Actualité de votre compagnie

Restez informés

Corsairfly augmente ses vols sur Madagascar

538-cover-corsairfly_-_de_izaguirre
Avec un taux de remplissage de 82% en 2010 et une part de marché de 46% pour la destination France, Corsairfly peut voir grand. On ne se pose plus de question sur l'avenir de la compagnie. Cette phrase pleine d'optimisme a été mentionnée par le directeur général de la Compagnie aérienne Corsairfly, Pascal de Izaguirre lors de la rencontre avec la presse, hier, à l'hotel Colbert.

Avec un taux de remplissage de 82% en 2010 et une part de marché de 46% pour la destination France, Corsairfly peut voir grand. On ne se pose plus de question sur l'avenir de la compagnie. Cette phrase pleine d'optimisme a été mentionnée par le directeur général de la Compagnie aérienne Corsairfly, Pascal de Izaguirre lors de la rencontre avec la presse, hier, à l'hotel Colbert.

« Nous croyons en l'avenir de la destination Madagascar et sur sa potentialité », affirme-t-il. Mais cette croyance est également favorisée par un taux de remplissage annuel de 82 % en 2010 et une part de marché un peu moins de 50 % pour la destination France-Madagascar. « Notre taux de remplissage dépasse les 90 % pendant la haute saison et avoisine les 78 % lors de la basse saison », détaille avec fierté Nicolas Lehoucq, responsable des marchés internationaux et alliances commerciales de la compagnie.
Grands projets
La compagnie ne compte pas s'arrêter là. Pour cette année, elle projette de s'envoler encore plus haut. « Nous allons offrir des chaises supplémentaires. Nous allons également mettre l’accent sur la clientèle affaire. Notre objectif est d'offrir un meilleur rapport qualité prix à Madagascar », entame le directeur général. Toujours dans le cadre de ce projet de réorganisation, à partir de la dernière semaine du mois de juin 2011, « il y aura quatre vols hebdomadaires, au départ de Paris-Orly dont un vol direct et trois vols via Mayotte. Quatre vols directs par semaine sont également prévus au départ d'Antananarivo », confie, quant à lui, Nicolas Lehoucq.
Corsairfly pourrait mener ces grands projets grâce, en grande partie, à la recapitalisation d'un montant de 300 millions d'euros de son actionnaire britannique, Tui Travel. Afin de s'assurer le bon fonctionnement de son projet à Madagascar, une rencontre a eu lieu entre le président de la Haute autorité de la transition, Andry Rajoelina et Pascal de Izaguirre. L'entrevue a duré une heure. Et d'après son explication, les deux parties semblent avoir été sur la même longueur d'onde. « Il existe une complémentarité naturelle entre un groupe comme le nôtre et la volonté politique dont le président fait preuve ».
 

À lire aussi

Air France

La visio non payée sur volontariat. Votre temps et vos compétences ont de la valeur,...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de Juin 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...

SNPNC

SNPNC

Dans le cadre du 3ème Plan national de lutte contre la traite des êtres humains,...

Air France

Le 29 mai dernier, la Direction nous a présenté son projet bien avancé d’ «Evolution...

Vueling

Chers nouveaux collègues PNC de Vueling, Nous tenons à vous souhaiter la bienvenue à Paris...

Air Caraïbes Atlantique

|

Vous trouverez ici le flash CSE du mois de mai 2024 avec les informations importantes...

SNPNC

SNPNC

Cher.e.s collègues, aujourd’hui nous célébrons la Journée Internationale des PNC, une occasion spéciale pour honorer...

easyJet

|

Retrouvez le compte-rendu de la session de Mai 2024 du Comité Social et Économique réalisé...

Vueling

Sensibilisation et de Dénonciation du Harcèlement Sexuel par des Supérieurs Hiérarchiques. Le harcèlement sexuel par...

Air France

Le SNPNC réitère sa demande de suspension de la desserte de TLV. Rappel des faits...