Actualité de votre compagnie

Restez informés

Aigle Azur : Quand la Chine s’éveille

867-cover-hainanairlines_logo

Selon nos sources, le quatrième transporteur chinois, Hainan Airlines, négocie une entrée significative dans le capital d'Aigle Azur.

Selon nos sources, le quatrième transporteur chinois, Hainan Airlines, négocie une entrée significative dans le capital d'Aigle Azur.

C'est un coup retentissant qui s'annonce dans le ciel français. Selon des sources concordantes, Hainan Airlines, la quatrième compagnie aérienne chinoise, dans laquelle est présent au capital le milliardaire américain George Soros, est en négociation finale avec le transporteur français Aigle Azur pour entrer au capital de ce dernier. Un accord, qui nécessite le feu vert du gouvernement chinois, pourrait être signé d'ici à la fin de l'année. Interrogé, Aigle Azur n'a fait aucun commentaire.Si pour des raisons réglementaires, Hainan Airlines, comme tout investisseur non communautaire, ne peut prendre plus de 49% du capital d'une entreprise européenne, sa participation dans Aigle Azur serait néanmoins conséquente. Elle dépasserait les 40% selon une source, pour un montant inconnu.

Propriétaire aujourd'hui de 100% du capital, de Gofast – la maison mère d'Aigle Azur -, le président du groupe et de la compagnie, Arezki Idjerouidène, conserverait donc le contrôle. Le projet aurait reçu l'approbation du ministère français des Transports. En s'adossant à un partenaire solide, Aigle Azur pourra non seulement partager les risques mais aussi se développer. Car cette opération capitalistique s'accompagne de synergies en termes d'achats et de réseau entre les deux compagnies avec, à terme, des ouvertures de part et d'autre de lignes entre la France et la Chine appuyées par des accords sur des vols en correspondances sur le réseau intérieur chinois d'Hainan et moyen courrier d'Aigle Azur.

Stratégie agressive

Les synergies pourraient également s'étendre à Hong Kong Airlines, détenue à 45% par Hainan Airlines, qui fait le forcing pour obtenir des droits de trafic afin de desservir la France. Une réorientation stratégique de taille vers le marché le plus dynamique de la planète qui ne peut que conforter la pérennité de cette compagnie disposant d'une douzaine d'appareils (800 salariés en 2010), spécialisée sur l'Afrique du Nord. Pour Hainan Airlines (cotée à la Bourse de Shanghai), un investissement dans Aigle Azur s'inscrit dans la stratégie agressive de sa maison mère, le groupe HNA (qui possède aussi des actifs dans le transport maritime et l'hôtellerie), de mener des acquisitions en Europe et aux Etats-Unis. "HNA est prêt", déclarait fin octobre son patron Adam Tam, à l'agence Bloomberg. Le groupe, contrôlé majoritairement par la province de Hainan, disposerait d'une ligne de crédit pouvant monter jusqu'à 40 milliards de yuans (4,6 milliards d'euros). Il cible à la fois des compagnies aériennes, des aéroports, des groupes hôteliers ou de locations de voitures.

Source : LaTribune.fr – Fabrice Gliszczynski – 02 décembre 2011

À lire aussi

Air France

Les résultats viennent de tomber, le groupe Air France dégage un bénéfice net supérieur à...

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...