Communiqué de Presse

Dans un contexte de crise historique où l’ensemble des compagnies aériennes sont sous perfusion, nous apprenons que la France (à travers son représentant permanent) ainsi que l’ensemble des pays de l’Union européenne ont voté OUI à l’accord de ciel ouvert avec le Qatar.

Le SNPNC-FO réclame la mise sur la liste des professions prioritaires et sans limite d’âge, tous les personnels front line de l’aérien dont font partie les hôtesses et stewards notamment.

Le SNPNC-FO, Syndicat national des Hôtesses et Stewards (PNC) soutient sans réserve la déclaration conjointe en faveur d’un secteur aérien socialement plus responsable faite par le Ministre des transports Jean-Baptiste DJEBBARI et 7 de ses homologues européens, lors de la réunion informelle du Conseil de l’Union européenne qui s’est tenue le 8 décembre 2020.

Roissy, le 18 mai 2020

La compagnie la plus rentable au monde est assise sur une montagne de cash.

Le résultat net à fin mars 2020 est en progression de 13% à 1 Milliard d’euros.

Ces profits, elle les a engrangés année après année en payant les salaires les plus bas de la profession, souvent en dessous du Smic !

Le 21 mars 2020

Le SNPNC-FO, première Organisation Syndicale du Personnel Navigant Commercial, présent dans 21 Compagnies aériennes françaises ou basées en France, rend hommage à toutes les hôtesses et tous les stewards (PNC) qui continuent à exercer leur mission dans les avions, dans des conditions particulièrement difficiles au regard de la situation sanitaire mondiale et des consignes de confinement du gouvernement français.

Roissy, le 13 janvier 2020

 

Les erreurs de payes font entrer la compagnie dans une zone de turbulences.

Le SNPNC-FO annonce de probables perturbations et grèves en fin d’année.

ROISSY, LE 20 septembre 2018

Le SNPNC-FO, Syndicat national des Hôtesses et Stewards (PNC) et présent historiquement à XL Airways apporte son soutien total aux salariés de la Compagnie XL Airways. En contact  constant avec les Pouvoirs Publics, le SNPNC-FO fait et fera tout pour que leurs emplois soient préservés.

La Compagnie aérienne AIGLE AZUR a été placée en redressement judiciaire le 2 septembre  dernier. Quatorze offres de reprise plus ou moins développées ont été déposées à la date limite du 9 septembre fixée par le Tribunal de commerce d’Evry. Parmi celles-ci, une émane d’Air France.

Le SNPNC- FO appelle les pouvoirs publics à prendre toutes leurs responsabilités