Actualité de votre compagnie

Restez informés

Planification Cadres et boucs émissaires

2080-cover-1914-cover-cadrepnc

Ce mercredi 10 avril, la Direction a présenté son retour d’expérience sur les lots de vol. Exercice de haute voltige sachant qu’à l’image du projet managérial la cohérence n’est pas au rendez-vous. La Direction se réfugie derrière les chiffres des tableaux (qui comme toujours disent ce que vous voulez leur faire dire) et se heurtent comme toujours à la réalité du terrain !

Encore un problème de méthode et de cohérence

Logiquement, la planification Cadres PNC s’inscrit dans une logique managériale, à moins de penser que nous sommes des CCP avec en plus une casquette d’agent administratif pour l’activité sol. Si les choses avaient été bien faites, on aurait déterminé ce que l’on attend précisément du Cadre PNC au sol et en vol, on aurait déterminé les priorités. On aurait réfléchi comment optimiser les rencontres et surtout comment créer du lien au travers des actes managériaux afin de reconquérir la confiance de nos équipes. Nous aurions ainsi pu évoluer dans un contexte propice à un management efficace et légitime. A l’inverse, à force de tout faire sans logique et dans n’importe quel ordre, non seulement on est débordé, mais en plus on finit par s’interroger sur son efficacité, d’où la vague de démotivation dans l’encadrement PNC. Lors de la négociation du chapitre H, nous étions d’accord qu’il fallait miser sur la responsabilisation des Cadres et qu’il y avait toujours la soupape des N+1 en cas de dérive (cela s’appelle du management). Toutes les soft rules devaient même disparaître. Effectivement elles ont disparu, puisqu’elles ont été remplacées par des hard rules plus contraignantes quand ce n’est pas infantilisantes. Le retour d’expérience de la Direction omet de préciser que le système actuel est créateur d’ambiance (sur le mode diviser pour mieux régner).

Un des postulats de base est la volonté de nous programmer des vols cibles pour que nous couvrions toutes les destinations. Mais ce n’est pas un objectif managérial, c’est encore de l’affichage et ce d’autant plus que nos plannings sont régulièrement modifiés au fil de l’actualité commerciale. Ainsi certains vols sont annulés pouvant laisser penser aux esprits malveillants que nous avons préféré choisir une autre activité là où nous avons répondu à des impératifs de production. Par contre lorsque les cadres bouleversent sans hésitation leurs plannings pour des vols tourisme EBOLA, des vols VAC/VAL, Best, etc., ils seront gratifiés à chaque fois d’une lettre de leur Directrice et l’on aura tôt fait de tout oublier !

Positionnement de la Direction face aux demandes concernant les CCP

Sur ce point la Direction semble avoir clarifié sa position. Ainsi, sur la demande que les Cadres obtiennent leurs vols sur DDA, elle a tout de même su rappeler que nous avions une mission managériale avec pour finalité la rencontre de nos équipes et que ce système n’était pas réaliste à moins d’accepter la possibilité d’une déstabilisation des DDA des PNC rencontrés.

Sur le reproche que nous prenons des vols qui partent le lundi, la Direction a expliqué que par la nature d’une activité pour partie sol où les weekends ne sont pas travaillés (à moins de programmer des entretiens annuels et des stages le weekend), il s’agit davantage d’une contrainte que d’une volonté. Néanmoins, nous devons faire attention à ce point lorsque cela est possible.

Il ne faudrait pas oublier non plus qu’en période de fêtes de fin d’année, nous ne prenons pas de vol en fonction avec un pré-courrier ou un post courrier le jour ou la veille de Noël et de nouvel an afin de laisser plus d’opportunités aux CCP dans l’organisation de leurs plannings et c’est très bien ainsi.

Conclusion

A l’image du projet managérial, les lots Cadres n’ont pas de cohérence. Les Asprods font leur maximum, mais l’outil n’est pas adapté et le postulat qui a prévalu à sa construction l’est encore moins. Dans l’immédiat, nous demandons la suppression des hard rules. En tant que Cadres, nous travaillons par rapport à des objectifs. Comment serait-il possible de partir tous les mois sur des 5 ON dans de telles conditions ? Et si cela devait nuire à l’atteinte de nos objectifs, notre N+1, voire le N+2, saurait nous le rappeler. Pouvons-nous entendre un autre discours ? Nous demandons également la mise au point d’un système permettant une vision sur les autres lots.

A terme, nous demandons l’élaboration d’un système différent. La répartition équitable des vols ne doit pas être le prétexte à la construction d’une usine à gaz doublée d’une infantilisation de la population Cadres.

Enfin et surtout, il ne faut pas oublier que dans le protocole de sortie de crise du dernier préavis de grève, la Direction s’était engagée à améliorer la Qualité de Vie au Travail. Le sujet est brûlant, les avancées sont ridicules et il ne faudrait pas déplacer le problème en laissant penser que l’activité Cadres en vol représente une dégradation des plannings CCP. Nous ne pouvons servir de boucs émissaires. Le sujet est ailleurs ! Comble de l’ironie : qui est en première ligne pour désamorcer les conflits ?

À lire aussi

Air France

La première réunion de discussion s’est tenue ce jour, vendredi 17 mai. Pour rappel, seules...

SNPNC

SNPNC

Ce vendredi 17 mai est la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et...

Air France

|

Le temps alterné “retraite” est un aménagement du temps de travail accordé par l’employeur. Il...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de Mai 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...

Air Austral

|

Chers collègues, nous pouvons enfin mettre un point final à cette saga qui dure depuis...

Air Austral

|

Chers collègues, hier s’est tenu un rendez-vous crucial dans les négociations sur un Accord de...

Vueling

Chers / Chères PNC, vous avez récemment reçu un mail de Vueling, destiné à vous...

Vueling

Le SNPNC-FO maintient son préavis à l’heure actuelle pour les journées des 8 au 12...

Air Austral

|

Nous avons affaire à une réelle pièce de théâtre, une dramaturgie mise en scène par...

Air France

|

Compte rendu SNPNC du Comité hébergement MC-CC du mois d’avril 2024. Pour rappel vos retours...