Actualité de votre compagnie

Restez informés

easyJet -APC – La direction mentirait-elle aux PNC ?

4174-cover-ffffffpngtextliarliarpantsonfire

 

 

ARRÊT ANTICIPÉ DE DEUX ARTICLES DE L’APC

 

La Direction mentirait-elle ?  Une pièce (baroque) en seulement 3 actes

 

 

ACTE I

Le SNPNC avait demandé, par courrier daté du 08 juillet dernier l’arrêt anticipé de deux articles de notre APC (Celui traitant de la mobilité et celui traitant du gel des salaires), et, le 29 juillet s’était déroulée la réunion prévue dans le cadre de cette demande. Bien que la Direction se dise ouverte à la discussion depuis, M Bertrand GODINOT (BG) nous a adressé le 5 août dernier un email dans lequel il nous indique revenir vers nous rapidement « lorsque l’on (sic) aura un mandat de Luton, ce que nous espérions pouvoir avoir pour le 03/08 mais qui prend un peu plus de temps en raison de l’absence de certaines personnes ».

Jusque-là, on est en août, la réponse de BG semble crédible, on sait qu’au mois d’août la direction est absente.

 

ACTE II

Le 21 septembre se tient la seconde réunion, et là c’est ballot, toujours pas de mandat, « cependant les membres de la direction présents ne disposent pas, à la date de la réunion, du mandat afin de confirmer formellement la position de la Compagnie »

 

On se refait le film d’août et on relit le mail de BG «… ce que nous espérions pouvoir avoir pour le 03/08 mais qui prend un peu plus de temps en raison de l’absence de certaines personnes ».  

C’est étrange qu’aucune réponse n’ait été fournie depuis le 5 août sur ce mandat…. Si BG espérait avoir un retour c’est qu’il l’avait bien demandé…  En effet, on n’attend pas de retour si on ne demande rien…

 

Se pose alors la question, BG a-t-il vraiment demandé ce mandat ? 

 

ACTE III

Le SNPNC engage alors des discussions avec le pôle RH à LTN, qui nous dit « mandat ? quel mandat ? On n’a vu passer aucune demande et c’est nous, -pôle RH-, qui, de toutes façons, les validons avant de passer devant les équipes centrales, donc non, on vous confirme BG n’a pas demandé de mandat ».

 

Puis on discute avec Cabin Services qui nous indique que M Jamie Fraser qui s’occupe du pôle IR (industrial relations – le dépt en charge des négociations avec les syndicats-) est délégué pour s’occuper de cette négo et qu’il demandera un mandat… 

 

La question de l’acte II vient de trouver réponse… 

 

 La confiance est rompue, définitivement.

 

En conclusion on méditera sur Corneille… pas le chanteur… :

 

Un menteur est toujours prodigue de serments

 

On attend la prochaine convocation avec Jamie Fraser qui lui (au moins) aura demandé le mandat.  

À lire aussi

Air France

Les résultats viennent de tomber, le groupe Air France dégage un bénéfice net supérieur à...

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...