Actualité de votre compagnie

Restez informés

A. DE JUNIAC : Prime à la casse… sociale

2644-cover-juniacsenva

Un article du magazine en ligne Le Point.fr nous révèle que le futur ex-PDG du Groupe Air France-KLM, Alexandre de JUNIAC  a augmenté en 2015 son salaire de 65 %, celui-ci passant de 645.000 à 1.062.000 €. Dans le détail, ce spectaculaire bond en avant est dû à une évolution de la part variable de la rémunération, de 45.000 e à 462.000 €.

Pour information, ces 462.000 € équivalent à la prime perçue en 2015 par plus de 1500 salariés d’Air France, la Direction ayant généreusement octroyé une prime de 300 € (400 pour les cadres) à ses salariés dans le cadre des NAO 2015.

Cette part variable repose notamment sur les résultats financiers, l’excédent brut d’exploitation. Air France a en 2015 réalisé un bénéfice net de 118 millions d’euros. Ce bénéfice est dû, non seulement à la baisse du baril, mais aussi et surtout aux sacrifices consentis par l’ensemble du personnel à travers le Plan Transform 2015, qui s’est traduit notamment pour le PNC par 20 % d’efforts de productivité illustrés par un gel de leurs salaires depuis 4 ans. En soi, la mise en parallèle de ces différences de traitement est significative.

Mais rappelons aussi que le Groupe Air France comprend des filiales telles que les 3 HOP ! (Airlinair, Régional et Britair). Rappelons qu’à HOP ! Brit Air, les salaires du PNC ont subi une baisse allant jusqu’à 30%, grâce à un accord signé par la Direction et quelques syndicats amis bien choisis. Ces pourcentages abandonnés, l’équipe unifiée du SNPNC entend bien les reconquérir dans la nouvelle entité unique HOP ! A noter que l’architecte de cet écroulement, Monsieur Georges DAHER, ex-Directeur Général HOP ! BRIT AIR, a rejoint l’équipe de la Direction qui négocie l’Accord PNC appelé à remplacer l’Accord PNC AF 2013/2016. Mais nous sommes prévenus, eux aussi d’ailleurs : il manquera un ou deux syndicats amis pour faire le compte.

Le rapprochement de tous ces éléments nous laisse à penser que nos dirigeants sont augmentés en fonction de ce qu’ils parviennent à nous prendre dans la négociation collective. En clair, les sacrifices consentis servent largement à arrondir des rémunérations déjà conséquentes. Une raison de plus pour ne rien lâcher .

À lire aussi

Air France

La première réunion de discussion s’est tenue ce jour, vendredi 17 mai. Pour rappel, seules...

SNPNC

SNPNC

Ce vendredi 17 mai est la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et...

Air France

|

Le temps alterné “retraite” est un aménagement du temps de travail accordé par l’employeur. Il...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de Mai 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...

Air Austral

|

Chers collègues, nous pouvons enfin mettre un point final à cette saga qui dure depuis...

Air Austral

|

Chers collègues, hier s’est tenu un rendez-vous crucial dans les négociations sur un Accord de...

Vueling

Chers / Chères PNC, vous avez récemment reçu un mail de Vueling, destiné à vous...

Vueling

Le SNPNC-FO maintient son préavis à l’heure actuelle pour les journées des 8 au 12...

Air Austral

|

Nous avons affaire à une réelle pièce de théâtre, une dramaturgie mise en scène par...

Air France

|

Compte rendu SNPNC du Comité hébergement MC-CC du mois d’avril 2024. Pour rappel vos retours...