Actualité de votre compagnie

Restez informés

Desserte de la Polynésie: décision d’Air France fin octobre

1196-cover-papeete

PAPEETE (Polynésie française) – Air France décidera fin octobre de son plan d'économies sur la ligne Los Angeles-Papeete, sans vouloir envisager la suppression de la desserte de la Polynésie, a indiqué sa délégation régionale, alors que les négociations avec les syndicats ont débuté.

PAPEETE (Polynésie française) – Air France décidera fin octobre de son plan d'économies sur la ligne Los Angeles-Papeete, sans vouloir envisager la suppression de la desserte de la Polynésie, a indiqué sa délégation régionale, alors que les négociations avec les syndicats ont débuté.

Cette suppression avait été évoquée il y a une semaine, la direction ayant indiqué qu'elle ne pouvait pas garantir la poursuite de la desserte. Mais le PDG de la compagnie Alexandre de Juniac avait assuré ensuite qu'elle serait maintenue.

Je souhaite que les négociations aboutissent pour maintenir la présence d'Air France en Polynésie, a déclaré mercredi (jeudi à Paris) à l'AFP le délégué régional d'Air France, Philippe Barbieri.

Les syndicats des 116 employés d'Air France basés à Papeete ont donc six semaines pour trouver un accord avec la délégation régionale, délai qu'ils jugent extrêmement court.

 

On va négocier sous pression, dans un cadre extrêmement contraignant, a déclaré à l'AFP Eric Delcuvellerie, délégué syndical de l'Unsa à Air France Polynésie.

L'une des hypothèses envisagées est d'augmenter le nombre de vols vers Paris qu'assure chaque personnel navigant commercial (PNC, hôtesses et stewards) basé à Papeete.

Sur un mois, les PNC pourraient passer 21 jours hors du Territoire, parfois trois mois de suite, a-t-il dit. C'est difficile physiquement parce que le décalage horaire est énorme, et psychologiquement parce qu'ils passeraient l'essentiel de leur temps loin de leur famille.

Le syndicat se dit cependant prêt à faire une croix sur vingt ans d'acquis sociaux pour préserver la ligne et les emplois.

Air France a réduit ses coûts sur la ligne Los Angeles-Papeete depuis avril, en opérant ses vols avec 11 PNC au lieu de 12, grâce à la suppression de la première classe sur ses Boeing 777-200, tout en gagnant 61 sièges.

Un Paris-Papeete dure environ vingt-deux heures, avec une escale à Los Angeles.

Seules Air France et Air Tahiti Nui opèrent cette ligne.

La compagnie nationale assure trois vols par semaine, la compagnie polynésienne entre trois et sept, selon la saison. Elles ont aussi un accord de partage.

Les consommateurs polynésiens craignent une flambée des prix, déjà jugés très élevés, si Air Tahiti Nui se retrouvait en situation de monopole sur la ligne Los Angeles-Papeete.

Ces mesures d'économies d'Air France sont liées au plan national qui vise à réaliser deux milliards d'euros d'économies, notamment à travers la suppression de plus de 5.000 postes.

(©AFP / 20 septembre 2012 09h22) 

 

À lire aussi

Air France

|

Pour préparer au mieux la Rentrée scolaire 2024 de vos enfants, vos élus au Bureau...

Air France

|

Grâce à la gestion saine du Bureau du CSE Lignes, vos élus ont pu décider...

Air France

|

Monsieur le Président, Au nom des PNC que nous représentons, L’Intersyndicale UNSA/SNPNC interpelle la Direction...

Air France

|

Les jours et les plages d’ouverture de l’Escale CSE Lignes Roissy changent. Pour vous permettre...

Air Austral

|

Nous venons de recevoir aujourd’hui l’Accord de Performance Collective signé par l’ensemble des Organisations Syndicales...

Amelia

|

Retrouvez les actualités de la section SNPNC-FO Amelia de mai 2024. La lecture complète de...

Air France

La première réunion de discussion s’est tenue ce jour, vendredi 17 mai. Pour rappel, seules...

SNPNC

SNPNC

Ce vendredi 17 mai est la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et...

Air France

|

Le temps alterné “retraite” est un aménagement du temps de travail accordé par l’employeur. Il...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de Mai 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...