Actualité de votre compagnie

Restez informés

COMMUNICATION D’ANNE RIGAIL : Démagogie et/ou déclaration d’incompétence ?

2317-cover-lost

Madame Anne RIGAIL, Directrice Générale Adjointe du Service en Vol a envoyé à l’ensemble du PNC une communication dans laquelle elle incite chacun à participer à la construction du Plan Perform 2020. Morceau choisi : « Cette baisse d’activité nous amène également à relancer un PDV PNC de 300 personnes, ……vous allez pouvoir exprimer dès cette semaine via webmail ou sur IPN vos idées que nous intégrerons dans ce plan Perform en cours de construction ….. ». Cet appel aux PNC est tout à fait scandaleux.

Madame Anne RIGAIL, Directrice Générale Adjointe du Service en Vol a envoyé à l’ensemble du PNC une communication dans laquelle elle incite chacun à participer à la construction du Plan Perform 2020. Morceau choisi : « Cette baisse d’activité nous amène également à relancer un PDV PNC de 300 personnes, ce qui montre combien notre capacité à maintenir et à terme faire monter notre niveau d’activité est cruciale pour nos emplois. C’est bien le but du plan Perform, et vous allez pouvoir exprimer dès cette semaine via webmail ou sur IPN vos idées que nous intégrerons dans ce plan Perform en cours de construction. Ces suggestions concernent aussi bien les sujets de productivité, d’organisation des plannings, de « gaspillage » à bord, de recettes annexes, que des sujets concernant la montée en gamme ». Cet appel aux PNC est tout à fait scandaleux.

Il est honteux tout d’abord de demander aux PNC de réfléchir aux nouveaux efforts de productivité qu’ils pourraient accomplir, alors que la Direction est totalement muette sur son projet industriel. Au SNPNC, nous en savons quelque chose puisqu’à chaque fois que nous interrogeons la Direction sur les réponses qu’elle compte apporter aux prochains défis : low-costs long-courrier, la reconquête du marché français, la reconquête du hub, le périmètre de notre activité moyen, court courrier, nous n’obtenons jamais de réponse. Même discrétion par rapport à la situation économique et financière d’AF. Alors quand votre Responsable PNC vous demande votre avis « sur la montée en gamme », on hésite entre deux interprétations. La plus probable, elle cherche à contrebalancer tous les précédents sujets qui ont tous comme point commun de mettre à mal nos règles conventionnelles, en clair, c’est de la démagogie. La plus inquiétante : une Direction perdue demande à son Personnel de lui montrer le chemin.

Il est ensuite honteux d’ignorer les Organisations syndicales et les instances de représentation du personnel PNC qui ont acquis, via les élections  professionnelles une légitimité pour négocier et représenter le PNC. Cela dit : on sait pourquoi : les précédents efforts de productivité datent de dix-huit mois, MM. De JUNIAC et GAGEY avaient pris l’engagement moral de redresser la Compagnie. Ils ont failli à cet engagement. Comment peuvent-ils aujourd’hui se présenter devant l’Intersyndicale PNC, dont la signature est indispensable à la valeur juridique d’un accord collectif pour solliciter des économies ? Que nous donner comme monnaie d’échange et surtout quelle confiance pouvons-nous accorder à leurs engagements ? C’est là le sens qu’il faut donner à ce soudain intérêt de la Direction pour la démocratie directe, qui se traduit aujourd’hui par les boards où est dite la messe de l’austérité, qui se traduira demain par des ateliers où des amis choisis détricoterons nos règles conventionnelles, voire après-demain par un référendum de renoncement à vos droits axé sur la peur de la perte d’emploi. Toutes ressemblances avec les années Blanc seraient tout sauf fortuites… Il convient de s’interroger sur le suivi qui sera donné à la boîte à idées mise en place par Madame RIGAIL : alors qu’un accord collectif est un écrit certes susceptible parfois d’interprétations mais dans l’ensemble clair et précis, toutes les suggestions soumises à la Direction sont autant de concessions que chacun accorde unilatéralement et qui touche la collectivité.

Il est enfin honteux de voir la Responsable PNC se prêter à un tel type de manipulation. Il est vrai que de nombreux Cadres PNC relayent cette politique via les boards. Politique « sociale » du tout répressif et maintenant attaque insidieuse contre notre accord collectif : voilà qui ne va pas réconcilier le PNC avec son Encadrement.

À lire aussi

Amelia

|

Retrouvez les actualités de la section SNPNC-FO Amelia de mai 2024. La lecture complète de...

Air France

La première réunion de discussion s’est tenue ce jour, vendredi 17 mai. Pour rappel, seules...

SNPNC

SNPNC

Ce vendredi 17 mai est la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et...

Air France

|

Le temps alterné “retraite” est un aménagement du temps de travail accordé par l’employeur. Il...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de Mai 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...

Air Austral

|

Chers collègues, nous pouvons enfin mettre un point final à cette saga qui dure depuis...

Air Austral

|

Chers collègues, hier s’est tenu un rendez-vous crucial dans les négociations sur un Accord de...

Vueling

Chers / Chères PNC, vous avez récemment reçu un mail de Vueling, destiné à vous...

Vueling

Le SNPNC-FO maintient son préavis à l’heure actuelle pour les journées des 8 au 12...

Air Austral

|

Nous avons affaire à une réelle pièce de théâtre, une dramaturgie mise en scène par...