Actualité de votre compagnie

Restez informés

easyJet – Reprise des négociations APLD et NAO

3780-cover-screenshot-2020-06-05-at-101135

Le 12 janvier signe la reprise des discussions et négociations sur la mise en place de l’Activité Partielle de Longue Durée (APLD).

La Compagnie nous fait part de son « plan » :

 

  • Fin janvier : Conclusion de la négociation APLD pour mise en place 01/04/21-31/03/23, donc l’idée de maintenir l’AP (normale) jusqu’à fin juin 21 n’est plus considérée à ce stade.  Sauf en cas de nouveau confinement qui viendrait alors à tout reconsidérer, à savoir si dans une telle situation, l’état continuerait -ou pas- à indemniser l’AP à la même hauteur.  Cela nous semble une condition raisonnable au vu de la situation.
  • Après fin janvier : Négociation APC.
  • Et seulement après (ce qui ne nous va pas) : Négociation d’un PDV (Plan de Départ Volontaire), pour le SNPNC le PDV doit intervenir avant la négociation APC.

 

LES SUJETS DISCUTÉS AUJOURD’HUI

Les points qui ne posent pas de problème

  • Les personnels impactés : Cabin Crew tous les grades. (OK SNPNC)
  • Bases : Toutes les bases en France.  (OK SNPNC)
  • Durée de l’accord 01/04/21-31/03/23 (OK SNPNC)
  • La base de la demande de réduction du temps de travail auprès de l’administration serait de 50%.  (OK SNPNC)

 

Les points qui posent problème ou qui ont besoin de précision

  • Réduction du nombre de jours travaillés : Chaque base et rang serait traité séparément (par ex l’activité pourra être plus élevée à ORY qu’à LYS et même principe d’un grade à l’autre). L’appréciation de nombre de jours travaillés vs chômés s’effectuera sur la durée totale de l’accord, avec un suivi régulier de l’application. (En attente de précision).
  • Rémunération : L’intention de la Compagnie est de réaliser le calcul et un maintien de salaire sur exactement les mêmes bases que sur l’AP actuelle à 70% du brut de référence de 2019.  Nous avons demandé des exemples et quelques précisions sur la construction des rosters et l’utilisation des SBY. (En attente de précisions et exemples demandés).
  • Engagements sur l’emploi : Pas de réel engagement, ce qui indique qu’il y aura des départs. (En attente de plus de détails base par base).  Un accord APLD peut prévoir un maximum de départs contraints durant sa période d’effet, pour le moment nous n’avons pas ces projections de la part de la Compagnie. 
  •  

LES SUJETS QUI RESTENT À NÉGOCIER

  • Engagements en terme de formation professionnelle.
  • Calendrier d’information envers le CSE et le personnel.
  • Engagements de la part de la Direction (AMB).
  • Suivi de l’APLD 
  • Congés payés
  • Lissage de l’activité 

 

PDV 

« Ça coince »…  Encore… 

Lors de la réunion précédente, le discours de la Compagnie était plutôt encourageant, et aujourd’hui la Direction nous dit vouloir le mettre en fin du process de restructuration.  Nous avons ré-ré-ré-ré (…) ré-insisté aujourd’hui à ce sujet.  Ils ont un mal fou à comprendre qu’il y a des volontaires, ils ne veulent pas sortir de cash (tout de suite) c’est la raison… C’est une vision à court terme, en effet en cas de PSE avec des licenciements économiques, le cash devra sortir (indemnités de licenciement) quoiqu’il en soit.  On ne lâche pas sur le sujet.  

 

NAO

Une négociation "pour la bonne forme"

Les NAO (Négociations Annuelles sur les conditions de travail et salaires) ont débuté en fin d’année dernière.  Bien entendu, le contexte économique n’est pas favorable pour négocier des augmentations de salaire ou des améliorations des conditions de travail…  Néanmoins des thèmes doivent être discutés chaque année.

 

Le Focus dans cette période compliquée :

  • Temps alterné : Mise en place d’un système de TA (Temps Alterné) temporaire – en sus de la campagne habituelle – d’une durée de 12 mois consécutifs, commençant en mai 21, liste de priorité basée sur 1er arrivé 1er servi. Avec des rythmes 14/14 (50%) ou 21/7 (75%).  Les PNC déjà en liste d’attente sur la liste TA habituelle seront contactés individuellement pour savoir s’ils sont intéressés par un TA d’un an, pour maintenir leur ordre de priorité existant.  Il n’y aura de plafond défini comme actuellement pour le nombre de places en TA.  On se doute que dans la période actuelle il ne devrait pas y avoir beaucoup de demandes, en revanche cela peut arranger ceux d’entre nous ayant un deuxième emploi.

En vidéo

 

Prochaine réunion 19/01/21

À lire aussi

Air France

La première réunion de discussion s’est tenue ce jour, vendredi 17 mai. Pour rappel, seules...

SNPNC

SNPNC

Ce vendredi 17 mai est la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et...

Air France

|

Le temps alterné “retraite” est un aménagement du temps de travail accordé par l’employeur. Il...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de Mai 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...

Air Austral

|

Chers collègues, nous pouvons enfin mettre un point final à cette saga qui dure depuis...

Air Austral

|

Chers collègues, hier s’est tenu un rendez-vous crucial dans les négociations sur un Accord de...

Vueling

Chers / Chères PNC, vous avez récemment reçu un mail de Vueling, destiné à vous...

Vueling

Le SNPNC-FO maintient son préavis à l’heure actuelle pour les journées des 8 au 12...

Air Austral

|

Nous avons affaire à une réelle pièce de théâtre, une dramaturgie mise en scène par...

Air France

|

Compte rendu SNPNC du Comité hébergement MC-CC du mois d’avril 2024. Pour rappel vos retours...