Actualité de votre compagnie

Restez informés

Europe : L’inconséquence de l’EASA

SNPNC

1870-cover-com-presse

Mandatée par la Commission Européenne, l’EASA (Agence Européenne de la Sécurité Aérienne), a publié une proposition de réglementation concernant les « limitations des temps de vol et de service et exigences en matière de repos » pour les personnels navigants.
Tel que rédigé, le texte met fondamentalement en danger la sécurité des vols, et par conséquent celle des passagers et des membres d’équipage.

Mandatée par la Commission Européenne, l’EASA (Agence Européenne de la Sécurité Aérienne), a publié une proposition de réglementation concernant les « limitations des temps de vol et de service et exigences en matière de repos » pour les personnels navigants.
Tel que rédigé, le texte met fondamentalement en danger la sécurité des vols, et par conséquent celle des passagers et des membres d’équipage.

Il convient que les différents parlementaires européens prennent conscience des conséquences désastreuses en termes de sécurité et de santé au travail et en termes sociaux pour les personnels navigants. En effet, sous couvert de la sécurité et au titre de l’harmonisation européenne, l’EASA défend un texte au seul service des contingences économiques des compagnies aériennes.

La base légale de ce projet de règlement est contestable, puisque l’EASA a décidé de refuser d’appliquer les règlements internationaux relatifs à la définition du temps de travail et aux conditions de travail des personnels navigants et de ne fonder son texte que sur les seuls articles relatifs à la politique des transports du traité de Lisbonne.

Le temps de travail entre non seulement dans le champ de la santé et de la sécurité des travailleurs et de leurs conditions de travail, mais aussi dans le champ social.
De plus, la pénibilité spécifique à ces métiers doit être prise en compte pour la définition des temps d’activité et de repos. Ce n’est actuellement pas le cas. Si le projet restait en son état actuel, il aboutirait à nier les normes sociales existantes concernant le temps de travail.

• Durée du repos égale au temps de travail précédant. 1 heure de travail est égale à 1heure de repos de jour comme de nuit !!!

• 14 heures de travail sans pause, ni poste repos à bord.

• Refus de prendre en compte la totalité des heures effectivement travaillées dans les limitations de temps de travail quotidien.

• Temps de travail pour certains temps de réserve ou de garde partiellement reconnu et largement inférieur au temps de travail effectué.

• Des valeurs des limitations de temps de travail beaucoup trop élevées au regard des normes humaines de santé et de sécurité.

Et une fois définie, pour les personnels navigants, cette approche risque de s’étendre à d’autres catégories de salariés.

Pour ces raisons, le projet de l’EASA présenté actuellement par la Commission Européenne est inacceptable et dangereux.

Nous demandons aux députés européens de rejeter ce texte.

                                                                  Fatiha Aggoune                                                                                         Xavier Gautier
                                                             Présidente du SNPNC                                                                      Secrétaire Général adjoint
                                                                  01 49 19 58 18                                                                                   Affaires internationales

À lire aussi

Air France

Les résultats viennent de tomber, le groupe Air France dégage un bénéfice net supérieur à...

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...