Actualité de votre compagnie

Restez informés

Europe Airpost : 140 passagers d’un vol Caen-Ajaccio bloqués

232-cover-b-737_eap_caen_

Le trafic aérien vers la Corse a été perturbé hier. Une « grève du zèle » des aiguilleurs du ciel est à l'origine du retard.

Pas de vol annulé mais des retards accumulés. Depuis la mi-juin, les aiguilleurs du ciel, oeuvrant dans les centres régionaux du contrôle aérien, s'adonnent à « une grève du zèle » qui perturbe le trafic aérien chargé de l'été. Elle consiste en « une application avec une extrême rigidité des consignes opérationnelles », empêchant le trafic de se fluidifier. Plusieurs compagnies en ont fait les frais hier et ont déploré des retards en pleine période de pointe estivale.

Le trafic aérien vers la Corse a été perturbé hier. Une « grève du zèle » des aiguilleurs du ciel est à l'origine du retard.

Pas de vol annulé mais des retards accumulés. Depuis la mi-juin, les aiguilleurs du ciel, oeuvrant dans les centres régionaux du contrôle aérien, s'adonnent à « une grève du zèle » qui perturbe le trafic aérien chargé de l'été. Elle consiste en « une application avec une extrême rigidité des consignes opérationnelles », empêchant le trafic de se fluidifier. Plusieurs compagnies en ont fait les frais hier et ont déploré des retards en pleine période de pointe estivale.Les passagers d'un Caen-Ajaccio (Corse) ont passé une bonne partie de la journée dans l'avion. Un appareil de la compagnie aérienne française Europe Airpost n'a pas pu décoller à l'horaire prévu hier midi, à 12 h 10, de l'aéroport Caen-Carpiquet : les 140 passagers dont 15 enfants ont dû faire preuve de patience. À l'aéroport caennais, hier, on n'a pu donner aucune explication. Les passagers sont restés bloqués pendant plus de trois heures de temps dans la salle d'embarquement. L'avion a finalement décollé à 14 h 50, pour Ajaccio, mais via Rennes (Ille-et-Vilaine), à l'aéroport de Saint-Jacques-de-la-Lande. Là, « l'avion devait changer d'équipage afin de respecter leur temps de travail », a indiqué l'un des passagers de ce vol.

L'avion a finalement quitté l'aéroport rennais à 19 h 15 pour atterrir sur l'île de Beauté à 20 h 45. Il devait ensuite redécoller pour aller chercher d'autres passagers à l'aéroport de Saint-Jacques. D'autres voyageurs attendaient eux aussi pour partir vers Ajaccio. Ils avaient l'espoir de décoller vers minuit pour arriver deux heures plus tard. À une heure où les agences de location de voiture sont fermées jusqu'au lendemain matin. Soulignant la gentillesse des personnels qui se sont occupés d'eux, bon nombre de passagers affirmaient qu'ils allaient demander des dommages et intérêts aux responsables de ce retard.

Source : OuestFrance.fr – Nathalie Hamon et Gilles Kerdreux – 18 juillet 2010

À lire aussi

Air France

Les résultats viennent de tomber, le groupe Air France dégage un bénéfice net supérieur à...

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...