Actualité de votre compagnie

Restez informés

Apaisement des relations sociales chez AF : juste pour l’opinion publique!

2582-cover-lezard2

Vendredi 15 janvier lors d’un CCE extraordinaire, Gilles GATEAU, nouveau DRH d’Air France, présentait en compagnie de Frédéric GAGEY un nouveau plan dit de croissance. Plan peu détaillé mais qui se voulait, du moins pour la forme, un signal d’apaisement du climat social…

La Direction PNC, elle, ne l’entend pas de cette oreille : on n’arrête pas l’archarnement sur les PNC en si bon chemin. Ainsi les 3 syndicats représentatifs, dont le SNPNC étaient convoqués ce 19 janvier afin de trouver un moyen de finaliser Transform 2015. Oui chers collègues vous ne rêvez pas ! Nous n’en avons pas assez fait. Il manquerait 4% et surtout 0,6% de diminution de la GVT (classes et échelons) par an.

Souvenez-vous, dans le cadre de Transform 2015 nos échelons ont été gelés 3 ans. Cette mesure expire donc le 31 mars 2016. Aujourd’hui, par la voix d’un de ses cadres pseudo expert en rémunération entre autres, la Direction PNC affirme sans honte que cette mesure n’est pas pérenne. Or, le retard d’avancement sur les échelons courra bien sur toute la carrière. Pour le SNPNC cette mesure est donc bel et bien pérenne.

Alors que la renégociation de notre accord collectif n’a pas encore débuté (fin de l’ACG au
31 octobre 2016), les discussions s’annoncent sous les plus mauvais auspices. La Direction PNC évoque ni plus ni moins de baisser la masse salariale de 0,6% chaque année, notamment en gelant les échelons jusqu’à la fin de notre carrière. La porte est ouverte, toute autre solution pour baisser notre rémunération sera la bienvenue pour nos chers dirigeants.

Cette provocation intervient alors que la Direction et notamment notre nouveau DRH clament partout qu’ils souhaitent apaiser le dialogue social.

Fin janvier débuteront également les NAO (négociations annuelles sur les salaires), NAO bloquées à 0 % d’augmentation depuis octobre 2011. Parallèment AF devrait annoncer des résultats 2015 positifs et historiques dès février.

L’arrivée de Gilles GATEAU ne se traduit-elle que par un effet d’annonce ? Le rouleau compresseur est-il remis en marche ? Ou bien la Direction PNC agit-elle en électron libre, portée par ses vieilles lubies ?

Nous verrons vite de quelle manière nos interlocuteurs souhaitent renégocier notre accord. Pour le SNPNC il n’est pas envisageable de toucher à la rémunération et à son système de calcul. Air France se redresse essentiellement grâce aux efforts déjà consentis par tous les salariés et en particulier par ceux des PNC.

À lire aussi

Air France

Les résultats viennent de tomber, le groupe Air France dégage un bénéfice net supérieur à...

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...