Actualité de votre compagnie

Restez informés

Pilotes et stewards menacent de faire grève

SNPNC

408-cover-greve_gp

Les nerfs des voyageurs vont encore être mis à rude épreuve. De nouvelles difficultés sont à prévoir à partir de jeudi, avec l’appel à la grève des syndicats des transports contre la réforme des retraites. Et les turbulences devraient se prolonger au sein du secteur aérien. Le SNPL France Alpa, premier syndicat des pilotes de ligne, et le SNPNC, qui représente 25 % des hôtesses et stewards d’Air France, ont lancé un préavis de grève du vendredi 5 au lundi 8 novembre.

Ils dénoncent l’article 16 du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2011, qui sera examiné cette semaine au Sénat. Ce dernier prévoit de taxer « toute somme ou avantage alloué à un salarié, à raison de son activité professionnelle, par une personne qui n’est pas son employeur ».

En clair, tous les privilèges liés aux partenariats commerciaux inter-entreprises seront soumis à des charges sociales et fiscales : réductions sur les locations de voitures ou sur les chambres d’hôtel, gain de miles… La préoccupation des personnels navigants des compagnies aériennes concerne principalement les billets d’avion à tarif préférentiel obtenus grâce à leur profession.

Ceux qui leur sont proposés par les compagnies concurrentes seront en effet dans la ligne de mire de l’Urssaf. En revanche, ils pourront toujours voler à moindre coût au sein de leur groupe sans être taxés, à condition que le rabais accordé ne dépasse pas 30 % du prix public (voir notre infographie).

Craintes pour l’activité du secteur

« Environ 40 % des stewards et hôtesses vivent en province et travaillent à Paris, souvent pour bénéficier d’un meilleur niveau de vie. Nombre d’entre eux utilisent des billets à tarif réduit pour aller à Roissy prendre leur vol. Si les salariés d’Air France rejoignent Paris sur une ligne de leur propre compagnie, rien ne changera. Mais s’ils sont obligés de voyager sur Corsair, par exemple, ils seront imposés sur leur trajet, et Corsair devra verser des cotisations sociales. A terme, cela coûtera très cher aux compagnies aériennes, et elles mettront fin à ces prérogatives », s’indigne Michèle Levy-Hazera, chef de cabine et secrétaire générale du SNPNC.

« Nous demandons une réécriture de l’article 16, car il risque de nuire à des pans entiers de notre activité économique », ajoute Louis Jobard, président du SNPL Air France. Il redoute notamment une ruée vers les compagnies étrangères où les miles resteront non imposables.

Source : FranceSoir – Marie-Laure Hardy avec Juliette Demey – 02 novembre 2010


La menace de grève des pilotes de lignes, des hôtesses et des stewards s'accentue

Un troisième syndicat, l'UNAC, s'est joint lundi à l'appel à une grève de quatre jours (du 5 au 8 novembre) lancé samedi par un syndicat de pilotes (SNPL France Alpa) et un syndicat d'hôtesses et de stewards (SNPNC) pour protester contre la fiscalisation de certains avantages acquis.

Ces trois syndicats s'élèvent contre le vote par l'Assemblée nationale d'un amendement à l'article 16 du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2011, prévoyant que "toute somme ou avantage alloué à un salarié, à raison de son activité professionnelle, par une personne qui n'est pas son employeur, est considéré comme une rémunération".

Cela veut dire que ces sommes ou avantages, comme par exemple un billet d'avion à tarif réduit attribué par une autre compagnie aérienne que son employeur à un pilote ou à un mécanicien sol, seront soumis à charges sociales et fiscales pour les salariés comme pour les entreprises, a expliqué à l'AFP Yves Deshayes, membre du bureau exécutif du syndicat national des pilotes de ligne (SNPL France Alpha).

Pour l'Union des navigants de l'aviation civile, "un amendement de cet article est indispensable" sinon "l'UNAC appelle tous les PNC (personnel navigant commercial) à un arrêt de travail du 5 au 8 novembre".

Le syndicat national du personnel navigant commercial (SNPNC/FO) estime de son côté qu'une telle mesure adoptée sur un amendement du député (UMP) Yves Bur, aurait de "graves conséquences financières et sociales pour les personnels sol et vol".

"Beaucoup d'hôtesses et de stewards vivent en province et travaillent à Paris. C'est le cas de 30 à 40% des personnels d'Air France par exemple. Ils utilisent donc trois à quatre billets par mois à tarif réduit pour rentrer chez eux. S'ils doivent intégrer dans leurs revenus ces avantages cela diminuera fortement leur pouvoir d'achat", a indiqué à l'AFP Fatiha Aggoune-Schneider, présidente du SNPNC.

Contacté par l'AFP, M. Bur a déclaré qu'il "n'est plus possible que ce texte soit amendé avant son adoption par le Sénat", laissant ainsi entendre que la Haute assemblée pourrait apporter des modifications, comme elle en a le droit.

Pour lui les syndicats font "une interprétation excessive du texte, qui s'applique au delà d'un seuil de 200 euros et qui ne vise pas les usages entre compagnies aériennes", un seuil que ne mentionne pas les syndicats.

Source : AFP – 01 novembre 2010


Pilotes et stewards menacent de faire grève

Les pilotes de ligne, hôtesses et stewards des compagnies aériennes françaises sont appelés à cesser le travail du 5 au 8 novembre.

Des préavis de grève ont été déposés samedi par le SNPL France-Alpa, premier syndicat des pilotes de ligne français, ainsi que par le Syndicat national du personnel navigant commercial (SNPNC), qui représente notamment 25% des hôtesses et stewards d'Air France.

Ces préavis ont pour but de dénoncer un article du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2011 qui prévoit de taxer certains avantages alloués aux salariés.

Pour les pilotes et les personnels navigants commerciaux, cette disposition affecte principalement les réductions dont ils bénéficient sur les billets d'avion.

Six syndicats d'Air France ont appelé par ailleurs à la grève le 4 novembre pour protester contre la réforme des retraites.

Source : LePoint.fr – 31 octobre 2010

À lire aussi

Vueling

Sensibilisation et de Dénonciation du Harcèlement Sexuel par des Supérieurs Hiérarchiques. Le harcèlement sexuel par...

Air France

Le SNPNC réitère sa demande de suspension de la desserte de TLV. Rappel des faits...

Air France

|

Pour préparer au mieux la Rentrée scolaire 2024 de vos enfants, vos élus au Bureau...

Air France

|

Grâce à la gestion saine du Bureau du CSE Lignes, vos élus ont pu décider...

Air France

|

Monsieur le Président, Au nom des PNC que nous représentons, L’Intersyndicale UNSA/SNPNC interpelle la Direction...

Air France

|

Les jours et les plages d’ouverture de l’Escale CSE Lignes Roissy changent. Pour vous permettre...

Air Austral

|

Nous venons de recevoir aujourd’hui l’Accord de Performance Collective signé par l’ensemble des Organisations Syndicales...

Amelia

|

Retrouvez les actualités de la section SNPNC-FO Amelia de mai 2024. La lecture complète de...

Air France

La première réunion de discussion s’est tenue ce jour, vendredi 17 mai. Pour rappel, seules...

SNPNC

SNPNC

Ce vendredi 17 mai est la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et...