Actualité de votre compagnie

Restez informés

Plan d’action maintenance, du mieux pour les PNC

visuel site maintenance

Un peu d’histoire… La sortie de crise COVID a été marquée par la hausse des dispenses cabine du fait des difficultés d’approvisionnement de pièces détachées auxquelles s’est ajouté un manque d’effectif à la DGI. Face à cette situation dégradée, c’est en 2019 qu’un système de compensation (par avenant à l’AC PNC) a été mis en place pour palier la surcharge de travail occasionnée à bord.

Sur Long-Courrier dans le cas de fours, tablettes et tirettes non réparés après 7 jours de signalement à l’ACL, les PNC bénéficiaient de 6h de RADD.

Sur MC, l’accord spécifiait que « toute dispense ayant un impact sur l’organisation du service pourra faire l’objet d’aménagement de service à l’initiative du Chef de Cabine », sans compenser les dispenses d’aucune façon !

C’est via des négociations catégorielles, au cours desquelles seules les organisations SNPNC en intersyndicale avec l’UNSA et l’UNPNC sont présentes, que nous avons pu faire ajouter que les boilers INOP donnent également droit à 6h de RADD au 8ème jour de signalement à l’ACL.

Des améliorations notables

Aujourd’hui, les difficultés sur les chaînes d’approvisionnement persistent et le sous-effectif à la DGI ne permettent pas un retour à la norme. Le constat est posé, pour autant, nous considérons que le PNC n’a pas à faire les frais de cette situation persistante dégradée. C’est pourquoi l’Intersyndicale PNC (SNPNC-UNSA) et l’UNPNC ont réclamé avec vigueur l’ouverture de négociations afin d’aboutir à un avenant au chapitre K de l’accord collectif.

Les négociations sont arrivées à leur terme, le SNPNC signe l’avenant au Chapitre K.

 

VOS ÉLUS SNPNC ONT REVENDIQUÉ ET OBTENU LES MESURES SUIVANTES :

  • LC :

–  Fours : 6h de RADD à J par dispense quelle que soit l’origine de la panne (payés ou reportables)

– Tirettes : 6h de RADD par dispense (payés ou reportables) à partir du 8ème jour de signalement à l’ACL

  • MC :

Chauffe-eau : 6h de RADD à J par dispense quelle que soit l’origine de la panne (payés ou reportables).

La Direction reconnait que la non-attribution du RADD en fonction de l’origine de la panne pouvait contribuer au mécontentement des PNC. Malgré ce constat, elle refuse catégoriquement de rétribuer les RADD de façon rétroactive, nous le déplorons. Par ces mesures, le SNPNC est allé chercher une enveloppe 4 fois plus importante que ce qui était annoncé au début. Nous serons attentifs au jeu d’interprétation auquel se livre parfois (souvent ?) la Direction.

Certains iront clamer haut et fort qu’ils ont obtenus tout cela en lieu et place des syndicats signataires de l’accord pour justifier la levée d’un préavis de grève. Vous êtes déjà nombreux à vous être rendus compte de la supercherie…

À lire aussi

Air Austral

|

Chers collègues, comme vous le savez, votre équipe SNPNC-FO a amorcé des discussions afin de...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement SNPNC Long Courrier du mois de juillet 2024. Comme toujours,...

Air France

|

Compte rendu SNPNC du Comité hébergement MC-CC du mois de juillet 2024. Rappel : vos...

Air France

Les améliorations applicables au 1er juillet ont été obtenues soit par avenant au Chapitre K...

Air France

Une proposition d’accord insuffisante… Après 4 réunions de négociations, le SNPNC/FO estime que le compte...

Air France

Le PERO Kézako ? Rappel. Le PERO est un Plan d’Épargne Retraite Obligatoire. C’est le...

Air France

POUR une répartition égalitaire. Malgré un front initialement uni pour défendre une répartition uniforme de...

Air France

Un peu d’histoire… La sortie de crise COVID a été marquée par la hausse des...

Vueling

Nous avons enquêté sur la composition du nouveau cappuccino présent à bord. De quoi est...

Air Austral

|

Chers collègues, nous débutons ce Bulletin Syndical avec amertume et déception, reflet de l’état des...