Actualité de votre compagnie

Restez informés

AIRBUS 330/340 SOS CABINES ABANDONNÉES

2102-cover-cabine-330-340

Comme à l’époque où les 747 devaient quitter la flotte avant d’être « rafraîchis » leurs cabines furent laissées à l’abandon provoquant des vols épouvantables (notamment vers MIA et le Brésil) ; Aujourd’hui les 330/340, mais surtout les 340, sont de véritables taudis volants (au niveau cabine, cela s’entend). Prévus pour sortir de la flotte dans 2 ans, les 330/340 vont-ils empoisonner jusqu’à ce terme la vie des PNC en cassant à la fois leur outil de travail, leur intégrité physique et leur moral ?

  • Problèmes réguliers de ventilation en cabine : l’extrême fatigue et la pénible sensation de jambes lourdes des PNC à l’arrivée d’un vol en 340 ne sont pas anodines.
  • Toilettes condamnées sur une majorité de vols. Gestion stressante des pax en cabine après les repas. Préservation de la cabine Business pour les pax J impossible si une toilette Y est INOP en cas de cabine full.
  • Des planchers chauffants qui ne chauffent plus ou qui chauffent trop, notamment les détritus qui se décomposent dangereusement sous la moquette près des offices.
  • Air chillers qui refroidissent en même temps les prestations et les PNC au galley arrière. Les joints usés ne retiennent plus le froid dans les logements.
  • Garnitures de sièges scotchées en bleu pour créer « l’émotion en cabine ».
  • Tablettes coulissantes des galley archi-coincées où il est impossible de déposer les tiroirs de boissons.
  • Taquets grippés qui se tournent au pied de biche ou à grands coups de pompes d’uniforme.
  • Eclairage des toilettes qui ne fonctionnent qu’une fois enfermé dans les WC. Les néons ne se trouvent qu’à SIN où apparemment AF ne va pas.
  • Fours qui fonctionnent un mois sur 2.
  • Machines à expresso défoncées.
  • Moquette ondulée à l’entrée des galleys créant d’excellentes conditions pour y planter les chaussures et se vautrer en cabine ou dans l’office.
  • Loupiotes de numéros siège inop dans les ¾ des cabines.
  • Gongs qui se déclenchent seuls.
  • 1 couchette par PRE régulièrement INOP pour diverses raisons.
  • Trash compactors capricieux.
  • Écrans vidéo vieillissants où il devient difficile de différencier Jet Li d’ Eddie Murphy.

CONSEQUENCES :

  • Aucun briefing de vol effectué en A340 ne commence sans parler de dispenses cabine dont le CCP se fait assommer dès le pré-briefing avec les PNT.
  • La qualité du travail des équipes de maintenance des cabines 340 n’est pas en cause mais leur sous-effectif chronique impacte de plein fouet les conditions dans lesquelles nous partons en vol.
  • La Direction s’étonne d’avoir des difficultés à gréer des stages et des vols en 340/330..pas nous !
  • Pour les PNC qui effectuent encore des rotations en 330/340, le challenge est de taille et se paie  physiquement cash.
  • Les ACL sont bourrées de dysfonctionnements et les vols s’enchaînent entraînant pannes et dispenses cabines d’escale en escale…

Comme à l’époque où les 747 devaient quitter la flotte avant d’être « rafraîchis » leurs cabines furent laissées à l’abandon provoquant des vols épouvantables (notamment vers MIA et le Brésil) ; Aujourd’hui les 330/340, mais surtout les 340, sont de véritables taudis volants (au niveau cabine, cela s’entend).

Prévus pour partir à la ferraille dans 2 ans, les 330/340 vont-ils empoisonner jusqu’à ce terme la vie des PNC en cassant à la fois leur outil de travail, leur intégrité physique et leur moral ?

AF,  bien que constatant les défections de PNC sur ces vols, déroule comme si de rien n’était ses attitudes de service et autres charabias de palaces parisiens, quand les PNC et les passagers passent des dizaines d’heures enfermés dans des cabines dignes des pires charters.

Pour compléter le tableau :

Les chargements et rangements ubuesques des VRA et armoires de la cabine Y sur 340.
Les méthodes de service sur 340 en Y dans la lignée des « fiches recap » qu’AF nous a infligées en 2013 pondues par « la cour de Versailles » du service en vol au 3ème étage de la cité.

LE SNPNC N’EN RESTERA PAS AU STADE DE CET IMPLACABLE CONSTAT ET DEMANDERA  À  AF, VIA LE CHSCT D’UNE PART, ET  LA  SESSION DU CE  PRESIDÉE PAR ANNE RIGAIL D’AUTRE PART, DE REVOIR RAPIDEMENT SA POLITIQUE D’ENTRETIEN CABINE DE LA FLOTTE 330/340.IL APPARTIENT À LA COMPAGNIE DE PROUVER QUE LA SECURITÉ AU TRAVAIL EST SA PRIORITÉ POUR 2014.

À lire aussi

Air France

Les résultats viennent de tomber, le groupe Air France dégage un bénéfice net supérieur à...

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...