Actualité de votre compagnie

Restez informés

Hôtesses enceintes, le télétravail devient la norme

3784-cover-visuelpncenceintecovid

Nos élues SNPNC à la Commission Egalité Professionnelle, ont revendiqué et défendu les conditions de travail des hôtesses en maternité en lien avec le contexte sanitaire. Nous avons obtenu que les PNC enceintes affectées à un poste au sol n'aient pas à se rendre sur leur lieu de travail et que le télétravail soit la norme. Nous venons de recevoir la réponse favorable de la Direction à notre courrier SNPNC en date du 8 janvier. Voir ICI

 

 

Grâce aux revendications portées par vos délégués du SNPNC, la déclaration de grossesse se fait dorénavant sous easyRH (dans le menu déroulant).
Le SNPNC œuvre depuis de longs mois pour accompagner les hôtesses enceintes jusqu’au début de leur congé maternité.

Les hôtesses déclarant une grossesse sont placées en inaptitude vol. Afin de maintenir un niveau de rémunération décent, ces PNC sont obligés d’occuper un poste au sol. En cas de refus de ce poste leur rémunération baisse de plus de la moitié, ce qui impacte aussi la prise en charge de la CPAM lors de leur congé légal maternité.

Vous êtes nombreuses à avoir exprimé vos réticences à exercer un poste au sol en raison des risques liés à la contamination au coronavirus pendant votre grossesse en multipliant les interactions (lieu de travail, transports…). Le gouvernement considère que les femmes enceintes sont à risque seulement dans leur 3e trimestre de grossesse, ce qui autorise Air France à faire venir dans les locaux de la compagnie les hôtesses en maternité.

Le SNPNC s’est mobilisé afin d’obtenir une reconnaissance par la compagnie des risques encourus pour cette population particulièrement sensible. Nous avons obtenu une réponse favorable à notre demande.

 

 

L’entreprise s’engage donc et durant toute la crise sanitaire, « dans la mesure des missions disponibles, à proposer des missions en télétravail à toute hôtesse enceinte déclarée apte à un emploi sol et souhaitant continuer à travailler.

Dans le cas où aucune mission en télétravail ne serait disponible, l’hôtesse ne souhaitant pas se voir confier une mission sol se verrait alors placée en activité partielle avec le niveau de rémunération afférent. »

 

Toute hôtesse déclarant une grossesse et exprimant la demande d’occuper un poste au sol se verra soit proposée un poste en télétravail si disponible, soit placée en activité partielle 100%. Cette procédure sera applicable pendant toute la durée de la crise sanitaire. Ce qui permet un maintien de la rémunération et la bonne prise en charge du congé maternité par la CPAM.

 

 

 

 

À lire aussi

Air France

|

Voici notre nouveau flyer des IR LC pour la saison Été 2024, réalisé par l’équipe...

Air Austral

|

La lecture complète de cet article est réservée aux adhérents du SNPNC-FO Nous vous invitons...

SNPNC

SNPNC

Le SNPNC-FO s’est mobilisé dès l’annonce de la proposition de loi interdisant l’exercice du droit...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC d’avril 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions auxquelles...

Air France

|

Astérix en illimité sur toute une saison à 62,5 € (si subvention disponible) c’est maintenant...

Frenchbee

|

Voici notre communication suite à la dernière vidéo de la direction et au conseil d’administration...

Air Austral

|

Malgré l’actualité anxiogène de la compagnie, le SNPNC-FO maintient sa veille législative nationale et européenne....

Air Austral

|

Chers collègues, ce mercredi 27 mars s’est tenue la réunion d’ouverture de négociation sur la...

Frenchbee

|

Cher(e)s collègues, ce 26 mars nous avons assisté aux NAO numéro 3 en compagnie de...

Amelia

|

Retrouvez les actualités de la section SNPNC-FO Amelia de mars 2024 La lecture complète de...