Actualité de votre compagnie

Restez informés

En crise, Air France fixe un ultimatum à ses syndicats

1140-cover-339425_0202146077883_web

La direction a présenté hier aux syndicats la version finale de son plan de restructuration, mis à la signature jusqu'à fin juillet pour les navigants. Si les grandes lignes ne devraient plus bouger, les négociations se poursuivent sur les modalités.

La direction a présenté hier aux syndicats la version finale de son plan de restructuration, mis à la signature jusqu'à fin juillet pour les navigants. Si les grandes lignes ne devraient plus bouger, les négociations se poursuivent sur les modalités.

Au lendemain de la présentation au comité central d'entreprise (CCE) d'Air France de la version finale du plan Transform 2015, le suspense continue. Commencée dans la matinée, la réunion s'est achevée en fin de journée sans qu'aucun des syndicats présents n'ait voulu ratifier le texte. Les discussions devraient se poursuivre, ce vendredi, par la présentation de son volet social. Sur les 15 élus du CCE, 7 (CGT et FO) ont voté contre et 8 (CFDT, CGC, SNPL, Unsa et Unac) se sont abstenus. Mais aucun ne s'est formellement prononcé contre les accords d'entreprise liés au plan, qui faisaient l'objet d'un vote séparé, à titre consultatif. Ceux qui ont voté se sont abstenus, ce que la direction a jugé « plutôt encourageant ».

Si les grandes lignes du projet industriel ne devraient plus bouger, les négociations vont se poursuivre, notamment avec les navigants, sur les modalités de mise en oeuvre des mesures d'économies et de productivité. La compagnie a toutefois fait quelques concessions, en garantissant qu'elle ne recourrait pas à des départs contraints pendant toute la durée du plan jusqu'à fin 2014, au lieu de fin 2013. Air France a également accepté une clause de revoyure en cas de retour accéléré aux bénéfices.

L'objectif fixé par la direction reste de parvenir à un accord d'ici au 6 juillet pour les syndicats représentant les personnels au sol et d'ici à fin juillet pour les navigants, afin de laisser le temps au syndicat de pilotes SNPL ainsi qu'à d'autres organisations de personnels navigants commerciaux (PNC) d'organiser des référendums sur le projet auprès de leurs adhérents.

Pour être ratifiés, les accords doivent obtenir la signature de syndicats représentant au total au moins 30 % des voix, dans chacune des trois grandes catégories de personnel (sol, pilotes et PNC). Dans le cas des pilotes, la signature du SNPL suffit. Pour le personnel au sol et surtout pour les PNC, où la dispersion syndicale est maximale, plusieurs signatures seront nécessaires.

En cas d'échec, la direction d'Air France a réaffirmé sa volonté de dénoncer les accords actuels, ce qui repousserait de quinze mois l'application du plan, mais avec des conséquences bien plus lourdes, selon la direction. Le PDG, Alexandre de Juniac, affirme que le maintien du groupe dans son périmètre actuel ne serait plus garanti et le recours à des licenciements, en lieu et place du plan de départs volontaires, deviendrait inévitable. « Ces départs seraient beaucoup plus élevés car liés à la réduction de notre périmètre industriel », a-t-il rappelé.

Si les accords sont ratifiés, un second round de négociations s'ouvrira, à compter du 26 juillet, autour des modalités du plan de départs volontaires et des autres mesures d'incitation à la réduction du temps de travail. Il faudra donc probablement attendre la rentrée pour parvenir à un accord complet, qui devrait ensuite être soumis aux autorités de tutelle.

Dans le meilleur des cas, les premiers départs volontaires ne devraient commencer qu'en fin d'année. La direction prévoyant de faire une évaluation de son état d'avancement au second semestre 2013, l'essentiel des 3.410 équivalents temps plein en sureffectifs devra donc avoir disparu au cours du premier semestre 2013.

source : http://www.lesechos.fr

À lire aussi

Air France

Les résultats viennent de tomber, le groupe Air France dégage un bénéfice net supérieur à...

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...