Actualité de votre compagnie

Restez informés

À ciel ouvert : lettre d’information juillet 2018

Retraites

3232-cover-cielouvertretraites

Vous trouverez ci-dessous l’information trimestrielle de la section « Retraités » adressée aux adhérents de la section.

Plusieurs sujets sont évoqués : concernant la CRPN, nous parlons des élections, des comptes 2017 et des biens immobiliers de la Caisse. Nous attirons l’attention de nos adhérents concernant les rapports que tout un chacun peut avoir avec la DVPI, le service chargé des GP, enfin, une information sur le passé de l’aviation.

Elections CRPN

Le 28 juin 2018 s’est déroulé le dépouillement des élections des représentants des affiliés au Conseil d’administration de la CRPN.

 

Premier constat : notre caisse de retraite complémentaire, principal organisme qui finance, pour la plupart d’entre nous, la plus grande partie de nos retraites, intéresse moins d’un navigant sur deux ; en effet, 8964 pensionnés sur 19317 inscrits ont participé à ce vote, soit 46,40 %.

Et il en va de même chez les actifs.

 

Le taux de participation global, tous collèges confondus, s’élève à 41,31 %.

 

Un peu décevant et surtout démotivant pour ceux qui, comme vos représentants de la section « Retraités » du SNPNC, donnent une partie de leur temps, et de manière bénévole, à la collectivité des navigants.

 

Cela est d’autant plus frustrant que nous avons insisté par des informations hebdomadaires, sur l’importance de ce scrutin puisque la décision du gouvernement de mettre en place le régime universel aura une implication sur tous, y compris sur les pensionnés que nous sommes !

 

Dans les semaines à venir, lorsque nous serons amenés à voir à nouveau les représentants de l’État, c’est avec un mandat de moins d’un navigant sur deux que nous irons défendre nos droits.

Nos gouvernants auront beau jeu de nous dire que le système de retraite des navigants n’intéresse pas réellement les navigants ; et nous aurons bien du mal à nous opposer à cette analyse. Que cela plaise ou pas, la démocratie passe par les urnes !

 

Nous ne comprenons pas le faible taux de participation ; nous ne comprenons pas davantage que des retraités PNC aient pu voter pour une liste (ARAF) menée par un pilote retraité qui est convaincu que la CRPN n’est pas viable en l’état puisque assise sur un seul métier (PN) et pour qui la solution serait l’absorption de la CRPN dans la future Retraite Universelle d’E. Macron.

 

Petite consolation à cette situation : la liste d’alliance SNPNC-UNSA chez les actifs à fait « carton plein », 3 élus pour 3 sièges à pourvoir ; certes, avec un taux de participation d’un peu moins de 39 % mais ne boutons pas notre plaisir de ce résultat puisque pas moins de 5 listes étaient en concurrence.

 

Dans les tableaux ci-dessous, les résultats de tous les collèges :

 

 

Collège 5 Retraités

Inscrits

19317

Voix obtenues

Votants

8964

 

Listes présentées

SNPNAC-ARPPNAC-Pompiers du ciel

3453

APNA-SNOMAC-SNPL France Alpa-SNPNC/FO

2827

CGT

211

CFDT

333

ARAF-AHORA

2083

Listes élues

SNPNAC-ARPPNAC-Pompiers du ciel

1 siège

APNA-SNOMAC-SNPL France Alpa-SNPNC/FO

1 siège

ARAF-AHORA

1 siège

 

Collège 1 Essais et Réceptions

Inscrits

339

Voix obtenues

Votants

194

 

Listes présentées

SNPNAC

194

Liste élue

SNPNAC

1 siège

 

 

 

Collège 3 PNC

Inscrits

20799

Voix obtenues

Votants

8034

 

Listes présentées

SNPNC-UNSA

4552

UNAC-CGC

1095

SUD Aérien

400

CGT

775

UNPNC CFDT

762

Liste élue

SNPNC-UNSA

3 sièges

 

Collège 2 Pilotes

Inscrits

7939

Voix obtenues

Votants

2930

 

Listes présentées

SNPL France Alpa

2806

Liste élue

SNPL France Alpa

3 sièges

 

 

 

Collège 4 Travail Aérien

Inscrits

1153

Voix obtenues

Votants

347

 

Listes présentées

SNPNAC

264

SNPL France Alpa

81

Liste élue

SNPNAC

1 siège

 

Jeudi 5 juillet 2018 s’est tenue une réunion extraordinaire du Conseil d’administration afin d’élire le Président et le Vice-Président de la CRPN et mettre en place l’ensemble des bureau, comité spécialisé et commissions pour le mandat qui se terminera en 2023.

 

Michel Janot, représentant des affiliés et Michèle Pairault-Meyzer représentante des employeurs, ont été élus respectivement Président et Vice-Présidente de la CRPN.

Il est à noter que, pour la première fois dans l’histoire de la CRPN, c’est un affilié qui est Président de la Caisse. Cette élection ne s’est pas faite sans difficulté puisqu’il a fallu pas moins de 6 tours de scrutin pour qu’enfin le Président soit élu ; forcing très important de la partie patronale qui ne voulait pas qu’un affilié navigant prenne la tête d’une caisse qui a pourtant été créée par et pour les navigants.

 

Georges Daher et Guy Tardieu pour la partie patronale et Yves Deshayes et Antoine Santero pour la partie affiliés ont été désignés membres du Bureau.

 

Le mandat qui s’annonce sera sous tension, ceux qui ont fait l’erreur, la faute même, de ne pas s’exprimer le regretteront probablement car vu la participation, les dirigeants se sentent déjà en force.

 

Comptes 2017 CRPN

Le Conseil d’administration a approuvé lors de sa dernière réunion ordinaire, les comptes 2017 de la CRPN. Les résultats sont meilleurs que les prévisions avec un résultat net de 104,4M€ en augmentation de plus de 83 % par rapport à 2016.

Mais ce nombre cache une réalité un peu moins positive : le régime (la différence entre les cotisations encaissées et les pensions versées) accuse un déficit de 128,7M€ (déficit tout de même en baisse lui aussi d’environ 3% par rapport à 2016). Mais ce déficit est comblé par les profits des réserves de la CRPN, profits s’élevant à 233,1M€ pour l’année 2017.

Malgré le déficit du régime en 2017, les réserves de la CRPN ont donc augmenté.

Les prévisions 2018 prévoient un déficit du régime en légère augmentation à 132,6M€.

 

Les biens immobiliers de la CRPN

20 % des réserves de la CRPN sont placés dans des biens immobiliers, quasiment à parité entre habitations et bureaux.

Le Conseil d’administration avec l’aide de la commission immobilière, décide de la vente, de l’achat et des travaux à réaliser sur ses biens.

Tous les biens immobiliers subissent le temps et l’obsolescence des bâtiments impose la réalisation de travaux plus ou moins importants, voire faire le choix de vendre certains biens afin de réinvestir dans des biens plus facilement exploitables sur le marché immobilier et surtout, d’un rapport plus intéressant.

Aujourd’hui, des études sont réalisées sur la vente de certains biens ; les décisions devraient être prises sur le devenir de ces biens au sein de la CRPN vers la fin 2018 ou le début 2019.

Dans le même temps, la CRPN continue d’investir dans de l’immobilier afin de maintenir le taux de 20 % d’immobilier dans ses réserves ; au cours de 2018, deux immeubles dans le 15ème arrondissement de Paris devraient rejoindre le patrimoine de la CRPN.

 

DVPI

Nous avons dernièrement été contactés par des PNC retraités qui se sont vus d’abord retirer leurs GP à titre conservatoire pour avoir simplement émis un commentaire sur une publication Facebook. Il s’agissait d’une capture d’écran d’un billet Paris/Tokyo à un tarif très avantageux pour un haut dirigeant d’AF, membre du COMEX. Après enquête, celui qui a publié le billet s’est vu infligé deux ans de retrait de GP et un an pour l’un de ceux qui avaient commenté cette information.

A priori, tous les PN actifs ou retraités qui ont commenté ce post risquent de subir le même sort.

Nous ne saurions vous rappeler à la plus grande vigilance.

La DVPI observe tout ce qui peut être publié ou commenté sur les réseaux sociaux et sa réaction est aussi rapide que violente.

 

4 moteurs à pistons, 3 dérives, ça vous dit quelque chose ?

 

Pendant la 2° guerre mondiale, (« Ach, la guerre, grossmalheur!! »), on ressort des cartons de 1936/1937 de chez Loocked, un quadrimoteur, l'Excalibur.

Il s'agit de celui qui deviendra, dans le civil, le Constellation, le Super Constellation, le Super G. Bref, une grosse bête, haute sur pattes (à cause des hélices de 4,60 m), un train avant plus petit et une triple dérive pour être plus maniable en cas d'incident moteur, mais surtout pour pouvoir rentrer dans les hangars (si si, c'est vrai), car une seule eut été trop haute !!! Et enfin une carlingue qui se relève à l'arrière.

Une silhouette magnifique.

Il était équipé de 4 moteurs à 18 pistons, développant jusqu'à 3 250 cv chacun, un bonheur pour les mécanos, tellement c'était « touchy » à régler !!!

Étudié au départ pour la TWA, c'est l'USAAF (United States Army and Air Force) qui mit le grappin dessus pour le transport de troupes et de fret, la guerre pointant le bout de son nez. En 1942, 300 appareils furent commandés, sans avoir volé et sans que les moteurs ne soient au point !

Ah ces ricains !!!

1° vol, le 09 janvier 1943 et commande de la TWA qui veut en faire un avion de luxe pouvant traverser les USA d'une traite, puis ensuite l'Atlantique.

Il y eut 33 versions civiles et 53 militaires ! L'une est amusante : on y voit un kit de soute à bagages, qui se fixait sous la carlingue augmentant ainsi le volume disponible (voir photo ci-dessous).

Tout n'était que luxe et volupté sur cet avion et les compagnies se battaient pour avoir les meilleures prestations et cabines. Le « Parisien Spécial » vient de là.

Dans le poste, il y avait du monde : 1 Captain, 1 Copi, 1 mécano, 1 Radio, 1 Navigateur, et Georges (Hi Georges, I'm happy !), le pilote automatique. Sans compter sur les cadrans et les manettes : il y en avait partout. On était loin de chez Airbus !!!

Je me souviens d'en avoir vu un à Orly, au point fixe, faisant monter les pressions et calant les magnétos. Et ceux d'entre vous qui avez participé aux exercices Samar ou Sater, vous vous rappellerez sans doute celui du SAR basé à Toulouse.

Bref, ce fut un bel oiseau dont quelques exemplaires volent encore (3 aux USA, 1 en Australie, et le Brietling suisse).

Puis on entendit un drôle de bruit. De plus en plus fort. C'était le bruit du réacteur. Et là, tout changea. Mais c'est une autre histoire.

Fermeture de la section cet été

 

Comme chaque année, notre section fera relâche pendant le mois d’août; nous nous retrouverons dès le mardi 4 septembre aux heures habituelles.

 

Nous vous souhaitons de passer un bel été et vous donnons rendez-vous à la rentrée des classes !

 

La section « Retraités » du SNPNC

À lire aussi

Amelia

|

Retrouvez les actualités de la section SNPNC-FO Amelia de mai 2024. La lecture complète de...

Air France

La première réunion de discussion s’est tenue ce jour, vendredi 17 mai. Pour rappel, seules...

SNPNC

SNPNC

Ce vendredi 17 mai est la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et...

Air France

|

Le temps alterné “retraite” est un aménagement du temps de travail accordé par l’employeur. Il...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de Mai 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...

Air Austral

|

Chers collègues, nous pouvons enfin mettre un point final à cette saga qui dure depuis...

Air Austral

|

Chers collègues, hier s’est tenu un rendez-vous crucial dans les négociations sur un Accord de...

Vueling

Chers / Chères PNC, vous avez récemment reçu un mail de Vueling, destiné à vous...

Vueling

Le SNPNC-FO maintient son préavis à l’heure actuelle pour les journées des 8 au 12...

Air Austral

|

Nous avons affaire à une réelle pièce de théâtre, une dramaturgie mise en scène par...