Actualité de votre compagnie

Restez informés

À ciel ouvert : lettre d’information juillet 2020

Retraites

3685-cover-cielouvertretraites

Voilà notre lettre d'information de juillet 2020.

La situation sanitaire que subit notre pays nous empêche d’être présents en nombre pour la mise sous pli de notre information. Nous avons donc décidé de l’envoyer, comme habituellement, par mail aux adhérents dont nous avons l’adresse ; pour les autres, ils trouveront cette information sur le site du SNPNC (www.snpnc.org) dans l’onglet « Retraités ».

 

 

INFORMATION CONCERNANT L’ATTESTATION FISCALE 2019.

 

L’attestation 2019 a été envoyée par mail aux adhérents dont nous avons l’adresse-mail. Pour les autres, environ la moitié de nos adhérents, elle sera envoyée par la Poste mais nécessite donc de la main d’œuvre pour la mise sous pli, ce qui est est impossible aujourd’hui. Nous la ferons donc parvenir dès que possible.

 

Mais il est toujours possible à ceux qui le souhaitent de nous envoyer sur cielouvert1@gmail.com leur adresse-mail, nous leur enverrons, par retour, l’attestation.

 


 

PANDÉMIE DE LA COVID-19

 

Nous ne reviendrons pas sur ce sujet, il a fait (et fait toujours) les grandes lignes et les éditos de tous les journaux sans absolument aucune exception ; et c’est normal, jamais dans l’histoire humaine, nous n’avons vécu une telle situation.

 

Mais juste un petit mot par rapport à notre situation de retraités : la CRPN se porte bien même si sa trésorerie est un peu malmenée en ce moment ; cela, pour une raison simple : le report du paiement des cotisations employeurs. En effet, le Conseil d’administration a accepté ce report car, logiquement, comment réclamer des cotisations alors que le chiffre d’affaires des entreprises du transport aérien est voisin de zéro ? Mais pas d’inquiétude pour nos pensions, la CRPN est gérée et bien gérée et ses réserves, même après le choc boursier des mois passés (nous y reviendrons plus loin), lui permettent de payer en temps et en heure les pensions.

 

Voilà, il nous semblait que cela devait être dit alors que nous ne sommes pas en période électorale, que nous ne réclamons pas vos suffrages. Simplement, vous nous avez élus il y a deux ans, nous essayons de faire au mieux notre travail d’administrateurs ; c’est tout.


 

MNPAF

 

Cette crise sanitaire, qui s’est transformée en crise économique majeure, affecte tout particulièrement le transport aérien et donc la grande majorité des entreprises adhérentes à la MNPAF et leurs salariés. La mutuelle aussi a mis en pratique la solidarité, notion qui nous est chère:

– avec les  entreprises clientes en accordant des reports de paiement à celles qui en avaient fait la demande (AF, HOP et OAT).

– avec les salariés comme les individuels pour les adhérents en grande difficulté via son Fonds social.

De plus, la mutuelle, avec ses partenaires MédecinDirect et IMA, offre de nombreux services additionnels particulièrement utiles et adaptés à la situation, comme la téléconsultation ou des services de soutien psychologique ou d’assistance juridique. Vous pouvez y accéder en vous connectant à votre espace adhérent sur le nouveau site de la mutuelle, qui offre une expérience digitale plus personnalisée !

 

En ce qui concerne son fonctionnement, sachez que l’Assemblée Générale de la MNPAF, initialement prévue le 4 juin, a été reportée au 9 septembre, suite au confinement.

A ce propos, notez que les prochaines élections des délégués à l’Assemblée Générale auront lieu en janvier 2021. Il s’agit d’un scrutin de liste. Nous devons donc nous présenter sur une liste de 39 personnes puisque nous relevons de l’adhésion individuelle (59 pour les adhérents salariés). Les listes complètes, accompagnées de la profession de foi doivent être déposées au plus tard le 30 septembre 2020.

Nous faisons donc appel au volontariat. Si vous souhaitez vous investir, être acteur de votre Mutuelle et participer à ses futures décisions et orientations, merci de vous manifester auprès de votre section Retraités Ciel ouvert, par mail.

Nous reviendrons vers vous à la rentrée pour la constitution de notre liste Alliance PN Retraités.

 


RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE PARTAGÉE PRIVATISATION D’ADP

 

Nous avions appelé nos adhérents à se positionner pour la demande d’un référendum et, pour être précis, uniquement pour cela, car nous pensions qu’en tant qu’anciens acteurs du transport aérien et toujours dépendants de cette activité par le biais de nos pensions, nous avions le devoir de donner notre avis ; nous ne vous avions en aucun cas demandé de voter pour ou contre la privatisation d’ADP, ce choix étant personnel et ce n’est pas nous, en tant qu’organisation professionnelle de guider votre choix.

 

Mais ce point est désormais derrière nous. Les 10 % du corps électoral nécessaire pour qu’un référendum d’initiative partagée soit organisé n’ont pas été atteints. Ce dossier est donc clos et lorsque le gouvernement français l’aura décidé, ADP passera dans le privé.

 


CRPN

 

Nous vous annoncions dans notre dernière information la vente de notre immeuble à Neuilly-sur-Seine, cet immeuble nécessitant une restructuration lourde. Après réflexion, le Conseil d’administration a estimé qu’il n’était pas dans les fonctions d’une caisse de retraite de s’engager dans d’énormes travaux de réhabilitation qui devraient durer plusieurs années et engager des sommes très importantes ; aujourd’hui, la CRPN recherche son futur siège social. Il est trop tôt pour vous donner les résultats de ses recherches mais le dossier est bien avancé et il est fort probable que d’ici à notre prochaine information, nous serons à même de vous en donner les résultats.

 

En première partie de cette information, nous vous parlons de la trésorerie de la Caisse ; en ces temps formidablement difficiles pour le transport aérien auxquels il convient d’ajouter la  situation des marchés boursiers très volatiles et, ne l’oublions pas, cet « aviation bashing » particulièrement injuste, nous devons être extrêmement vigilants.

 

En ce qui concerne les placements mobiliers de la CRPN (pour mémoire, pas loin de 4Mlds €), la pandémie de Covid 19 a eu des conséquences sur nos placements mais globalement, la situation a été plutôt bien maîtrisée. Au 30 avril 2020, nos placements mobiliers ont baissé de 5,61 % alors que, dans le même temps, notre indice de référence (indice des placements d’institutionnels permettant de nous comparer) a lui, baissé de 7,21 % et le CAC40 (indice de la Bourse de Paris) de 21,86 %. Bien sûr que cette baisse est importante mais, grâce à une gestion prudente, nous avons pu limiter nos pertes. La conjoncture économique future aura très probablement un impact sur la situation des entreprises et c’est surtout cette situation qui sera plus préoccupante qu’une baisse de la Bourse qui n’est certes pas plaisante mais qui, en raison de la situation financière de la CRPN, n’est pas, à ce stade, alarmante.

 

Concernant l’immobilier, les revenus issus de la location des biens de la Caisse qui sont loin d’être négligeables (environ 27M€/an), se sont bien tenus globalement ; seuls quelques commerces ou sociétés en nombre limité ont demandé des reports ou des facilités de paiement.

 

Enfin, pour terminer sur une note optimiste même si la situation actuelle a très profondément changé depuis le 31/12/2019, le résultat net de l’exercice 2019 de la CRPN est d’un peu plus de 596M€ (plus valus immobilières incluses). Certes la vente de notre immeuble à Neuilly-sur-Seine pèse beaucoup dans ce résultat mais cela montre quand même la bonne santé financière de notre Caisse de retraite en situation normale. Pour 2020, les perspectives, vous vous en doutez, ne sont pas bonnes avec une diminution très probable du nombre d’affiliés actifs et une augmentation importante des demandes de liquidation ; les premières simulations laissent entrevoir un déficit important dû bien sûr à l’évolution des effectifs évoquée ci-dessus mais aussi et surtout devrait-on dire, au fait qu’en application des orientations gouvernementales, les entreprises ne subiront aucune charges ni intérêts de retard en cas de décalage du paiement des cotisations patronales de CRPN. Ce sont donc des revenus pour la CRPN, décalés dans le temps et qui compliqueront évidemment la gestion de la trésorerie.

 

L’espoir aujourd’hui, vient bien sûr d’une limitation dans le nombre de suppression de postes dans le personnel navigant mais surtout, dans la volonté des clients des compagnies aériennes de revenir dans les avions.


LA RUBRIQUE A PIERROT

 

"EVASAN"

Dans le langage aéronautique "évasan" veut dire :"évacuation sanitaire".

Vous annoncez au contrôle aérien en "évasan" : tout le monde dégage, vous coupez toutes les routes, bref, comme une ambulance, vous avez "liberté de manœuvre", (normalement !).

Comme beaucoup de choses, tout commence pendant la 1ère guerre mondiale. (C'est fou ce que les guerres….mais bon, je m'égare, je m'égare !).

Après quelques réflexions et essais infructueux, la 1ère évacuation digne de ce nom fut effectuée en Novembre 1915 en Serbie.

En 1917, un Dorand AR, biplan transformé pour transporter 2 civières, convainc le député Chassaing qui, du coup, deviendra le "père de l'aviation sanitaire".

Malgré une commande d'avions, la création de pistes de secours, la coordination téléphonique avec le personnel sol et le transport de civils ou de militaires, en 1918, 2 vols ont transporté 4 blessés au… Maroc !

En 1921, 60 Bréguet 14 sont commandés en version sanitaire dont 20 pour le Maroc et 16 pour le Levant.

Puis viendront des Bréguet 14, mais…"Limousine" cette fois et Hanriot H43 ainsi que Potez 29.

Entre 1920 et 1938, il a été procédé à 4617 évacuations au Maroc et 2359 au Levant.

La France est alors la 1ère nation à proposer ce "système". J'allais dire "service" !

Vint la 2ème guerre mondiale.

En 1940, nous avions 7 bimoteurs Goëland C449 pour 4 brancards et 6 Potez 29 pour 2.

En 1943, pendant la campagne de Tunisie, 800 blessés sont évacués sur Alger.

La guerre d'Indochine voit l'utilisation de Junker 52 (prises de guerre) et de Morane Saulnier MS 500 car ils pouvaient se poser sur des pistes sommaires et courtes. La Marine aussi y participa avec des Grumman Goose car amphibies.

Vinrent les hélicoptères Hillel 360 et Sikorsky S51et S55pour 6 brancards chacun.

En tout, pendant cette guerre, plus de 14 000 blessés ont été rapatriés en France par moyens aériens.

Quelques dates et chiffres.

1970 séisme au Pérou, 500 tonnes de matériel et 470 évacuations en Nord 2501 et Transall.

1978 camion citerne de Los Alfaquès (Espagne), transport de 39 brulés sur Paris en 7 avions.

1983 explosion au large du Congo d'une plateforme pétrolière off shore. Transport de 19 blessés en 2 Mystère 20 et 1 Boeing 737.

En France, c'est surtout l'armée de l'air qui est équipée de ce genre de matériel : Falcon 900 et 2000 transformables en 02h00.

A 340 pour 25 civières (entre 06h00 et 12h00 pour transformer l’avion).

A 310, 18 civières

C 130, 30 civières

C 135, 6 / 12 civières

Et pour finir, le "Phénix".

Cet A 330, mis en vedette en ce moment, peut transporter de 6 à 12 civières sur 10 000 Km.

Bien qu'il soit beau, vu d'un œil PN, surtout, faites moi plaisir, ne montez pas dedans !

 


 

Nous vous souhaitons de belles vacances et vous donnons rendez-vous à la rentrée.

En attendant, restez prudents.

 

La section « Retraités » du SNPNC

 

À lire aussi

Air France

|

Pour préparer au mieux la Rentrée scolaire 2024 de vos enfants, vos élus au Bureau...

Air France

|

Grâce à la gestion saine du Bureau du CSE Lignes, vos élus ont pu décider...

Air France

|

Monsieur le Président, Au nom des PNC que nous représentons, L’Intersyndicale UNSA/SNPNC interpelle la Direction...

Air France

|

Les jours et les plages d’ouverture de l’Escale CSE Lignes Roissy changent. Pour vous permettre...

Air Austral

|

Nous venons de recevoir aujourd’hui l’Accord de Performance Collective signé par l’ensemble des Organisations Syndicales...

Amelia

|

Retrouvez les actualités de la section SNPNC-FO Amelia de mai 2024. La lecture complète de...

Air France

La première réunion de discussion s’est tenue ce jour, vendredi 17 mai. Pour rappel, seules...

SNPNC

SNPNC

Ce vendredi 17 mai est la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et...

Air France

|

Le temps alterné “retraite” est un aménagement du temps de travail accordé par l’employeur. Il...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de Mai 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...