Actualité de votre compagnie

Restez informés

Air France : Un A-380 cloué au sol

422-cover-a_380_derive

Un Airbus A380 d'Air France est immobilisé au sol à l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle depuis le 30 octobre à la suite d'un accrochage avec un Airbus A330 de la même compagnie, a indiqué jeudi à l'AFP une porte-parole d'Air France, confirmant une information de La Tribune.

Un Airbus A380 d'Air France est immobilisé au sol à l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle depuis le 30 octobre à la suite d'un accrochage avec un Airbus A330 de la même compagnie, a indiqué jeudi à l'AFP une porte-parole d'Air France, confirmant une information de La Tribune.

L'avion est immobilisé pour une quinzaine de jours "afin de réaliser les réparations nécessaires définies par le constructeur", a précisé Air France à l'AFP. L'accrochage est arrivé le 30 octobre sur le tarmac de l'aéroport de Roissy. Il s'agit d'un choc entre "le bout de l'aile d'un Airbus A330 qui se déplaçait avec le cône de queue d'un A380 qui était à l'arrêt", a-t-elle précisé.

Cet incident n'a "rien à voir" avec l'avarie moteur sur un Airbus A380 de la compagnie Qantas, contraint d'atterrir d'urgence à Singapour jeudi, a-t-elle ajouté.

Les deux aéronefs contenaient des passagers, mais personne n'a été blessé. A la suite de ce choc, Air France qui possède quatre A380 maintient ses vols sur ces appareils pour Tokyo et Johannesbourg. En revanche les vols sur New York sont actuellement effectués en Boeing 777-300.

Source : AFP – 04 novembre 2010

_________________

Selon nos informations, un A380 d'Air France a été endommagé au sol après un choc avec un autre avion de la compagnie tricolore. L'avion est immobilisé à Roissy pour deux semaines environ.

Hasard du calendrier. Alors que Qantas a été contraint de clouer aujourd'hui au sol toute sa flotte d'Airbus A380 après la sérieuse avarie rencontrée par Qantas en vol sur l'un de ses moteurs Rolls Royce, met en cause la conception même de ces moteurs britanniques, et que Singapore Airlines les passe tous au peigne fin, Air France a, selon nos informations, immobilisé en catimini, le 30 octobre, l'un des ses quatre exemplaires.

Non pas en raison d'un quelconque lien avec l'incident rencontré par Qantas (Air France a choisi les moteurs Engine Alliance GP 7200 de General Electric, Pratt & Whitney et Safran), mais à la suite d'une manoeuvre qui a endommagé le cône de la queue de l'avion. Cet incident provient du choc sur le tarmac de Roissy avec un autre avion d'Air France, un A330. L'un était au parking, l'autre débutait son roulage sur le taxiway. Le bout du winglet de ce dernier (l'ailette au bout de l'aile) est passé sous le cône de la queue de l'A380 "éventrant" ce dernier sur un ou deux mètres.

Les vol AF 006 et 007 Paris-New-York n'ont, depuis, pas été assurés en A380 mais en Boeing 777-300 ER. L'avion est immobilisé pour quinze jours environ. La réparation des matériaux composites endommagés dans le choc serait compliquée.

Source : La Tribune – Fabrice  Gliszczynski – 04 novembre 2010

À lire aussi

Air France

La première réunion de discussion s’est tenue ce jour, vendredi 17 mai. Pour rappel, seules...

SNPNC

SNPNC

Ce vendredi 17 mai est la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et...

Air France

|

Le temps alterné “retraite” est un aménagement du temps de travail accordé par l’employeur. Il...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de Mai 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...

Air Austral

|

Chers collègues, nous pouvons enfin mettre un point final à cette saga qui dure depuis...

Air Austral

|

Chers collègues, hier s’est tenu un rendez-vous crucial dans les négociations sur un Accord de...

Vueling

Chers / Chères PNC, vous avez récemment reçu un mail de Vueling, destiné à vous...

Vueling

Le SNPNC-FO maintient son préavis à l’heure actuelle pour les journées des 8 au 12...

Air Austral

|

Nous avons affaire à une réelle pièce de théâtre, une dramaturgie mise en scène par...

Air France

|

Compte rendu SNPNC du Comité hébergement MC-CC du mois d’avril 2024. Pour rappel vos retours...