Actualité de votre compagnie

Restez informés

Le nouveau directoire réduit de moitié ses rémunérations

1052-cover-4150109-6300229

Premier signal fort envoyé par la nouvelle équipe, la réduction de la moitié de leur rémunération en tant que mandataires sociaux. En tant que président du directoire, Gérard Ethève percevait 55 000 euros et les trois autres membres 30 000 euros chacun.

Premier signal fort envoyé par la nouvelle équipe, la réduction de la moitié de leur rémunération en tant que mandataires sociaux. En tant que président du directoire, Gérard Ethève percevait 55 000 euros et les trois autres membres 30 000 euros chacun.

La première priorité de Marie-Joseph Malé en prenant, il y a une dizaine de jours, la présidence du directoire d’Air Austral et depuis hier, la direction générale aura été de constituer une nouvelle équipe au sein du directoire.

Premier signal fort envoyé par la nouvelle équipe, la réduction de la moitié de leur rémunération en tant que mandataires sociaux. En tant que président du directoire, Gérard Ethève percevait 55 000 euros et les trois autres membres 30 000 euros chacun. « C’est une décision provisoire, souligne Marie-Joseph Malé. Elle sera maintenue tant que la compagnie ne dégagera pas un résultat positif. »

Le nouveau président du directoire et directeur général d’Air Austral sait que le temps lui est compté. « Il nous fallait être opérationnel rapidement, reconnaît-il. Les membres du directoire devaient tous avoir une vraie compétence reconnue dans le transport aérien. Il nous fallait conjuguer un minimum de temps d’intégration tout en marquant le changement en impulsant une nouvelle dynamique. »

Alain Abadie, secrétaire-général d’Air Austral, a demandé à quitter ses fonctions au directoire et au sein de la compagnie. « Il assurera l’intérim le temps que nous lui trouvions un remplaçant, indique Marie-Joseph Malé. Le nouveau secrétaire général qui sera nommé dans le mois qui vient coiffera les ressources humaines avec comme mission de redynamiser ce secteur de la compagnie. »

Deux nouveaux membres font leur entrée au directoire.

Gabriel Pinelli : Ingénieur de formation, il se voit confier le poste clef de directeur général adjoint chargé de la maintenance, de l’exploitation et des opérations aériennes. Il prendra les fonctions de dirigeant responsable jusque-là occupées par Gérard Ethève. Le "dirigeant responsable" est celui qui, au sens du certificat de transport Aérien délivré à la compagnie, a l’autorité pour s’assurer que toutes les activités liées à l’exploitation et à la maintenance peuvent être financées et effectuées selon les normes requises par la Direction générale de l’aviation civile. Pour Gabriel Pinelli, c’est un retour. En 1989, alors directeur régional d’Air France à la Réunion, il avait mené, avec Gérard Ethève, l’étude qui allait déboucher sur la création, en octobre 1990, d’Air Austral. Gabriel Pinelli avait ensuite pris successivement la tête du centre de résultats Caraïbes – océan Indien, puis de la direction régionale d’Air France à Marseille, avant de présider aux destinées d’Air Calin. Il était revenu à Air Austral en mai 2000 comme directeur général adjoint chargé notamment du secteur commercial. Certains voyaient en lui le successeur de Gérard Ethève avant que les deux hommes ne se brouillent. Il dirige aujourd’hui une société de consultant, Auditour Aviation. « J’ai mis cette activité en sommeil, confiait-il. Je connais Marie-Joseph Malé depuis très longtemps. Je ne porterai pas toute la responsabilité de la compagnie. Ce travail m’intéresse et je reviens ainsi à mes premières années puisque de formation, je suis ingénieur. »

Jean-Marc Grazzini : Curieusement, jusqu’à présent, le directeur commercial ne faisait pas partie du directoire d’Air Austral. La BNP, le groupe Accord, la Bank of the West aux Etats-Unis, UTA et pour finir United Airlines, ont jalonné les étapes de la carrière professionnelle de Jean-Marc Grazzini avant qu’il ne rejoigne la compagnie réunionnaise en juin 2008 en remplacement d’Olivier Besnard. Jean-Marc Grazzini devient directeur général adjoint en charge de la direction commerciale. Ce professionnel reconnu avec lequel Air Austral a tenu pendant un an et demi 46 % de part de marché a une feuille de route très claire. « Ma mission est de garantir en termes de volume et de qualité les recettes de la compagnie que nous devons remettre sur la voie de la profitabilité afin qu’elle retrouve la rentabilité. »

Joseph Brema : Directeur financier, il est le seul de l’ancien directoire à avoir été reconduit dans ses fonctions. Nommé directeur général adjoint économie et finance, c’est une des mémoires d’Air Austral. Après des débuts à Air Réunion, il a rejoint Air Austral à la création de la compagnie, en octobre 1990, et depuis, a accompagné son développement.

À lire aussi

Air France

Les résultats viennent de tomber, le groupe Air France dégage un bénéfice net supérieur à...

Air Austral

|

Suite au Conseil de Surveillance du 31 janvier dernier, suivi d’un CSE extraordinaire le 5...

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...