Actualité de votre compagnie

Restez informés

Préafectation des postes : fin du projet

2270-cover-fin-attribution-postes

Le SNPNC vous informait récemment de la volonté de la Direction de préaffecter les postes sur tous types d’avions longs courriers, à l’identique du 380. Vieux fantasme de nos dirigeants ! Nous sommes intervenus immédiatement pour combattre fermement ce projet. La fermeté du SNPNC et de l’UNSA a payé!

Après de nombreux tests menés par des cadres en CCP et vos retours ultra négatifs lors des « boards » organisés par notre Direction, notre Directrice Générale adjointe, Anne Rigail semble avoir compris l’inutilité et les dommages collatéraux d’une telle réforme. Nous l’avions pourtant informée depuis de nombreuses semaines de l’absurdité de ce projet.

Attention tout de même, restons vigilants, ce retrait annoncé oralement en réunion, à la Convention PNC du 19 novembre et au CE devrait être ajourné. Comprenez : nous y reviendrons plus tard. Le SNPNC combattra avec la même énergie tout retour en force.

En effet sous couvert de ponctualité et de raccourcissement du temps de briefing, la préaffectation des postes devait être la recette miracle. Nous savons tous que les scores lamentables de ponctualité se jouent ailleurs, notamment par la piètre organisation chronique de l’Entreprise et les sous effectifs généralisés à l’opérationnel. Rajoutez à cela les mauvaises idées transmises de générations en générations de responsables et vous avez la recette pour plomber la ponctualité.

Le choix de son poste et par conséquent de sa garde est une des dernières libertés du PNC. Cela permet de gérer sa fatigue et donc la sécurité du vol. Cela lui permet également de tourner sur les postes, ce qui n’est pas le cas sur l’A380.

La maîtrise a toujours eu la possibilité d’imposer des postes si personne ne se propose ou si l’attribution prend trop de temps. Dans 90% des briefiengs cela se passe bien et prend bien moins de temps que d’effectuer des changements suite à une préaffectation.

La synergie équipage en découle directement ainsi que la fluidité du service. Des arguments bien essentiels quand on veut soi-disant tout baser sur le client.

Il s’agissait à l’évidence d’une mauvaise idée qui a une nouvelle fois mobilisé toute notre énergie. Il en est, et en sera chaque fois ainsi, lorsque l’Entreprise voudra tuer notre métier, surtout pour occuper quelques chefs de services désœuvrés.

L’Entreprise acharnée à prêcher la bonne parole chaque soir dans ses boards cherche à recueillir votre avis en permanence et à court-circuiter vos représentants élus. Continuez à vous exprimer massivement et à montrer à nos dirigeants que vous ne cautionnez pas leurs projets nuisibles. Projets que nous ne cesserons de combattre.

À lire aussi

Frenchbee

|

L’année 2024 semble marquer une nouvelle ère pour FBU qui a fait son premier mois...

Air France

Ce 23 février, s’est tenue la 1ère réunion sur le partage de la valeur. Seuls...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement Long Courrier du mois de février 2024. La lecture complète...

Air France

|

Compte rendu du Comité hébergement MC-CC du mois de février 2024. La lecture complète de...

Air France

Nous avons adressé ce 16 février un courrier à M. Eric Caron Directeur Général Adjoint...

Air France

L’accord NAO a été valablement ratifié. Il s’agit d’un accord « en central », c’est-à-dire...

Air France

|

A la demande du SNPNC un atelier "gestion paie" a été organisé avec l’ensemble des...

Air Austral

|

Il y a des habitudes qui ont la peau dure ! C’est par voie de...

Air Austral

|

Malgré une multitude de relances, plusieurs sujets sont toujours en souffrance ou ne s’améliorent pas...

Air France

|

Voici la check-list SNPNC de janvier 24. Retrouvez ici toutes les infos issues des réunions...