Actualité de votre compagnie

Restez informés

Corsairfly : Coup de boule au commandant de bord

155-cover-agression

Grosse colère à cause des retards aériens ? Non, juste un état d’ébriété avancé pour ce passager du vol Paris-Réunion, qui a asséné un coup de tête hier matin au commandant de bord venu tenter de le raisonner. L’homme a été placé en garde à vue.

Grosse colère à cause des retards aériens ? Non, juste un état d’ébriété avancé pour ce passager du vol Paris-Réunion, qui a asséné un coup de tête hier matin au commandant de bord venu tenter de le raisonner. L’homme a été placé en garde à vue.

L’affaire a ému les passagers du vol Corsair 902, partis de Paris avant-hier soir vers 17 h pour se poser hier matin vers 6 h sur le tarmac de l’aéroport Roland-Garros à Gillot. Il est environ 2 h 30 du matin, l’avion vole quelque part au-dessus de l’Afrique et la plupart des voyageurs sont endormis lorsque certains commencent à percevoir une certaine agitation venant de la queue de l’avion. “On a compris à l’attitude des hôtesses qu’il se passait quelque chose d’inhabituel”, raconte cette jeune femme témoin de la scène.

Menotté au siège

Visiblement, l’un des passagers arrière, un jeune homme de 25 ans fortement alcoolisé, crée du grabuge et refuse de se calmer comme le lui demande un membre d’équipage. Le personnage se montre même violent, ce qui pousse un autre passager à intervenir. Mais celui-ci reçoit également des coups. Le reste de l’équipage se mobilise alors pour le faire revenir à la raison, mais constate que le trublion est bien trop saoul pour retrouver son calme. C’est plus qu’il n’en faut pour le commandant de bord, qui se décide à venir à la rescousse. Quittant le poste de pilotage, l’officier se rend en queue d’avion pour tenter de maîtriser à son tour le passager indélicat. Il ne reçoit en réponse qu’une bordée d’injures et un violent coup de tête. D’autres membres de l’équipage finissent par ceinturer le voyageur récalcitrant, qui est plaqué au sol et bientôt menotté à son siège. “Une hôtesse a alors fait passer le message que si un médecin était à bord, il était invité à se faire connaître”, poursuit notre témoin. Par chance, il s’en trouve justement un parmi les passagers, qui administre un calmant au passager alcoolisé et en profite pour jeter un coup d’œil à la blessure du commandant, heureusement sans gravité réelle. Le calme revenu, le vol se poursuit sans que le moindre incident soit à déplorer. L’avion va même arriver à l’heure, avec en prime une petite annonce du pilote, s’excusant “pour le petit problème survenu avec un passager” quelques heures plus tôt. À l’atterrissage, un comité d’accueil est déjà avisé. Les fonctionnaires de la police aux frontières (PAF) montent dans la cabine avant même que les passagers ne soient autorisés à en sortir. Ils prennent le jeune homme en charge, qui est conduit menottes aux poignets jusqu’aux locaux de la police. Toujours sous l’effet de l’alcool et du calmant administré, le voyageur venu s’installer à la Réunion commence par visiter la cellule de dégrisement, dans l’incapacité d’être entendu dans l’instant par les enquêteurs. Sa garde à vue devait commencer dans la journée, tandis qu’une plainte était déposée par le commandant, un membre de l’équipage ainsi que le passager également violenté. Ce voyageur impulsif dont la garde à vue a été prolongée hier soir encourt des poursuites pour des violences avec la circonstance aggravante qu’elles ont été commises à bord d’un moyen de transport collectif de voyageurs. Les auditions du mis en cause, de l’équipage et des témoins directs de la scène devraient se poursuivre aujourd’hui avant que le parquet ne décide des suites à donner à l’affaire.

Source : clicanoo.re – 28 avril 2010

À lire aussi

Air France

Les résultats viennent de tomber, le groupe Air France dégage un bénéfice net supérieur à...

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...