Actualité de votre compagnie

Restez informés

Air Méditerranée en grève pour 24 heures

945-cover-air-journal_air-mediterranee-265x199

Le syndicat SNPNC du personnel navigant commercial d’Air Méditerranée s’est mis en grève pour 24 heures ce mercredi 29 février 2012, afin de pouvoir manifester devant les locaux de la DGAC qui va examiner le projet de délocalisation de la compagnie aérienne vers la Grèce. La délocalisation d’une partie de la flotte et le reclassement de 85 employés licenciés au sein d’Hermès Airlines, filiale grecque lancée en juin dernier, sont au cœur des revendications du syndicat.

Le syndicat SNPNC du personnel navigant commercial d’Air Méditerranée s’est mis en grève pour 24 heures ce mercredi 29 février 2012, afin de pouvoir manifester devant les locaux de la DGAC qui va examiner le projet de délocalisation de la compagnie aérienne vers la Grèce. La délocalisation d’une partie de la flotte et le reclassement de 85 employés licenciés au sein d’Hermès Airlines, filiale grecque lancée en juin dernier, sont au cœur des revendications du syndicat.

Sa présidente dénonçait hier auprès de l’AFP la tentative de la compagnie de s’exonérer des charges sociales, avec un reclassement des employés licenciés « pour 900 euros par mois alors que les avions de la compagnie basés en France effectuent des vols au départ de tous les aéroports français avec des voyageurs français pour le compte de tours opérateurs français ».

Rappelons que face à ses difficultés économiques, Air Méditerranée a mis en place un plan de licenciement concernant 85 postes sur 450 (les syndicats y ajoutent une centaine de CDD utilisés en haute saison). La compagnie propose à ses salariés soit un plan de départs volontaires, soit d’être reclassés chez Hermès Airlines, une filiale grecque créée opportunément en août 2011 par Antoine Ferretti, président et premier actionnaire d’Air Méditerranée. Mais s’ils choisissent cette solution, les pilotes et hôtesses passeront sous statut grec et verront leurs salaires baisser de 30%.

Mercredi dernier, le syndicat de pilotes SNPL France et celui d’hôtesses et stewards Unac avaient interpellé Nicolas Sarkozy pour dénoncer la délocalisation de l’emploi dans cette compagnie de charter. Les deux syndicats disaient craindre « non seulement la poursuite des plans de délocalisation de 6 avions sur 10, mais aussi le départ de toute la flotte, la disparition de l’entreprise » et, « pire encore que la méthode se propage aux autres compagnies aériennes françaises qui ne sauront résister à ce dumping social ».

Le site d’Air Méditerranée n’affichait aucun commentaire ce matin, ni le moindre vol prévu dans la journée.

source : http://www.air-journal.fr/2012-02-29-air-mediterranee-en-greve-pour-24-heures-545191.html

À lire aussi

Air France

Les résultats viennent de tomber, le groupe Air France dégage un bénéfice net supérieur à...

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...