Actualité de votre compagnie

Restez informés

Air France : L’idée de «bases de province» approuvée par les pilotes

581-cover-province

L'idée de «bases de province» a été massivement approuvée par référendum. Les personnels navigants techniques habitant à proximité des bases n'auraient plus à faire d'escale, ce qui devrait permettre à la compagnie de faire des économies.

L'idée de «bases de province» a été massivement approuvée par référendum. Les personnels navigants techniques habitant à proximité des bases n'auraient plus à faire d'escale, ce qui devrait permettre à la compagnie de faire des économies.

Les résultats ne sont pas totalement définitifs mais le oui l'emporte très largement – autour de 70 %. Les 4180 pilotes d'Air France étaient invités par le Syndicat national des pilotes de lignes (SNPL) à se prononcer jusqu'à vendredi soir sur les principes de la négociation qui doit être menée avec la direction pour réorganiser l'activité court et moyen-courrier, attaquée par les compagnies low-costs.

Le syndicat de pilotes, sorti grand vainqueur des élections professionnelles – avec 71,2 % des voix dans sa catégorie – est devenu le principal interlocuteur de la direction d'Air France pour bâtir ses «bases de province». Ces quatre plates-formes, basées dans les aéroports de Marseille, Nice, Toulouse et Bordeaux, doivent permettre de décentraliser les vols court et moyen-courriers, en calquant le taux d'utilisation des appareils sur celui des compagnies à bas coûts.

La direction de la compagnie a en effet prévu de baser une dizaine d'appareils sur chacune des bases, ce qui mobiliserait au total un millier de volontaires. Les personnels navigants habitant à proximité des bases n'auraient plus à faire d'escale, ce qui devrait permettre à la compagnie de faire des économies. D'après les calculs de la direction d'Air France, la réorganisation doit globalement atteindre 15 % d'économies pour redevenir rentable.

Mais pour que le projet puisse voir le jour, direction et syndicats de pilotes, d'hôtesses et de stewards, doivent s'entendre sur un nouveau cadre social. «Le référendum nous accorde un mandat pour entrer en négociation», souligne Louis Jobard, porte-parole du SNPL, commandant de bord chez Air France.

Alors que Pierre-Henri Gourgeon, le PDG d'Air France-KLM, avait montré ces derniers mois une certaine prudence sur sa capacité à ouvrir ces bases cet été comme prévu, les pilotes du SNPL semblent plus optimistes depuis leur plébiscite aux élections professionnelles.

 Nouveau référendum 

 Pour eux, un accord est possible dès juin. «Ce ne sera pas une négociation classique, souligne Jean-Louis Barber, du SNPL. Il s'agit de construire un projet et de le faire partager par l'ensemble de la profession. Le changement des conditions d'utilisation des appareils aura une incidence sur l'organisation du temps de travail, le système de rémunération… Et nous tenons à assurer le même niveau de sécurité aux passagers alors que le rythme de travail sera plus soutenu. Nous organisons le 8 avril une assemblée générale avec les pilotes pour préciser certains points comme la rémunération. Ensuite, nous entrerons en négociation avec la direction».

Fin mai, les négociateurs devraient organiser un nouveau référendum qui pourrait aboutir à un accord en juin. Un calendrier qui permettrait à Pierre-Henri Gourgeon d'afficher un tableau d'honneur lors de la prochaine assemblée générale des actionnaires. Son mandat arrive à échéance cet été.

Source : Le Figaro – Valérie Collet – 21 mars 2011


Air France : les pilotes d'accord pour négocier le plan anti-low-cost

Le syndicat majoritaire des pilotes de lignes d'Air France, le puissant SNPL, peut désormais entrer en négociations officielles avec la direction pour négocier le projet dit "Bases provinces". Il s'agit d'un projet de reconquête face aux compagnies à bas coûts.

Le SNPL avait sollicité le feu vert des pilotes pour pouvoir entrer en négociations. 77% des 1213 pilotes ayant répondu à la consultation (soit un gros tiers) se sont prononcés en faveur des négociations. Les résultats sont tombés ce week-end.

Pour autant les négociations s'annoncent très serrées. Car les pilotes n'accepteront pas une amélioration de 25% de leur productivité comme le souhaite la direction sans obtenir de sérieuses contreparties. D'autant que le SNPL a décidé de soumettre le fruit de la négociation à référendum. Non pas à l'ensemble des pilotes de la compagnie comme ce fut le cas pour la consultation, mais aux membres du SNPL. Ce syndicat pèse plus de 70% des voix.

Air France entend créer des bases opérationnelles à Marseille, Nice, Toulouse et Bordeaux.

Source : LaTribune.fr – 21 mars 2011


Air France avance sur la création de bases en province

Un référendum doit être proposé aux pilotes d'ici à début juin, en vue de la signature d'un accord avec la direction. Concernant le projet de création de bases en province portée par la direction d’Air France, le Syndicat National des Pilotes de Ligne (SNPL – France ALPA) achèvera la consultation des pilotes le 18 mars, avant de leur expliquer le projet. Ensuite, il compte les inviter à s'exprimer à travers un référendum. La direction de la compagnie veut créer des bases en province à Marseille, Nice, Toulouse et Bordeaux pour contrer ses concurrents à bas coûts. L’ouverture de la première base de province, prévue pour le mois de juin, devrait être retardée d’un ou deux mois, a expliqué à l’AFP Louis Jobard, porte-parole du SNPL.

Source : L'Echo touristique.com – 14 mars 2011

À lire aussi

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...

Air Austral

|

Malgré une multitude de relances, plusieurs sujets sont toujours en souffrance ou ne s’améliorent pas...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de janvier 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...