Actualité de votre compagnie

Restez informés

N.A.0 2022 : des pailletes dans nos yeux

4082-cover-visuelsitefrenchbeepaillettes2022

Nous avons eu hier les propositions de la direction suite à nos revendications et c’est très très loin de donner des paillettes dans nos vie comme dirait Ines!
La direction ne nous prend clairement pas au sérieux !

 

Concernant la fin de l’APC : car il était impensable que cela continue seulement pour nous alors que cela s’arrêtait pour nos pilotes et nos collègues d’air caraïbes.
La direction est raisonnable sur ce point et est favorable à cette demande qui serait effective au début de l’été.(La moindre des choses!)

Nous avions aussi demandé un 13e mois de salaire, là, c’est pas la même chose, ils refusent catégoriquement de le donner malgré qu’une partie des employés l’ont. Pourquoi nous les Pn serions encore les vilains petits canards avec un traitement different?

Mais ils sont cependant d’accord pour nous redonner une prime Macron. Cette prime est plafonnée à 3000€.  On ne vous cache pas qu’on en est loin. Et nous allons clairement leur demander un effort la dessus parce que ça les arrange aussi, merci Manu!

Pour ce qui est du SMMG au SMIC, la direction refuse même d’en parler. Pour eux il sont dans leur droit alors que encore une fois donner un complément de salaire de manière arbitraire sans justification de travail parait aberrant. Nous aimerions vraiment savoir ce que l’ursaff et l’inspection du travail aurait à redire la dessus. De plus ce complement de salaire ne respecte pas les grilles de salaires, il est juste arbitraire et diffère selon combien il manque pour atteindre le SMIC.

C’est un scandale et le SNPNC ne lâchera rien tant qu’il n’y aura pas eu une augmentation des grilles au SMIC.

Cependant, contrairement à nos collègues pilotes, la direction nous propose une petite augmentation ridicule qui ne serait qu’une goute d’eau dans notre salaire… encore une fois ce sont les bas salaires qui morflent le plus alors que nous PNC qui sont le plus touché par la crise et l’inflation.  

La direction ne veut pas entendre parler d’une augmentation des per diems car elle insiste sur le fait que l’on va récupérer le montant de nos per diems d’avant APC. Le problème c’est que entre temps, il y a eu une grosse inflation des prix sur l’alimentaire.
La direction nous répond et dit que si nous mangeons nos sachets de riz Uncle ben’s, c’est par choix de faire des économies sur nos per diems. Elle clame que le montant de nos per diems était déjà très élevé et que du coup la ça se régule tout simplement. Finalement ce sont des voyants, ils avaient prévu d’avance l’inflation, en fait, et le covid et la variole du singe et c’est pour cela que l’on a commencé avec de bons per diems en 2016 et que nous ne les verrons pas augmenter !

Concernant nos demandes de primes de retard de vol , en cas d’AOG et lorsque les crews vol à moins 1 ou 2 PNC, l’augmentation de la prime des Uprankers et des salaires des CCL, l’augmentation des heures de nuit, de la prime des ventes à bord, de la prime de représentation, une compensation pour les vols US et Papeete: pour tout cela et bien on oublie.

Ils veulent cependant bien faire un effort riquiqui sur une prime de déclenchement sur les jours off qui est tellement indécente que nous aurions honte de vous en parler.
Elle est 3 fois plus basse que dans les autres compagnies aérienne et cela rembourserait juste votre essence aller retour si vous êtes basé et habitez Paris.

 

Pour les jours off supplémentaires, c’est pareil pas la peine, ça coûte trop cher, on volerait moins et  après on irai se plaindre que nos salaires sont trop bas, nous ont-ils dit.

Pour la stabilité du planning et moins de Tahiti, ca va être mieux naturellement car plus de rotations et des rotations plus courtes donc on sera plus chez nous, c’est à voir.

Pour ce qui est de négocier des accords collectifs, la direction nous demandent d’attendre les NAO 2023 car difficile de prévoir l’avenir (finalement c’est que quand ça les arrange).

Sinon pour ce qui est de la poudre aux yeux, ils veulent bien reconduire la prime d’intéressement et de benefice pour 3 ans. Mais ils annoncent déjà qu’il n’y en aura surement pas en 2022.

Prochaine reunion le 8 juin.

L’équipe SNPNC Frenchbee

If you are an english speaker and you need a translation, feel free to ask us !

 

À lire aussi

Air France

La première réunion de discussion s’est tenue ce jour, vendredi 17 mai. Pour rappel, seules...

SNPNC

SNPNC

Ce vendredi 17 mai est la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et...

Air France

|

Le temps alterné “retraite” est un aménagement du temps de travail accordé par l’employeur. Il...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de Mai 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...

Air Austral

|

Chers collègues, nous pouvons enfin mettre un point final à cette saga qui dure depuis...

Air Austral

|

Chers collègues, hier s’est tenu un rendez-vous crucial dans les négociations sur un Accord de...

Vueling

Chers / Chères PNC, vous avez récemment reçu un mail de Vueling, destiné à vous...

Vueling

Le SNPNC-FO maintient son préavis à l’heure actuelle pour les journées des 8 au 12...

Air Austral

|

Nous avons affaire à une réelle pièce de théâtre, une dramaturgie mise en scène par...

Air France

|

Compte rendu SNPNC du Comité hébergement MC-CC du mois d’avril 2024. Pour rappel vos retours...