Actualité de votre compagnie

Restez informés

Compte rendu C.E HOP ! 23 mai 2019

3373-cover-visuelce2018site

Orientations stratégiques, Nouveau Directeur Général, perspectives 2022, conséquences sur l'emploi PNC, retrouvez dans ce compte rendu de vos élus SNPNC-FO une synthèse de ce qui s'est dit lors de la session C.E du 23 mai.

Information sur le Projet d’orientations stratégiques de HOP/ P.O Bandet, futur Directeur Général de HOP!

Il aura fallu mobiliser 8 personnes de la Direction pour nous présenter les hostilités pour notre avenir chez HOP!
Mme SELEZNEFF a annoncé aux élus qu’elle quittera son poste de Directrice générale dès le mois prochain afin de laisser la Direction de HOP à M. Pierre-olivier BANDET, déjà membre du Comité exécutif AF HOP.

Plusieurs élus ont fait savoir à Mme SELEZNEFF que son départ n'affecterait pas la population de HOP, au vu du constat déplorable qu'elle laissera, tant sur un plan économique que social.
M. BANDET, quant à lui pour son deuxième Comité d’Entreprise, ne nous présente pas non plus un plan très réjouissant : le court courrier (dont HOP) a perdu 189 M€ en 2018, ce qui indique une forte détérioration par rapport à l’exercice 2017 (96 M€).

Nos coûts opérationnels sont trop élevés et associés à notre flotte vieillissante, qui augmente les dépenses de maintenance, mais la Direction souligne qu’avant tout, la réelle menace vient de la concurrence sur le territoire français (TGV OUIGO et compagnies Low cost).

A croire que les Dirigeants de HOP et d’AIR FRANCE découvrent le problème !!!

Ceci dit, M. Ben Smith n’est pas aux commandes depuis très longtemps..

A notre avis, les erreurs résultent des mauvais choix stratégiques des dirigeants du Groupe qui ont précédé M. Smith, grandement aidés par les syndicats PNT d'AF.

A force de passivité et de ne pas penser « Groupe AF », on nous coupe les AILES !!

Le problème des Low costs n’a pas été anticipé, ni pris en compte sérieusement.

Tout cela entraîne un redimensionnement de l'offre et une nouvelle ATTRITION tant redoutée de la flotte vive à l'horizon 2021, la compagnie allant opérer 51 charges avion.
La prévision en nombre de charges est de 59 charges vives jusqu’à fin 2019 et de 57 fin 2020.

La baisse annoncée se répartit comme suit :

  • -11% de HBB sur les modules régionaux.
  • -20% sur les Airbus sur le réseau domestique

Perspectives programme/ FLOTTE d’ici à 2022

Notre activité principale se concentrera sur CDG, ORY, LYS et 3 bases en province : Nantes, Toulouse et Lille et le Hub de Lyon sera consolidé. Les informations données en CE sont claires dans ce sens.
Les fréquences seront augmentées entre CDG et NCE, TLS et NTE. Il nous a été indiqué que les opportunités de correspondance seront développées en s’appuyant sur la desserte du Hub d’Amsterdam.

La flotte se composera à terme de CRJ Bombardier et d’EJET.

  • CRJ : 9 à LYS, 3 à TLS, 2 à NTE, 8 à ORY.
  • EJETS : 6 à ORY, 20 à CDG, 3 à LIL.

La priorité est de récupérer dès cet hiver les lignes opérées par Cityjet, notamment sur CDG. Plusieurs lignes vont être supprimées au départ d'ORY (Agen, Lorient, Quimper) et sur les transversales (NTE/MPL, SXB/LIL).

Les 7 E-Jets prévus arriveront bien chez HOP mais les options supplémentaires sont annulées.

Après la fin du secteur ATR, les 10 ERJ restants sortiront également de la flotte d'ici l'été 2021, au lieu de 2023, tel que cela était prévu. Les sorties des ATR 500 sont prévues à mi- 2019, les ATR 600 à mi-2020.

La Direction de HOP nous annonce la fin du secteur 50 places. HOP se recentrera, par conséquent, sur le marché 70 et 100 sièges, sur 2 secteurs : CRK/CR7 et E190/ 170.

Pour M.BANDET, la sortie des CR7 n’est pas prévue, mais nous en doutons.

Il restera 7 bases avions, mais la Direction affirme qu’aucune fermeture de base PN n’est envisagée pour l’instant (SXB, RNS et BOD).

Inutile de préciser que nous trouvons cette remarque plus qu’inappropriée !!, inacceptable, pour nos collègues volant au départ des bases de Strasbourg, Rennes et Bordeaux.

M.MAZZUCHELLI a informé les élus qu’une décision sera prise « quand on aura étudié la déproductivité des mal basés ».

Dans la présentation aux élus, il est prévu que les routes déficitaires, sans perspectives d’amélioration significative, ferment d’ici 2021.

On nous assure qu'aucun développement massif de TRANSAVIA n'est planifié en Province sur les lignes intérieures.

 

M. BANDET envisage une contractualisation dans le nouveau Business Model (ACMI) sur une durée de 5 ans, ce qui est loin, à notre sens, de nous apporter la sécurisation de notre contrat de travail. Une réduction des coûts fixes (coûts de production ACMI) est également annoncée, dans un objectif d’économies de 40 M d’Euros…

Les documents confidentiels ne sont pas censés être diffusés par les organisations syndicales. Nous avons donc fait le choix de ne pas les diffuser, même si l’employeur doit

en cas de contestation de la diffusion de ces informations.


Conséquences sur l’emploi des PNC HOP.

Bien qu’il nous ait été précisé que la productivité avion augmentera fortement d’ici 2022, un sureffectif de 60 PNC est annoncé par la Direction.
Si la productivité avion (heures de vol par charge avion) doit augmenter, nous n’envisageons pas une seconde que la productivité des PNC soit accrue, avec le départ de 60 PNC!!!

Sur le sujet des passerelles vers AF, des discussions sont en cours pour une reprise des départs et en interne, des campagnes complémentaires de Temps Alternés seront proposées. Un PDV PNC n'est pas envisagé pour le moment.

Vos élus et représentants syndicaux SNPNC vont se démener pour obtenir des passerelles beaucoup plus intéressantes qu'auparavant.

prouver qu’ils sont de nature confidentielle « au regard des intérêts légitimes de l’entreprise »

 

Nous irons également chercher un engagement ferme de reclassement au sein de la maison mère, dans le cas d’une fermeture de HOP!

Nous pensons en tant qu’élus CE SNPNC, que nous n'aurons plus rien à perdre d'ici quelques mois et qu’il est nécessaire d’aboutir sur la sécurisation de nos contrats PNC avant l’été 2019. Nous considérons également que la Direction de HOP ne nous a pas informés suffisamment sur les conséquences sur l’emploi, l’évolution des métiers et des compétences, et sur l’organisation du travail dans ce point Information des élus du CE.

AIR FRANCE devra donc faire preuve d'engagements encore plus solides envers notre population PNC, pour ne pas se retrouver avec un nouveau préavis de grève pour les vacances estivales.

Nous sommes certains que la Direction D'AF redoute plus que tout un conflit social qui viendrait à nouveau ternir son image.


Nous restons à votre écoute,

Vos élus CE SNPNC,
Noemie LELLOUCHE, Olivier CHERIFI, Christelle PAGONAKIS

À lire aussi

Vueling

Sensibilisation et de Dénonciation du Harcèlement Sexuel par des Supérieurs Hiérarchiques. Le harcèlement sexuel par...

Air France

Le SNPNC réitère sa demande de suspension de la desserte de TLV. Rappel des faits...

Air France

|

Pour préparer au mieux la Rentrée scolaire 2024 de vos enfants, vos élus au Bureau...

Air France

|

Grâce à la gestion saine du Bureau du CSE Lignes, vos élus ont pu décider...

Air France

|

Monsieur le Président, Au nom des PNC que nous représentons, L’Intersyndicale UNSA/SNPNC interpelle la Direction...

Air France

|

Les jours et les plages d’ouverture de l’Escale CSE Lignes Roissy changent. Pour vous permettre...

Air Austral

|

Nous venons de recevoir aujourd’hui l’Accord de Performance Collective signé par l’ensemble des Organisations Syndicales...

Amelia

|

Retrouvez les actualités de la section SNPNC-FO Amelia de mai 2024. La lecture complète de...

Air France

La première réunion de discussion s’est tenue ce jour, vendredi 17 mai. Pour rappel, seules...

SNPNC

SNPNC

Ce vendredi 17 mai est la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et...