Actualité de votre compagnie

Restez informés

Air France-KLM commande 110 avions, avec un petit avantage pour Airbus sur Boeing

749-cover-3034150-4323197

Le conseil d'administration d'Air France-KLM a tranché : il a approuvé, vendredi 16 septembre, la commande par le groupe de 110 avions longs courriers, dont 50 commandes fermes d'une valeur de 12,15 milliards de dollars, plus 60 options.

Le conseil d'administration d'Air France-KLM a tranché : il a approuvé, vendredi 16 septembre, la commande par le groupe de 110 avions longs courriers, dont 50 commandes fermes d'une valeur de 12,15 milliards de dollars, plus 60 options.

La commande est répartie entre l'A350 XWB d'Airbus et le 787 Dreamliner de Boeing : les deux avionneurs se partagent équitablement la commande ferme (25 avions chacun), alors que, pour les options, Airbus dispose d'un léger avantage, avec 35 appareils contre 25 pour Boeing.

Les premiers longs courriers d'une capacité de 200 à 350 sièges entreront en service progressivement : en 2016 chez KLM, avec la livraison d'un Boeing 787, et en 2018 chez Air France avec celle d'un Airbus A350.

DES ATTENTES DIFFÉRENTES

En effet, les attentes de KLM ne sont pas identiques à celles d'Air France : la compagnie néerlandaise recherche des avions moins gros et doit renouveler rapidement ses anciens MD11 (fabriqués par McDonnell Douglas, racheté par Boeing en 1997). D'où sa préférence pour le 787 Dreamliner, plus compact et disponible plus rapidement, laissant à Air France l'acquisition d'Airbus.

Cette commande est la première commande groupée passée par Air-France KLM. Elle avait suscité, au printemps, une vive polémique : la compagnie aérienne avait été accusée de vouloir faire la part trop belle à l'avionneur américain.

De nombreux politiques, emmenés par Bernard Carayon, député UMP du Tarn, avaient demandé au gouvernement d'intervenir, l'Etat étant actionnaire à 15 % de la compagnie aérienne. Air France KLM avait laissé passer l'orage tout en protégeant son indépendance. Soucieuse de "ne pas (se) laisser dicter son choix par des considérations extérieures", elle avait repoussé son choix final – l'annonce de la commande était initialement attendue au milieu de l'été.

UNE CONJONCTURE PARTICULIÈRE

Air France-KLM cherche à s'adapter à la conjoncture. Les livraisons des avions commandés se feront de manière étalée. Elles auront ainsi un impact limité sur les comptes de la compagnie puisque les versements importants interviendront au moment des livraisons.

En 2024, le groupe opèrera ainsi 73 avions sur les 110 commandés : 43 Airbus A350 et 30 Boeing 787. La commande de 50 appareils ferme reste "modeste" en volume, comparée à celles annoncées depuis le début de l'année, principalement par les compagnies low cost des pays émergents.

Le record a été atteint par American Airlines en juillet : 460 avions (260 Airbus A320 Neo et 200 B737) pour 38 milliards de dollars.

Dominique Gallois

 

 

À lire aussi

Air France

C’est en comité de suivi de l’Accord Collectif PNC qui se tient entre la Direction...

Frenchbee

|

La lecture complète de cet article est réservée aux adhérents du SNPNC-FO Nous vous invitons...

Vueling

|

Les 12 et 13 juin nous avons eu la possibilité d’assister à la présentation de...

Air France

La visio non payée sur volontariat. Votre temps et vos compétences ont de la valeur,...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de Juin 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...

SNPNC

SNPNC

Dans le cadre du 3ème Plan national de lutte contre la traite des êtres humains,...

Air France

Le 29 mai dernier, la Direction nous a présenté son projet bien avancé d’ «Evolution...

Vueling

Chers nouveaux collègues PNC de Vueling, Nous tenons à vous souhaiter la bienvenue à Paris...

Air Caraïbes Atlantique

|

Vous trouverez ici le flash CSE du mois de mai 2024 avec les informations importantes...

SNPNC

SNPNC

Cher.e.s collègues, aujourd’hui nous célébrons la Journée Internationale des PNC, une occasion spéciale pour honorer...