Actualité de votre compagnie

Restez informés

NAO 25 mai 2023

4389-cover-nao2023visuelsite

C’est dans un contexte où l’inflation, entre le 1er janvier 2022 et avril 2023 est établie à environ 8,7% cumulé (source INSEE, France, hors tabac) et à 5,9% apprécié en glissement annuel d’avril 2022 à avril 2023 que, conformément au Protocole d’Accord sur les mesures salariales AF 2021/2022, les Organisations Syndicales Représentatives dans l’entreprise ont été convoquées dans le cadre des NAO (Négociations Annuelles Obligatoires portant sur les augmentations générales des salaires pour l’ensemble des salariés de l’entreprise).

Ces négociations se sont tenues en 3 réunions plénières les 9 mai, 16 mai et aujourd’hui mercredi 24 mai.

La première réunion a été, comme à l’accoutumé, consacrée en une présentation des chiffres et statistiques sur les rémunérations, un état des lieux de la situation financière du Groupe, ainsi que des éléments d’analyse sur l’évolution des rémunérations….


 

Quelques chiffres…

Effectifs :

PS : 21121 – PNC : 12230 (dont 34,5% en temps alterné) – Pilotes : 3858

 

Une analyse des résultats du 1er trimestre nous a été présentée ainsi que les chiffres comparés à 2019 liés aux capacités, recettes, résultat d’exploitation… Le bilan des opérations financières a été passé en revue.  Côté trésorerie, elle est équivalente à 2019 mais avec une dette supérieure de 3,7M d’e (7,6 vs 3,9 en 2019). La Direction présente Air France comme la compagnie aérienne
européenne dont la situation de fonds propres est la plus dégradée, et se considère encore très vulnérable à tout retentissement de l’économie.


 

Point sur les dernières mesures salariales…

PPA : 320e (mars 2022)

IKV : +8% (avril 2022 jusqu’au mois précédent l’ouverture de la prochaine NAO, soit avril 2023)

PPV : 1000e (octobre 2022)

AG : 2% (novembre 2022) avec prime plancher à 130 euros – 2,5 % (février 2023) avec intégration de la prime plancher.

La Direction considère que les mesures pérennes et le GVT permettent de se rapprocher, voire de couvrir l’inflation depuis le 1er janvier 2022 avec une moyenne globale de 7,8% décomposée de la manière suivante sur 2022 et 2023 :

De notre point de vue, inclure le GVT (Glissement vieillesse technicité) dans les augmentations générales relève de la mauvaise foi, pas de la contribution financière de la direction visant à
compenser l’impact de l’inflation sur notre pouvoir d’achat.

Le GVT pour le PNC se traduit par nos grilles de rémunération (échelons / classes / grade) qui visent à rémunérer la technicité acquise dans le poste au titre de l’ancienneté et du grade.

 

Pour ce qui est du grade, c’est bien pour les besoins de l’entreprise, en fonction du volume de l’activité à réaliser que le nombre d’HST, CC et CCP est dimensionné, ce n’est pas un cadeau que l’entreprise fait au salarié…

Le GVT, élément inhérent à l’évolution de la masse salariale, ne peut décemment pas être pris en compte dans les calculs des augmentations de salaires 2022/2023.

 


 

Round 2…

Lors de la seconde réunion, la Direction est arrivée avec les propositions en V1 suivantes :

– Pérennisation des mesures IKV

– PUA : +100e passant de 1200 à 1300 euros

– AG : +1,5% soit (0,5 prévus + 1 %) avec une valeur plancher à… 35e…

La Direction considère ainsi que le total des mesures réalisées sur 2022 et 2023 se porterait à 9,6% : AG+GVT+ AIP (augmentations individuelles PS + IK), ce qui couvrirait donc l’inflation depuis le 1er janvier 2022.

 

Heu… les calculs sont pas bons…

Si l’on focalise sur la partie PNC, que l’on enlève le GVT, que l’on recalcule les 2% à compter de novembre 2022 on n’atteint pas 7,5 % mais 4,55%… on est bien loin de compenser l’inflation avec une telle proposition…

 

Il nous apparait important que la Direction entendre nos revendications consistant à compenser l’impact de l’inflation sur les plus bas salaires avec :

  • une valeur plancher à 130e avec une AG égale à l’inflation
  • une revalorisation des remboursements de Train
  • une augmentation de la PUA à 1500e

 

Round 3

La Direction est revenue autour de la table avec sa V2 dont les propositions soumises à signature sont les suivantes :

  • AG* :

2,5% valeur plancher si AG < à 70e brut (concerne 2000 PNC) rétroactif à Mars 23 – date d’effet 1er juin sous forme de prime de mars : mai 2023

  • IK :

Pérennisation des mesures : IKV = 0,2593 euro/km – IKS 0,3837 euro/km : mai 23

  • PUA :

+100 euros soit 1300e : juin 23

  • Train :

le plafond passe de 242 à 266e : Juillet 23

*Pour rappel, les AG impactent le traitement fixe, les Primes de Vol ainsi que les primes CC/CCP.


La Direction estime qu’avec 10,7% en moyenne du total des mesures cumulées, elle couvre l’inflation à 8,7%, (13,5% pour les premiers niveaux de rémunération entre le 1er janvier 2022 et avril 2023). Les calculs ne sont toujours pas bons et les comptes non plus… on n’y est pas.

La version finale du texte, qui peut encore évoluer, doit nous être communiquée dans les jours qui viennent, nous consulterons nos instances.

A la question : que se passerait-il s’il n’y avait pas d’accord ? La Direction répond que les propositions ci-dessus seraient revues à la baisse…

 

À lire aussi

Air France

Les résultats viennent de tomber, le groupe Air France dégage un bénéfice net supérieur à...

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...