Actualité de votre compagnie

Restez informés

Conditions de reprise : La confusion !

2217-cover-confusion

Après 14 jours de conflit avec nos collègues pilotes, la relance du programme est un véritable casse-tête dont les PNC font les frais.Plannings déstabilisés, repos des PNC bloqués en escale à reporter, provinciaux à réacheminer, règles de contact aléatoires, mises en place multiples, temps d’escale variables. Tout est matière à déroger à notre accord collectif.

L’Entreprise a réuni les 3 syndicats représentatifs afin d’établir provisoirement certaines règles pour faire redémarrer l’activité essentiellement sur une base de volontariat. Après avoir proposé des mesures inacceptables, comme un embargo de 15 jours sur les journées Joker, quelques propositions de volontariat, notamment sur le paiement des jours de repos, ont été faites. Le SNPNC a immédiatement demandé le paiement des 30èmes pour les PNC n’ayant pu se rendre au terrain pendant le conflit.

En revanche malgré la proposition de payer les RADD sur moyen courrier, ces mêmes RADD n’étaient plus accolables au choix du PNC. Plusieurs de nos demandes en contrepartie d’un redémarrage plus rapide de l’activité ont été refusées. Après 14 jours de conflit, force est de constater que le dialogue social et le donnant-donnant ne sont pas le leitmotiv d’Air France et que les arrangements avec notre ACG sont légion.

Un texte a donc été présenté à signature aux 3 organisations syndicales représentatives ce lundi 29 septembre. Le SNPNC a travaillé toute la journée pour améliorer la proposition de l’Entreprise. Nous étions parvenus à faire respecter la règle des RADD accolables sur MC avec possibilité sur accord du PNC de faire payer ce RADD. Accolable, dans le compteur CJR ou payable, le PNC avait le choix. Nous faisions également rajouter les conditions de facilitation pour faire remonter les provinciaux.

Malgré nos améliorations acceptées par l’Entreprise, nous apprenions qu’une organisation avait précipitamment signé la dérogation avant que toutes nos avancées ne soient intégrées au texte. Conséquence  sur MC par exemple : RADD non accolable pendant 15 jours au mépris de la fatigue des PNC !

Enfin les repos non attribués en septembre pour les PNC bloqués en escale sont systématiquement reportés aléatoirement en Octobre. Pas de procédure stricte en place pour le paiement de ces jours sur volontariat. Appelez le CPPE, la prod ou qui voudra bien vous répondre pour faire payer ces jours et faire reconstruire de fait tout votre planning du mois d’Octobre. N’oubliez pas également de fournir vos factures de téléphone, d’Internet ou de blanchisserie durant votre séjour prolongé en escale, à votre RRH division pour prise en charge.

Nous resterons cependant vigilants sur toutes les violations éventuelles de l’ACG et vous aiderons dans toutes vos démarches. Si vous avez le moindre doute sur vos rotations ou vos plannings, contactez nous au  01 49 19 58 18 – 01 41 56 41 86 ou 01 41 56 40 74

À lire aussi

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...

Air Austral

|

Malgré une multitude de relances, plusieurs sujets sont toujours en souffrance ou ne s’améliorent pas...