Communiqué de Presse

Manifestation le mercredi 29 février 2012 à 14h00 devant la Direction Générale de l’Aviation Civile
Le SNPNC - FO qui représente les Équipages de Cabine dans toutes les compagnies aériennes françaises appelle tous les personnels des compagnies aériennes françaises à une manifestation contre la délocalisation des emplois des salariés de la compagnie AIR MED ITERRANEE au profit de sa filiale Hermès Airlines.

Le SNPNC-FO qui représente les Équipages de Cabine dans toutes les compagnies aériennes françaises appelle tous les personnels des compagnies aériennes françaises à une manifestation contre la délocalisation des emplois des salariés de la compagnie AIR MEDITERRANEE au profit de sa filiale Hermès Airlines.

Le SNPNC - FO qui représente les équipages de cabine dans toutes les compagnies aériennes françaises, dénonce le licenciement de 75 Personnels Navigants Hôtesses et Stewards français par la Direction d’Air Méditerranée. Le SNPNC - FO s’oppose à la délocalisation de ces emplois vers une filiale grecque, Hermès Airlines, avec la complicité de la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC).

L’intersyndicale des métiers du transport aérien or ganisera un rassemblement le 22 février à 12h30 devant l’Assemblée Nationale. Ce rassemblement vise à marquer l’opposition de l’i ntersyndicale à la proposition de loi du député Diard restreignant le droit de grève. Un point presse aura lieu à l’issue du rassemblement.

LES BUREAUX

 Les membres de l’intersyndicale ont unanimement déc idé de ne pas répondre à la provocation du gouvernement qui, en continuant d ’enfermer les syndicats dans son calendrier « à marche forcée », aimerait b ien voir un nouveau conflit social se déclencher pendant les vacances scolaires , dans le seul but de justifier sa loi.

L’intersyndicale demande à ceux qui ont déclaré que la proposition de loi du député Diard était un mauvais texte, d’infléchir, puisqu’ils en ont le pouvoir, le cours de ce dossier conflictuel.

L’intersyndicale demande à ceux qui ont déclaré que la proposition de loi du député Diard était un mauvais texte, d’infléchir, puisqu’ils en ont le pouvoir, le cours de ce dossier conflictuel.

EASYJET : Prise de contact

72 heures de grève auront été nécessaires aux PNC d’easyJet pour obtenir de leur direction un calendrier de négociation. La Direction rencontre ce jeudi 1 er décembre les représentants du SNPNC - FO.

La forte mobilisation (90%) des hôtesses et stewards sur toutes les bases françaises a démontré qu’il n’y aura pas de développement possible pour
easyJet sans politique sociale et prise en compte des attentes des PNC.

72 heures de grève auront été nécessaires aux PNC d’easyJet pour obtenir de leur direction un calendrier de négociation.
La Direction rencontre ce jeudi 1er décembre les représentants du SNPNC-FO.
La forte mobilisation (90%) des hôtesses et stewards sur toutes les bases françaises a démontré qu’il n’y aura pas de développement possible pour easyJet sans politique sociale et prise en compte des attentes des PNC.
Dans le but de restaurer et de renouer le dialogue en dehors de tout conflit social, le SNPNC-FO a décidé d’appeler les PNC d’easyJet à reprendre le travail le jeudi 1er décembre à 00H01.

Le SNPNC-FO qui représente les hôtesses et Stewards de la grande majorité des Compagnies aériennes en France a décidé de déposer un préavis de grève à la Compagnie EasyJet. Ce préavis court depuis le lundi 28 novembre 2011 00h00 pour une durée indéterminée.
Le SNPNC-FO dénonce l'absence de dialogue social chez easyJet, et la mise en place d'un dumping social en France. Le SNPNC-FO dénonce également les éléments suivants :
- Le projet de la Direction qui veut imposer la mise en place d'un délai de carence