répondre à la provocation du gouvernement qui, en continuant d’enfermer les syndicats dans son calendrier « à marche forcée », aimerait bien voir un nouveau conflit social se déclencher pendant les vacances scolaires, dans le seul but de justifier sa loi.

1

L’intersyndicale demande à ceux qui ont déclaré que la proposition de loi du député Diard était un mauvais texte, d’infléchir, puisqu’ils en ont le pouvoir, le cours de ce dossier conflictuel.

1

En direct du Conseil d'Administration N°5 - Janvier  2012

1

Le Gouvernement veut tuer le droit de grève dans le transport aérien. Sans bruit. En rase campagne électorale. Un meurtre avec alibi. L’arme du crime porte le nom de proposition de loi Diard. Et l’alibi s’appelle la protection du passager. Voici maintenant le scénario d’un meurtre presque parfait. 

1

Monsieur le Premier Ministre,
Nos organisations professionnelles ont noté le dépôt à l’Assemblée Nationale d’une proposition de loi à l’initiative de Monsieur le Député Eric Diard, visant à encadrer le droit de grève des salariés relevant d’entreprises, d’établissements ou parties d’établissements français concourant directement à l’activité de transport aérien et dont l’absence, en cas de grève, est de nature à affecter directement la réalisation des vols.

1

Nul n’ignore aujourd’hui les velléités du Gouvernement de restreindre le droit de grève dans les transports aériens, au prétexte affiché d’une meilleure information du grand public, et du maintien de l’ordre dans les aéroports. Parmi les trois propositions de loi déposées au Parlement, celle du député Diard est très clairement soutenue par le Gouvernement.

1

En Direct du Conseil d'Administration N°4 - Décembre 2011